Suant(e), puant(e), raclant ta gorge pleine de morvasse, voilà l’état dans lequel tu te trouvais à la fin de ton cours de sport. Et pendant ce long supplice qui durait souvent deux bonnes heures, tu subissais moult humiliations, instants de gêne et coups de pied involontaires dans la tronche de la part de tes camarades de classe aussi maladroits que boutonneux. Tous ces moments de douleurs sont désormais marqués en toi pour toujours.

1. Les maillots imbibés de sueur qu'on t'obligeait à porter, ceux qui puaient bien la mort

On sait très bien que personne ne les a jamais lavés.

2. Le "3x500 mètres" interminable qui durait pourtant 15 minutes

Parcours réel : 3 vieux tours de stade. Ressenti : Marathon des familles sous 35°

3. Cette proximité non désirée avec tes petits camarades pendant les séances d'acrosport

Non, ça ne resserre pas les liens. Clairement pas.

4. Le trajet en bus pendant lequel tu bitchais sévère avec ton/ta meilleur(e) ami(e) sur tout le reste de ta classe

C’est bien connu, d’un rang à l’autre, des parois invisibles empêchent les autres de vous entendre.

5. Le panel d'excuses plus ou moins légitimes que tu balançais à ton prof pour sécher son cours sans respect

« J’ai mes règles, j’peux pas faire de mouvements amples. »

6. Le look tout pété que tu te trimbalais toute la journée avec ton vieux jogging "Adidas"

Non tu n’es pas du tout stylé en jogging rose fluo.

7. La montée-descente en ping-pong/badminton/volley

Enfin surtout la descente te concernant.

8. Te changer dans les vestiaires alors que ton corps est en pleine puberté et que tu as des boutons partout

Et tu avais beau te contorsionner dans tous les sens pour cacher au mieux ton physique ingrat, tu finissais toujours par exhiber un morceau de cuissot à tes petits camarades.

9. Aller au goal au foot car tu es une grosse brêle, du coup tu te manges tous les ballons

En même temps, courir derrière une sphère en plastoc’ c’est chiant. Ce n’est que mon avis 100% objectif.

10. Être le dernier choisi pour constituer les équipes, une bonne façon d'afficher aux yeux du monde entier que t'es inutile

Et que t’as pas d’ami, mdr

11. Lâcher une grosse caisse bien sonore en forçant trop pendant la musculation

Et accuser tes potes pour t’innocenter. Sauf que le premier qui sent l’odeur, c’est l’auteur.

12. Faire tourner des assiettes sur une tige en bois pendant la session "cirque".

Et galérer avec ton diabolo, engin de malheur.

13. Te la péter de ouf pendant tes matchs de tennis de table alors que tu es une chèvre

Et non, on ne dit pas « Ping-pong ».

14. Grimper à toute vitesse en haut du mur d'escalade et flipper à l'idée de redescendre

Tu fais moins le malin/la maligne d’un coup.

15. Te taper un 13/20 sur ton bulletin sans jamais comprendre ta note

Tu ne sais pas si c’est une bonne note. Tu ne sais pas si tu dois être fier/fière. Tu ne sais pas quels furent les critères qui ont permis à ton professeur de t’attribuer cette note. Tu es perdu(e).

Et si tu t’es inscrit(e) en sport à la fac, c’est que, de toute évidence, tu es un(e) gros(se) masochiste.

Source Image : Youtube