Crédits photo (creative commons) : Gue?rgui

La fosse est le lieu privilégié pour un concert. Pourtant parfois, ce haut lieu de communion musicale peut vous rendre sceptique (fosse...sceptique...laissez tomber). Ne serait-ce parce que malheureusement, il est impossible d'avoir la fosse exclusivement pour soi-même (sauf éventuellement aux concerts de Régine mais c'est pas le sujet). Voici donc dix typologies de relous qui hantent la fosse et vous pourrissent un concert : sachez les reconnaître afin de savoir comment remédier à leur pénibilité.

  1. Le relou odorant
    Le concert n'a même pas encore commencé qu'il est déjà en sudation. Souvent parce qu'il a commencé à boire avant vous, et qu'il a chaud, qu'il est excité et qu'il a un trop plein d'énergie à dépenser. Malheureusement cela se traduit par de doux relents de vestiaire qui vous donnent la gerbe.
    Action / réaction : chopez un extincteur et aspergez-le de mousse carbonique. Insistez bien sur les aisselles.
  2. Le relou suréquipé
    Cette personne a bien l'intention de camper dans la fosse. Elle a donc entassé dans un énorme sac-à-dos des denrées, un thermos, de la bière, des appareils photo (on sait jamais si elle en perd un) et d'une manière générale de quoi survivre 4 jours.
    Action / réaction : grimpez sur son sac pour vous en faire un promontoire. N'hésitez pas, quand vous serez au sommet, à lui enfoncer les doigts dans les yeux et à utiliser sa tête comme accoudoir ou table d'appoint pour votre bière.
  3. Le relou toxico
    Celle ou celui là est particulièrement pénible. Soit elle/il vous enfoncera ses coudes dans le bide en roulant un joint avec application, soit elle/il sautera partout, sera d'humeur câline et vous imposera sa pénible et surtout trop proche flaccidité. En règle générale, le relou toxico est la/le premier-e à vomir, de préférence sur vous.
    Action / réaction : profitez de son état second pour vous laisser aller à une débauche de violence sur sa personne. Il/elle ne s'en apercevra pas et vous lui rendrez un fier service parce que la drogue c'est sale.
  4. Le relou fragile
    Un spécimen qui a la particularité d'être à terre au moindre frôlement, qui hurle à la mort si vous l'effleurez, qui finit généralement par terre en position fœtale et qui vient dans la fosse QUAND MÊME. Une vraie plaie qui n'hésitera pas à glapir et vous couvrir d'insultes si vous avez le malheur d’empiéter sur son espace vital.
    Action / réaction : mettez discrètement le feu à ses vêtements et feignez un début de panique. Cette créature sera vite piétinée par vos congénères afin d'éteindre l'incendie.
  5. Le relou grégaire
    Cette espèce aurait pu être acceptable si elle n'avait pas la capacité incroyable de se multiplier. Le relou grégaire a trouvé une bonne place dans la fosse et appelle en renfort sa tribu d'autres relous afin d'occuper les lieux. Vous vous retrouvez donc relégué-e à 20 mètres derrière une bande d'agité-s.
    Action / réaction : affirmez très fort que vous avez un herpès purulent ou toute autre maladie infectieuse, puis léchez ostensiblement le visage de votre voisin-e. Le groupe de lourds devrait très vite se dissoudre.
  6. Le relou groupie
    Elle/il est heureux-se d'être là. Trop peut-être. Elle/il manifeste bruyamment son enthousiasme, hurle, bouge, danse, bref vous fait chier.
    Action / réaction : urinez sur la groupie et faites croire qu'il s'agit de la Sainte Onction de l'artiste pour qui elle vient d'entrer en transe. Le/la relou fanatique s'évanouira de joie et vous pourrez la pousser du pied loin de vous.
  7. Le relou Scorsese
    Cet-te apprenti-e cinéaste filme scrupuleusement tout le concert, levant son iPhone/appareil photo/autre bien haut devant vous pour ne rien rater. Vous pourrez toujours mater le concert sur Youtube...
    Action / réaction : cassez-lui les deux bras, pour plus de précaution, puis faites-lui manger son appareil.
  8. Le relou retardataire
    Cette créature distraite arrive en plein milieu du concert, comme un chien dans un jeu de quilles, et se fraye un passage jusqu'aux relous grégaire-car bien souvent ces deux tares se combinent à grand renfort de "pardon!" vindicatifs qu'elle hurlera dans vos oreilles tout en vous enfonçant ses coudes dans les côtes.
    Action / réaction : bloquez-lui le passage au moyen d'un placage bien senti. N'hésitez pas à lui balancer deux trois coups de latte au passage, ça lui apprendra la ponctualité.
  9. Le grand relou
    Même si ce n'est pas de sa faute, le ou la grand-e relou est tout aussi nuisible et pour cause: au lieu de rester à l'arrière et de laisser la place aux personnes à la taille moins avantageuse, il/elle se plantera bien devant vous, prenant soin de vous masquer intégralement la scène. Saloperie.
    Action / réaction : pétez lui les genoux ou chatouillez-lui les côtes. La personne trop grande se baissera et vous pourrez opportunément lui claquer le beignet pour lui faire passer l'envie de se coller devant.
  10. Le relou à deux têtes
    Dans cette catégorie, stigmatisons les ignobles casse-pieds qui juchent leur copine sur leurs épaules en équilibre instable-parce que ladite copine trouvera bon de se trémousser fiévreusement-menaçant votre intégrité physique.
    Action / réaction : grimpez sur les épaules du quidam à côté de vous et entamez une joute avec la copine-sur-les-épaules jusqu'à ce qu'elle chute comme un vieux flan.
  11. Le relou collant
    Ce spécimen vous impose sa viscosité moite en vous écrasant pour se rapprocher de la scène. Vous n'êtes qu'un obstacle entre elle/lui et son idole, voire un coussin permettant de se caler en position d'imploration bruyante d'une miette d'attention.
    Action / réaction : enduisez-vous d'huile pour l'empêcher de s'accrocher à vous.
  12. Le relou comateux
    Généralement celui ou celle qui boit avant le concert, pendant le concert, après le concert, et qui revient pour se souvenir de la dernière fois. Quand cette barrique à deux pattes tanguera dangereusement en beuglant, vous pourrez dire adieu à votre concert: le relou comateux s'effondrera à vos pieds, pataugeant dans son vomi ou celui du relou toxico et les pompiers devront intervenir.
    Action / réaction : anticipez et remplacez la 8-6/la Villageoise-briquette/l'alcool frelaté par du jus de betterave.

Top écrit par MattBear

Tu es un-e adorateur-rice de la bière ? On a déniché les gadgets les plus cool :

Hey, on vient de sortir notre premier jeu de société ! Commande-le dès maintenant.

Tu cherches des idées pour Noël ? On a déniché les cadeaux les plus cool :