Il y a des gens qui ont des techniques de triche géniales et qui ne se font jamais prendre, et il y a les autres, ceux qui se font gauler comme des cons et qui doivent payer les conséquences de leurs actes. Certains le paient même très cher, comme ceux qui se trouvent dans ce top. De quoi regretter très longtemps d’avoir voulu contourner les règles.

1. Jarvis Kaye, banni de Fortnite à vie

Jarvis Kaye était un joueur pro de Fortnite, ce qui veut dire que le jeu était son gagne-pain. Seulement, il a fait la connerie d’utiliser une aide favorisant la visée dans le jeu, pour tuer plus facilement ses ennemis. Et même s’il a fait ça hors compétition, juste pour sa chaîne de stream, les équipes de Fortnite n’ont pas du tout apprécié. Elle l’ont banni à vie. Il va devoir trouver un autre moyen de vivre. A moins que Fortnite ne change d’avis (ce qui est possible, si vous voulez mon avis totalement sans valeur).

2. Olivier Chiabodo qui a triché dans l'émission Intervilles

Intervilles, c’était une émission où deux équipes de deux villes différentes s’affrontaient lors de jeux. Il y avait souvent une vachette pour les faire chier pendant ces jeux, mais on n’en parlera pas aujourd’hui. En 1997, durant une épreuve de quiz, le présentateur Olivier Chiabado fait le geste « trois » avec ses mains pour favoriser l’équipe du Puy du Fou face à l’équipe du Pays d’Ancenis. Quelqu’un s’en est aperçu, et Liberation a affirmé qu’il avait déjà triché lors de la finale de 1996. Chiabodo a été viré pour faute grave et son émission Touché, gagné ! refilée à un autre présentateur. Il aurait reçu des menaces de mort pour garder le silence aussi. Pas la joie.

3. Bernard Tapie dans l'affaire VA-OM

En juin 1993, alors que Valenciennes recevait l’équipe de l’OM dans le cadre du championnat de football, le club nordiste a révélé une tentative de corruption de la part de membres du club marseillais. C’est finalement Tapie qui a été désigné responsable, et il a deux ans plus tard été condamné à deux ans de prison dont un ferme (finalement, en appel, ça sera 8 mois fermes). Le pire dans tout ça, c’est que ça a totalement plombé sa carrière politique qui était pas mal du tout. Bon après il avait quand même plein de fric donc on le plaint pas trop, mais sur le plan professionnel et prestige il a beaucoup perdu. Il a aussi toujours sa collab avec Doc Gyneco, ça va.

4. Igors Rausis, qui a essayé de tricher aux échecs

Igors Rausis est un Grand Maître international des échecs, un titre très important dans ce jeu qui désigne les plus grands joueurs de la planète. Sauf qu’en 2019, Igors Rausis a été pris pour tricherie lors d’un tournois durant lequel il avait utilisé son portable aux toilettes pour s’aider. Il a immédiatement été exclu, et, même si on ne connaît pas encore toutes les retombées de cette affaire, on sait dores et déjà que sa réputation est ternie à vie.

5. Ben Johnson

1988, Séoul : c’est la finale du 100m aux Jeux Olympiques. Ben Johnson explose ses adversaires ainsi que le record du monde et dégage une impression de puissance folle. Normal, il était plein de stéroïdes. Il s’est fait choper, son titre et son record ont été annulés. Il a bien tenté un retour en 1991 qui n’était pas terrible, et en plus il s’est à nouveau fait gauler en 1993. Là on l’a banni à vie, parce que ça suffit quand même.

Pour la petite anecdote : en 1999, il a été préparateur physique pour le fils de Khadafi qui avait été engagé par le club de football italien de Pérouse. Le fils de Khadafi ne jouera que 15 minutes et restera beaucoup sur le banc avant d’être finalement lui-même pris pour dopage. Ben Johnson, lui, se fera piquer sa paie de préparateur physique dans une rue de Rome. Il a vraiment tout perdu.

6. Lance Armstrong, qui s'est bien dopé

Armstrong c’est simple, on l’a pas juste dégagé du cyclisme, on lui a aussi retiré ses titres, comme ses 7 victoires du Tour de France. La sanction était plus que méritée puisqu’il a sali un sport pendant des années. Il a aussi dû verser de la thune à ses anciens sponsors dont il a aussi sali l’image en les associant à celle du dopage. Bref, Armstrong a triché, et il a bien perdu.

7. Panama Lewis et Luis Resto qui ont largement dépassé les limites dans la boxe

Panama Lewis était l’entraîneur de Luis Resto, boxeur. En 1983, Luis doit combattre Billy Collins, Jr., l’étoile montante de la boxe. Son entraîneur a alors une brillante idée : retirer un peu de rembourrage de ses gants, et mettre du plâtre à la place. Résultat, Luis gagne, et Billy Collins perdra un œil à cause des coups reçus. A cause de cette perte, il deviendra alcoolique et se suicidera. Luis Resto et son entraîneur Panama Lewis feront un peu de prison et seront bannis à vie de la boxe. C’est quand même Billy Collins Jr. qui a perdu le plus dans cette histoire.

8. Tonya Harding qui a essayé d'éliminer sa rivale en patinage

En janvier 1994, quelques semaines avant les Jeux Olympiques d’hiver, la patineuse artistique Nancy Kerrigan est agressée à coups de batte de baseball. L’agresseur est retrouvé : c’est l’agent de Tonya Harding, une patineuse rivale de Nancy Kerrigan. Kerrigan pourra quand même participer aux JO malgré ses blessures et finira 2e, alors que Harding finira 8e et sera exclue à vie de la fédération américaine de patinage. Elle devra aussi payer une amende de 160000 dollars et faire 500 heures de travaux d’intérêt général. C’était la moindre des choses.

Nous on ne triche qu’au loup-garou parce qu’on ne risque pas grand chose.

Sources : 20 minutes, Numerama, Wikipédia, Lepoint, Le monde, tout-sur-la-boxe, Parismatch