On a tous rêvé d’avoir un jour accès aux pièces cachées des aéroports et d’écouter aux portes des cockpit pour connaître les petits secrets des pilotes ! Parce qu’on est quand même persuadés que l’équipage ne nous dit pas tout (alors qu’on leur confie nos vies !) et que les hôtesses de l’air sont là pour nous le faire oublier avec leurs grands sourires (comment ça parano ?). Voici donc 10 petites choses étonnantes à savoir sur le trafic aérien, ce milieu dont on ne sait presque rien…

1. Éloigner les oiseaux !

Des pompiers travaillent à temps plein dans les aéroports, pour réagir en cas de départ de feu ou autres dangers, mais également pour s’occuper d’intrus très encombrants, les oiseaux ! Ces pompiers d’aéroports ont en effet la lourde tâche d’éloigner les oiseaux des pistes, pour éviter par exemple qu’ils ne se retrouvent dans les réacteurs des avions !

2. Le scan aux rayons X pas obligatoire

Lors de votre passage à l’aéroport, il est possible que vous soyez désigné au hasard pour passer l’épreuve du scanner corporel, un scan aux rayons X qui vous déshabille virtuellement afin de vérifier que vous ne transportez rien d’illégal sur vous. Vous êtes en droit de le refuser, surtout si vous craignez pour votre santé, mais sachez qu’en échange, vous aurez droit à une palpation très poussée !

3. Que deviennent les bagages perdus ?

La grande majorité des bagages égarés est restituée à leurs propriétaires. Mais pour le reste, une famille américaine a pensé à tout : elle rachète les bagages définitivement perdus, pour revendre leurs contenus dans un centre commercial de l’Alabama. Les objets sont triés, les vêtements lavés et le tout est vendu à prix mini ! Avec un peu de chance, vous retrouverez sur un cintre ce vieux bikini que vous aviez acheté pour votre voyage de noces à Tahiti.

4. Les fromages dans l'avion oui, mais pas tous !

Vous êtes plutôt fromages à pâte molle que fromages à pâte dure ? Dommage pour vous, vous n’allez pas pouvoir en emporter à l’autre bout du monde, puisqu’ils sont interdits à bord des avions ! Un conseil : Oubliez donc le camembert, le chèvre et autres bries, et apprenez à aimer le gruyère.

5. Des vaccins à l'aéroport

Vous allez dans le fin fond de la Namibie et vous n’êtes pas totalement vacciné contre l’hépatite B ? Pas de panique, il est encore temps de se faire vacciner à l’aéroport, avant le décollage ! Peu le savent, mais il existe des centres de vaccinations un peu planqués dans certains aéroports…

6. Des menus différents dans le cockpit

Parmi les passagers d’un avion, tous ont à peu près droit à la même collation, à part peut être le patron de PME qui se fait un kiff en classe affaire ! Mais dans le cockpit, les choses sont différentes : le commandant de bord n’a pas le droit de manger la même chose que son copilote ! Ainsi, ils évitent le risque d’être victimes en même temps d’une intoxication alimentaire.

7. Face au vent !

Le décollage et l’atterrissage des avions s’effectuent toujours face au vent pour aider les appareils à prendre de la vitesse « air » (puisque le vent de face vient s’ajouter à la vitesse au sol de l’appareil) ou à réduire la vitesse lors de l’atterrissage. Les pistes sont d’ailleurs construites en fonction des vents dominants, parce qu’il vaut mieux avoir la nature avec soi que contre…

8. Des chiens dans l'équipage

Dans certains aéroports du monde, notamment sur le continent américain et en Russie, des chiens ont rejoint l’équipage au sol. Ils ont un rôle thérapeutique, puisque leur mission est d’apaiser certains voyageurs tendus en se transformant en aimant à câlins ! Il paraît que l’effet relaxant est réel…

9. La seule boisson autorisée dans l'avion

Tout le monde le sait, les boissons ne sont pas autorisées en cabine. Si vous mourrez de soif, il vous faut donc interpeller l’hôtesse de l’air et parfois, sortir le porte-monnaie. Mais il y a une exception ! Le lait maternel, lui, est autorisé, en quantité raisonnable, pour pouvoir nourrir bébé dans les airs et ne pas l’entendre hurler !

10. Le devenir flou des produits confisqués

Que deviennent nos produits confisqués ? La réponse est un peu floue ! Les objets de peu de valeur seraient jetés à la poubelle, tandis que les produits plus luxueux comme le parfum ou le maquillage seraient détruits pour éviter les vols ! En théorie seulement, car d’autres prétendent que ces derniers sont vendus aux enchères et même répartis entre les agents de sûreté !

Le mieux pour tout savoir est encore d’y travailler !

Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Sokodo qu'il te faut.