beer
Crédits photo (creative commons) : Tambako the Jaguar

Combien de fois avez vous hésité avant d'accepter une petite mousse, partagé entre l'envie de vous rafraichir et une forme de culpabilité, "attends, je regarde... 10h du matin... c'est limite quand même", pensant que ce petit plaisir à base de houblon vous rapprochait un peu plus de la tombe? Et bien il est temps de rétablir la vérité : la bière, c'est bon pour ce que vous avez. C'est en tout cas ce que l'on trouve dans certains travaux pêchés sur Google en tapant "selon une étude, la bière est bonne pour..." Petit florilège de ces papiers universitaires qui justifient les happy-hours :

  1. La bière diminue les risques d'infarctus
    C'est TopSanté qui l'affirme dans ses colonnes, une étude ayant montré qu'une consommation journalière de 400ml de bière améliore la circulation sanguine et l'échange de substances nutritives. Et n'essayez pas de gruger, ça marche moins bien avec de la bière sans alcool (ni le panaché). L'étude montre aussi que ça ne marche pas avec la vodka, mais ça, on s'en serait douté.
  2. La bière réduit le diabète
    2 bières pour les hommes, une seule pour les femmes, c'est ce que préconise une étude espagnole pour lutter efficacement contre le diabète. Les humulones, principe actif du houblon qui donne à la bière son goût amer, auraient un effet préventif contre le diabète.
  3. La bière renforce les os
    La formule magique que même votre patron de bar ne connait pas : ethanol + silicium + phytoestrogènes dans un verre de 50cl, c'est le petit déjeuner des champions. Encore des chercheurs espagnols (toujours dans les bons coups) qui ont mené cette étude sur des femmes en leur faisant avaler une pinte par jour. Les examens aux rayons X ont parlé : la bière rend invincible.
  4. La bière ne fait pas grossir
    Une pinte par jour contribuerait même à faire mincir. Alors évidemment, l'étude prend soin de préciser qu'il faut combiner ces binouzes avec de l'exercice et un régime alimentaire sérieux, mais la vitamine B9 présente dans nos verres de pression contribuerait à nos besoins journaliers sans peser sur la balance.
  5. La bière est aussi hydratante que l'eau après l'effort
    On parle là d'un papier présenté au Symposium "Bière et Santé" qui s'est tenu en Belgique en 2011, pour vous donner une idée du sérieux de la chose et de l'absence de lobbying. En tout cas, c'est un Espagnol (c'est quoi leur problème?) qui a trouvé ça, de la bière après un jogging, ça ne pose aucun problème dans le processus de réhydratation. Une bière à la mi-temps, et on y retourne.
  6. La bière protège contre les coups de froid
    Encore une étude douteuse, puisque commandée par un brasseur japonais. Du coup, la bière devient la potion magique et contribue à exterminer les virus responsables des bronchites et les pneumonies. Petite précision, pour que ce soit efficace, il faut s'enfiler une bonne trentaine de canettes. Maintenant, si vous êtes vraiment décidé à ne pas choper la crève, vous savez ce qu'il vous reste à faire.
  7. La bière protège des calculs rénaux
    L'American Journal of Epidemiology en est sûr : la consommation de bière réduit de 40% la formation de ces cailloux horriblement douloureux dans les reins. En tout cas, ça marche pour les Finlandais, objets de cette étude. Ceci dit, le Dr. Tero Hirvonen en convient, c'est surtout parce qu'il y a de l'eau dans la bière que ça marche. Donc n'importe quel breuvage qui fait pisser, ça devrait marcher.
  8. La bière améliore la mémoire
    Et permet de prévenir contre Alzheimer. C'est en substance une des conclusions d'une étude de l'Université d'Auckland. Si vous buvez pour oublier, vous faites fausse route : l'alcool peut réveiller des souvenirs douloureux et vous inciter à boire plus. Au final, vous aurez juste oublié où vous avez laissé votre bagnole, vous aurez tout gagné...
  9. La bière rend intelligent
    Ca ne se voit pas au premier coup d'oeil, mais selon une étude de l'Université de Chicago, les hommes sont plus brillants après avoir avalé quelques bières. Pensez-y la prochaine fois que vous atterrirez dans un bar de poivrots un vendredi soir, tous ces types accoudés aux comptoirs sont de potentiels Prix Nobel.
  10. La bière rend heureux
    Il n'y a pas que la santé de votre corps qui compte, il y a aussi la santé mentale. Et si vous avez pu observer des gens imbibés de houblons qui avaient l'air particulièrement "heureux", voire "heureux au point de ne plus savoir où ils habitent", sachez qu'une étude américaine s'est penchée sur le sujet. Et on y apprend que le goût de la bière déclenche la sécrétion de dopamine et un test sur des échantillons de cobayes, la moitié tournant à la bière et l'autre au Gatorade, montre très clairement que les buveurs de bières sont plus heureux. Et en redemande. Ce qui est un problème.
  11. La bière protège du cancer du barbecue
    C'est en tout cas comme ça qu'on résumera cette étude relayée un 1er avril par Metronews. Mais on va quand même la croire puisqu'elle nous explique que la bière permet d'atténuer les effets cancérigènes de la bidoche cramée au barbecue. Pour info, c'est surtout la bière brune qui est efficace, en marinade, préalablement à la cuisson. Et si vous en buvez une entre deux saucisses, ça ne peut pas faire de mal.

On fait les comptes : deux bières pour le cœur, deux pour le diabète, une autre pour les os, encore une pour les reins et le reste pour lutter contre le froid... Normalement, en avalant 6 litres de bières par jour, vous serez immortel. Et heureux.

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :