Des fois que vous ne seriez pas au courant, on vous prévient quand même : buvez avec modération, buvez avec modération, buvez avec modération, buvez avec modération, buvez avec modération, buvez avec modération, buvez avec modération, buvez avec modération, buvez avec modération, buvez avec modération, buvez avec modération.

1. Le Pastis

La pastis reste indétrônable pour qui veut s’enivrer avec modération et un petit porte-monnaie. Il a l’avantage d’être peu cher et plutôt bien alcoolisé. Une légende répandue dans le sud de la France prétend même qu’étant composé de pas mal d’eau, il évite également les gueules de bois. À condition d’aimer l’anis, évidemment…

Crédits photo (creative commons) : CC-BY-SA-3.0

2. Le Vin

Alors que le cours de la bière connaît des envolées fulgurantes, le vin, lui, reste relativement abordable (qui n’a d’ailleurs jamais tenté la cuite hard discount à la villageoise ?). Certes, si tu commandes dans un bar, ton verre est plus petit mais la dose d’alcool est la même et il est généralement moins cher que la sacro-sainte pinte de bière.

Source photo : Giphy

3. Le Long Island Iced Tea

Un Long Island peut être un peu cher. Il a cependant l’avantage d’être l’un des cocktails les plus alcoolisés et d’être à la carte de la plupart des bars. Composé de quatre alcools différents, et d’un peu de coca pour la forme, il donne des vertiges dès la première gorgée.

4. Le Gin

Bien qu’un peu sous-côté dans les soirées à côté de sa copine Vodka, le gin est l’un des alcools forts les moins chers. Il est doté de nombreuses qualités, comme celle de se marier parfaitement à tout type de soda, de garder l’haleine fraîche et d’être bien moins cher qu’un tas d’autres alcools. Utilisé en dentifrice, il peut aussi servir de détartrant et de soin blanchissant (ou alors je confonds avec le bicarbonate de soude, je ne sais plus trop…).

Source photo : Giphy

5. La Margarita

En plus d’avoir un nom aux consonances de telenovelas qui donne immédiatement envie de tromper Rodrigo avec son frère jumeau, la margarita permet de s’enivrer facilement… Elle se compose de tequila, de triple sec, et d’un peu de jus de citron. Grosso modo, on trouve un ratio 2 tiers d’alcool pour 1 tiers de jus de citron, ce qui laisse augurer une petite gueule de bois.

Crédits photo (creative commons) : Akke Monasso

6. La Vodka

La vodka est le classique des classiques des soirées d’étudiants fauchés. Il était donc normal qu’elle apparaisse dans ce top. Elle a un prix un abordable, voire franchement pas cher quand on la trouve dans une bouteille plastique à 8 € au supermarché de Tulle.

Source photo : Giphy

7. La maximator

Tu trouves généralement cette bière dans une petite épicerie de nuit entre 23h et 4h du matin. Elle est au même prix que n’importe quelle autre canette de mais avec deux fois plus d’alcool. Certains diront qu’elle a un goût très particulier, nous dirons simplement qu’elle a son charme bien à elle et qu’elle fait parfaitement son travail de t’enivrer à moindre coût.

Source photo : Giphy

8. Tue-la-mort

On trouve assez peu ce cocktail dans les bars, et pour cause, il est uniquement composé d’alcools différents. Autant dire qu’en général, tu n’en recommandes pas deux. Après consommation, certaines personnes ont rapporté des expériences de mort imminente ou des conversations avec des extra-terrestres… En un seul verre, ce cocktail te rendra Peter Pan, et tu verras la vie en couleur.

9. (bonus) La gnôle

Elle est souvent fabriquée dans la cave d’un oncle peu recommandable qui sera ravi de t’en servir gratuitement. Cependant, les risques de décéder au deuxième verre étant élevés, il est conseillé de s’en servir comme décapant plutôt que de la boire. Tous les estomacs n’y résistent pas.

Source photo : Giphy

Sur ce, je m’en vais me cuiter avec modération.