Attention, nous ne sommes pas là pour ergoter sur les choses qui ne sont ni de gauche, ni de droite, comme François Bayrou ou la Terre du Milieu, par exemple. Non ; nous sommes réunis ici pour lister toutes les choses qui peuvent tout autant être revendiquées par la gauche que par la droite, ces objets étranges qui, selon si on les regarde d’Est en Ouest ou d’Ouest en Est présentent un profil radicalement différent. « La perspective, c’est quelque chose ! » disait Léonard de Vinci.

1. Le football

A gauche : le football est un jeu qui se pratique collectivement. C’est collectivement que l’on gagne la bataille du terrain jusqu’à planter un but. Le football est un loisir dont les compétitions rapprochent les gens par delà les communautés de pensée, d’origine ou de religion. Le football est de gauche.A droite : le football est un jeu où les individualités surnagent. Il faut bosser pour devenir un grand joueur. C’est un espace très rémunérateur où l’argent récompense le talent. Le football est une compétition dans laquelle les meilleurs gagnent et où l’intelligence et l’entraînement prévalent sur tout le reste. Le football professionnel est un business.11 raisons de ne pas savoir quoi en penser.

Source photo : Giphy

2. L'anarchisme

A gauche : chacun est libre et responsable de ce qu’il fait. On n’a pas à subir des règles conservatrices, il faut s’émanciper et vivre pour soi-même en dehors des carcans sociaux restrictifs qui érigent la production au-delà de tout. L’anarchisme en appelle à la bonté en chacun de nous.

A droite : c’est insupportable de penser que la société est organisée pour les faibles et les imbéciles. Il faudrait pouvoir s’en sortir par soi-même sans les restrictions du vivre-ensemble. C’est là la vraie liberté, une émancipation individuelle totale et parfaite, sans règles sinon celles que l’on décide de s’appliquer. La justice y est personnelle et la réussite aussi.

No future.

3. Rafael Nadal VS Roger Federer

Quand on veut on peut VS talent et élégance. Qu’est-ce qui est de droite, qu’est ce qui est de gauche ? Croire au travail et à l’abnégation ou accepter la beauté sans penser qu’on peut l’imiter ? En même temps, y’a un type de Malaga contre un Suisse de Bâle. Mais y’a aussi un nouveau riche espagnol contre un riche suisse. Peut-être que les deux sont de droite. Peut-être que les deux sont de gauche. Peut-être qu’on s’en fout.

Source photo : Giphy

4. Les mains

Mis à part pour nos amis manchots, lesquels, par ailleurs, peuvent aussi être empereurs, ce qui est éminemment de droite, les mains sont vraiment indépartageables en ce qui concerne la politique.

5. Le conservatisme

Quand la gauche veut préserver des acquis sociaux, elle est conservatrice. Quand la droite veut revenir aux valeurs morales d’antan, elle est conservatrice. C’est une course où chacun marche à reculons dans une direction différente.

Source photo : Giphy

6. L'escroquerie

A gauche : la figure du filou au grand cœur, qui combat la société sclérosée par ses propres moyens : c’est quelque chose. Il vole aux riches et incarne des valeurs de débrouille à l’heure de l’homogénéisation. L’escroc relance l’espoir en l’ascenseur social.

A droite : la figure même du type qui se démerde par lui-même contre le nivellement de la société. L’escroc est le premier entrepreneur, même si, quand même, c’est pas très bien.

7. L'Europe

A gauche : la grande communauté qui nous évitera les guerres et nous permettra de toujours être amis pour la vie avec nos cocontinentaux. En fait, l’Europe, c’est la fête des voisins.

A droite : le grand marché où vendre des trucs à nos amis. En fait, l’Europe, c’est un centre commercial où tout le monde sourit.

8. Airbnb

A gauche : Enfin un espace de voyage où l’idée de rendre service va au-delà du profit. Ce n’est pas du commerce, c’est du dépannage. Et une manière plus authentique de découvrir l’ailleurs.

A droite : Tiens, si je mettais mon appartement pas trop cher au prix du marché tous les week-ends pour faire payer mon loyer par les autres et encourager la hausse générale du marché de l’immobilier ? Tiens, si j’investissais dans plein d’appartements pour me faire du fric sans en ramer une ?

Source photo : Giphy

9. Christian Brugerolle

A gauche : ce qu’il est sympa et généreux, Christian Brugerolle. Et puis toujours là pour ses amis, toujours amical, toujours gentil, toujours présent. Et sans rien attendre en retour, en plus, le bougre.

A droite : il a vraiment le sens du contact. Il ferait un excellent ministre d’ouverture. Et j’aime bien ses costards à 5000 balles.

10. L'hédonisme

A gauche : le travail n’est pas une fin en soi. La libération de l’homme, c’est l’avènement du temps libre. Bref, j’ai rien envie de foutre.

A droite : ce que c’est cool de toucher le fric des appartements qu’on loue sans en ramer une, quand même.

Source photo : Giphy

Ça s’annonce serré pour la présidentielle.