Quand on tue des gens, ça prend du temps, mais pas TOUT le temps non plus. Il faut bien trouver une occupation rémunérée pour pouvoir s’acheter des gants, de la corde ou tout autre matériel nécessaire pour mener à bien son petit hobby nocturne. Certains tueurs en série exercent dès lors des professions absolument ordinaires, quand d’autres ont le don de choisir des métiers assez ironiques au regard de leurs activités périscolaires. C’est de ceux-là qu’on parle.

1. Ted Bundy - Opérateur téléphonique pour SOS Dépression

Entre autres engagements politiques du côté des républicains, Ted Bundy, étudiant en droit, faisait aussi du volontariat pour une hotline que les personnes au bord du gouffre pouvaient appeler en cas de pensées suicidaires. Quand il n’y était pas, Bundy jouait les handicapés pour kidnapper des filles dans sa bagnole et les violer, les tuer, puis les revioler. On estime à 30 le nombre de ses victimes.

Par contre, on ignore combien de personnes il a dissuadé de se flinguer au téléphone.

2. Fred West - Vendeur de glaces

Tueur en série atrocement flippant (en binôme avec Rosemary, sa femme), Fred West a tué une douzaine de personnes entre 1967 et 1987, sans compter les viols sur sa fille de 8 ans. Pourtant, Fred West avait la fibre, avec les gosses, puisqu’il conduisait un camion à glace, comme dans les images d’Epinal des stations balnéaires des années 50. Pratique pour repérer des petites filles, tu me diras.

3. John Wayne Gacy - Clown pour fêtes d'anniversaire

John Wayne Gacy faisait plein de petites jobs sympatoches, comme se déguiser en Pogo le clown pour amuser les enfants à des fêtes d’anniversaires. Il a un eu un peu moins de clients à partir du moment où il a été condamné pour le meurtre de 33 gosses qu’il violait, torturait et étranglait. On vous dit de vous méfier des clowns.

4. Andrei Chikatilo - Prof de lettres

Le mec était prof de littérature en Russie, peinard. Entre deux leçons sur Tolstoï et Dostoievski (ou plus vraisemblablement Lénine et Marx, compte tenu de la période), il a tué 56 femmes et enfants : viol, tortures, mutilations, tout le toutim. Il a assez logiquement été condamné à mort.

5. Jeffrey Dahmer - Pâtissier

Jeffrey Dahmer, qui invitait des jeunes hommes chez lui et essayait plus ou moins de les lobotomiser pour les garder vivants pendant qu’il leur faisait subir les pires sévices sexuels (généralement, ça marchait moyen et les gens mouraient), était totalement dingo-dingue devant un cadavre ; mais il avait aussi le péché mignon de la pâtisserie. Que voulez-vous ? A un moment de sa carrière criminelle, alors qu’il se trouvait en Floride, il préparait des petits gâteaux. Quand on sait qu’il mangeait aussi la chair des gens qu’il tuait, on est amené à se poser des questions.

6. Dennis Nilsen - Flic

Entre 1978 et 1983, le britannique Dennis Nilsen a tué une dizaine de jeunes garçons, souvent des clochards et des homos qu’il attirait chez lui contre la promesse d’un bon repas chaud. Il les étranglait, les noyait, puis les démembrait avant de les violer morts et de les brûler. Et le reste du temps, il faisait respecter la loi dans les rues de Londres, où il a officié comme flic pendant près d’un an.

7. Peter Sutcliffe - Fossoyeur

Peter Sutcliffe creusait des tombes et s’amusait aussi à trouver de quoi les remplir. Son excuse, quand il a été chopé pour ses crimes, était qu’il avait entendu la voix de Dieu lui commander depuis une tombe de buter les prostituées qui souillaient les rues. Sutcliffe avait une acception assez large du terme « prostituée » puisqu’il a aussi tué des étudiantes. Il les frappait avec une masse, les étranglait et les mutilait. Sutcliffe a finalement été condamné en 1981.

8. Dean Corll - Vice-Président d'une fabrique de bonbons

Vous vous souvenez quand vos parents vous enjoignaient de ne jamais accepter de bonbons d’un inconnu dans la rue ? Ils avaient raison. Dean Corll a joué à ce jeu-là pour kidnapper, violer, torturer et tuer au moins 28 petits garçons entre 1970 et 1973. Et on ne sait même pas s’il ne volait pas les bonbons qu’il utilisait pour attirer ses victimes.

9. Cary Stayner - Réceptionniste de motel

Norman Bates likes this. Cary Stayner faisait l’homme à tout faire dans un motel proche de l’entrée du parc de Yosemite. Il a tué 4 femmes qui venaient visiter le parc. Il a été condamné à mort. On ignore s’il parlait à sa mère morte dans le grenier d’une maison-qui-fait-flipper.

10. Jack Unterweger - Journaliste à la radio

L’Autrichien Jack Unterweger avait pignon sur rue : une première fois condamné pour meurtre, il est réhabilité et en arrive à animer une émission de radio, publier des bouquins et, accessoirement, continuer à tuer des prostituées. C’est pratique d’écrire des livres, quand on tue des gens, parce qu’on peut ensuite écrire son autobiographie, l’écouler à des milliers d’exemplaires et la vendre pour une adaptation au ciné. Dans son émission, Unterweger abordait les questions criminelles ; il s’est même retrouvé à commenter des meurtres qu’il avait lui-même commis. Condamné pour 9 meurtres, il s’est suicidé en prison.

Si ça se trouve, chez Topito, on a des tueurs en série en fait.

Sources : Listverse, Ranker