Il fut un temps où le répertoire des Rolling Stones n'était constitué que de reprises. Un temps où Jagger ne chantait que du Willie Dixon, où Richards ne jouait que du Robert Johnson, et où nos duettistes se contentaient de reproduire le plus fidèlement possible le son du blues de Chicago et de celui du Delta. Très vite pourtant, il fallut composer, et à ce petit jeu les Glimmer Twins allaient se montrer redoutables, dépassant tous les maitres qu'ils avaient auparavant pillés. Très vite aussi, les Stones allaient à leur tour être repris avec plus ou moins (on se souvient de Marie Laforêt s'essayant à l'adaptation de Paint It Black) de talent. Nous n'avons bien évidemment gardé que le meilleur dans ce top 10 des chansons des Rolling Stones chantées par d'autres :

  1. Marianne Faithfull – As Tears Go By (1964)
    Tout simplement la première chanson du tandem Jagger-Richards. Selon la légende, Andrew Long Oldham comprenant que ses protégés ne seraient réellement pris au sérieux que s'ils se décidaient à produire leur propre matériel, aurait enfermé Mick et Keith dans la cuisine d'un appartement londonien jusqu'à ce qu'ils pondent leur premier titre. Le résultat jugé trop mièvre pour un groupe de blues aurait été offert à la toute jeune mais déjà plus très innocente Marianne Faithfull, avec le succès que l'on sait.

  2. Otis Redding – Satisfaction (1965)
    La reprise du plus grand chanteur de tous les temps (n'ayons pas peur des mots) dépasse l'originale des Stones. Ces derniers en font d'ailleurs une version très proche (cuivre en avant et chant plus saccadé) lorsqu'ils sont sur scène.

  3. Chris Farlowe – Out Of Time (1966)
    Chanson plutôt mineure des Stones, Out Of Time allait devenir dans la gorge de Chris Farlowe (et quelle gorge !) numéro 1 en Grande Bretagne, et éclipserait toutes les autres versions (y compris celle de ses géniteurs).

  4. Love Affair – She Smiled Sweetly (1967)
    Joyau méconnu du très mauvais Between The Buttons, She Smiled Sweetly allait devenir le premier single de Love Affair de l'immense Steve Ellis qui allait décrocher la timbale un an plus tard avec le mythique Everlasting Love (la chanson ultime pour faire une demande en mariage, foi de célibataire).

  5. Merry Clayton – Gimme Shelter (1969)
    Il existe de très nombreuses versions de la chanson d'ouverture de l'album Let It Bleed. Les deux meilleures sont celles des Stones où Mick Jagger et Merry Clayton s'égosillent qu'il faut leur donner un abri et celle de... Merry Clayton en solo. Honnêtement on n'est pas certain que Jagger apporte grand-chose à la chanson.

  6. Ike & Tina Turner – Honky Tonk Women (1969)
    La même que l'originale avec une chanteuse plus sexy (ça peut se discuter) et un meilleur guitariste (c'est indiscutable).

  7. The Flying Burritos Brothers – Wild Horses (1970)
    Richards fou d'admiration pour la voix, le talent de compositeur et les connaissances en musique country du petit prince Gram Parsons autorisa celui-ci à enregistrer la première version de la mythique ballade de Sticky Fingers, avec son groupe (au nom pour le moins...unique).

  8. David Bowie – Let's Spend The Night Together (1973)
    Dans son autobiographie Angela Bowie raconte qu'en rentrant à la maison un matin elle retrouva David et Mick Jagger qui... venaient d'appliquer les recommandations de cette chanson.

  9. Devo – Satisfaction (1978) et Cat Power – Satisfaction (2000)
    Deux versions méconnaissables et néanmoins magnifiques de la chanson-étendard des Stones. En mode foutraque et dérangé pour le groupe d'Akron et ballade crépusculaire pour Clan Marshall, ou comment constater le pouvoir que peut avoir un seul titre.
    http://www.youtube.com/watch?v=jadvt7CbH1o
    http://www.youtube.com/watch?v=W97TF9PCKWg

D'autres reprises des Stones à conseiller ?

Hey, tu fais quoi mardi prochain ? La Topito Comedy Night reprend pour une nouvelle saison. Réserve tes places.