Tout est dans le titre messieurs-dames. Faut vraiment qu’on s’explique ? Bon, on va faire un effort parce que c’est vous, et parce qu’accessoirement c’est notre métier. Mais arrêtez de douter de nous tout le temps, c’est chiant à la fin… Donc oui, Alain est grand comme qui dirait.

1. C'était le chef de Les Nuls

Ça aurait pu suffire comme argument. Ben on va quand même en mettre neuf autres, parce qu’on est payé, et aussi parce qu’on va pas vous le cacher on s’emmerde un petit peu… Gloire à toi les Nuls.

2. Il a fait le meilleur (le seul ?) bon Astérix

Et le tout sans Sim, un beau défi… Si jamais il voulait en faire un autre, on lui en voudrait pas.

3. Il a créé le Burger Quiz

Et qu’on suinte de joie et de bonheur intense depuis que l’émission est revenu à la téloche. Pas une ride. Toujours aussi excellent. ET EN PLUS le 10 octobre 2018, tous les Nuls y seront réunis, ensemble. Bon sauf Bruno Carette paix à son âme. Mais a priori on devrait un peu rire quand même.

4. Parce qu'il est drôle, même en voix off

Est-ce que ses prouts sont drôles aussi ? Surement, en même temps c’est toujours drôle un prout, donc ça compte pas.

5. Il a été l'un des premiers à exporter la culture américaine du rire ici

En traduisant Wayne’s World, en créant un vrai SNL français et même en jouant en anglais, il a fait le pont entre les deux cultures et a été l’un des premiers à dépoussiérer l’humour français et lui donner des envies d’ailleurs.

6. Un jour il s'est dit "Et si on mettait des bonnasses et qu'on les faisait bricoler ?"

C’était bête comme concept, mais bordel c’était drôle. Et c’est vrai qu’elles bricolaient bien. Enfin je crois.

7. Parce que même en acteur sérieux il est bon

Et il a le bon goût de faire des choix loin d’être cons. Gondry, Jaoui et Bacri, bientôt Dupieux… sans oublier « Papa ». Y a pas à dire les gens pas cons ont une fâcheuse tendance à traîner ensemble, et le contraire est vrai aussi…

8. Parce qu'il est drôle même quand il ne devrait pas être là

Faut dire que sur le coup il était bien épaulé…

9. Il sait danser aussi...

« Là tu ne peux plus faire que ça… ». On passera sur son moonwalk qu’il est sûr de maîtriser (il a tenté dans de nombreux sketchs).

10. Et chanter même...

« Travelling avant sur nos 10 ans… ». Ca c’était de la zik, qu’est-ce qu’on a baisé là-dessus… Bon on s’égare là, allez, fin du top.

Alain, on t’aime bordel.