On travaille comme des cons pour gagner de l’argent. Si si, je vous promets, même ceux qui se disent passionnés par leur travail le feraient moins consciencieusement (voir pas du tout) s’ils n’étaient pas payés pour ça. Alors on se bat, on attend et, enfin, le chèque arrive. Et quand le chèque arrive, on ne trouve rien de mieux à faire que de balancer sa thune par les fenêtres. Ce qu’on est bête.

1. Les frais bancaires

Perso, c’est 200 euros par mois et je m’en rends compte. Mais chez la plupart des gens qui ont de la chance avec leur banque, ça doit tabler dans les 200 euros par an et ils ne s’en rendent pas compte car c’est très dilué. Ou comment faire du fric avec ton fric.

Source photo : Giphy

2. Les magazines auxquels on est abonné sans jamais les lire

On est à un ratio de 15 euros la page lue aux toilettes lors de la constipation occasionnelle des lendemains de dîner au riz.

3. Internet et la télé

On en a besoin. Le prélèvement tombe en début de mois. Ca paraît raisonnable. Ca fait quand même du 480 euros par an, mais ça paraît raisonnable. Et utile. Alors qu’on est au boulot toute la journée et que de toute façon deux box par immeubles suffiraient à étancher les besoins.

4. L'alcool quand tu es ivre

C’est ma tournée est probablement la phrase la plus déraisonnable et la plus oubliée jamais prononcée de mémoire d’homme. De toute façon, tu ne peux pas savoir combien tu as dépensé puisque tu as peur de regarder ton compte.

Source photo : Giphy

5. Les abonnements à la salle de sport

En temps utile, je pense qu’on approche du 100 euros de l’heure de sport effectuée. Attention ! Le renouvellement est automatique.

6. Le déjeuner

Tous les jours, tu t’achètes un sandwich ou une salade. Ca te coûte entre 6 et 12 balles, et tu trouves que c’est raisonnable. Puis un jour, tu fais le calcul histoire de faire quelque chose et tu te rends compte que, chaque mois, tu bouffes 300 balles de merde le midi et tu as envie de partir en Patagonie.

Source photo : Giphy

7. Ton ordinateur, à force de ne jamais l'éteindre

Tu t’en fous de l’éteindre et de ne pas le mettre sur ton lit en surchauffe par 40 degrés à l’ombre. Tu t’en fous. Sauf que quand tu devras douiller 600 balles pour t’en racheter un alors qu’il avait encore une durée de vie possible de 5 ans, tu auras fait un relativement mauvais amortissement mon pote.

8. Les clopes

C’est un peu différent parce qu’on n’arrête pas de te le répéter, mais ce n’est pas en sortant 7 balles pour t’acheter ton paquet que tu as l’impression de te ruiner. C’est en général quand on évoque le séjour que tu aurais pu faire à Bora-Bora à la place que tu as comme un goût amer dans la bouche. Un goût de nicotine, sans doute.

Source photo : Giphy

9. Les gosses

Tu sais combien tu me coûtes, petit con ?

10. En petits achats de merde

Deux euros dans la poche ? Tiens, je vais me prendre un pain au chocolat. 3 euros qui traînent ? Je peux me prendre un cappucino, avec ça ! Et tutti quanti et l’argent vole, vole, vole et s’envole, se dirige vers les nuées et, depuis les cieux, te fait un gros fuck.

Après tout, l’argent, c’est fait pour circuler…

Source : Reddit