classique

source photo : weknowmemes.com

Peut-être avez-vous l'habitude de vous rendre à des concerts de musique classique, mais si ce n'est pas le cas, vous devriez tenter le coup. C'est souvent très bien, et la musique prend une tout autre ampleur quand vous êtes face à un orchestre. Mais attention, il ne faut pas faire n'importe quoi, la musique classique se mérite et il y a certains codes à connaitre pour s'intégrer dans le public sans trop vous faire remarquer. N'ayez pas peur, si vous suivez nos consignes à la lettre tout se passera bien.

  1. Ne pas vous énerver dans la file d'attente de la billetterie
    Si vous allez à un concert classique, vous remarquerez qu'il y a beaucoup de vieux. C'est triste, mais c'est comme ça. Vous pourrez avoir de la chance et tomber sur un petit couple de profs d'histoire retraités, mais la queue de la billetterie peut aussi vous réserver quelques surprises. Comme cette bande de 3 vieilles bourges avec un renard mort sur les épaules qui n'hésitent pas à vous doubler en faisant mine de ne pas vous avoir vu. Restez calme, dites-vous qu'elles mourront avant vous. C'est moche mais ça fait du bien.
  2. Ne pas amener de banderoles
    C'est vrai que c'est votre premier concert classique, vous êtes tout excité, et puis d'après l'affiche c'est Mozart qui joue ce soir et apparemment il est super connu. Mais on vous promet que faire des banderoles avec "I <3 MOMO" dessus n'a aucun intérêt. Tout comme jeter votre t-shirt sur le pianiste ou réclamer l'archet de la violoncelliste à la fin du concert. Restez discret, c'est un conseil.
  3. Ne pas applaudir à la fin d'un morceau
    Vous pouvez être tenté d'applaudir à la fin d'un morceau, et c'est tout à fait légitime. Sauf qu'en musique classique il y a des pièges. Par exemple dans une sonate il y a plusieurs mouvements, et si vous applaudissez entre chaque, votre voisine va vous jeter des coups d’œil assassins. Une astuce : attendez qu'elle se mette à applaudir pour le faire à votre tour. D'ailleurs si vous faites bien gaffe, vous verrez que personne ne sait vraiment quand applaudir. Prudence donc.
  4. Ne pas headbanguer
    La musique classique est loin d'être un truc chiant et soporifique comme beaucoup semblent le croire. C'est souvent une musique violente, épique, fougueuse, et si vous y êtes sensible vous pouvez facilement vous laisser emporter par le souffle et l'ampleur de la musique. Contenez-vous. Le headbanging violent n'est pas recommandé, surtout si vous voulez remettre les pieds dans cette salle de concert. Vous pouvez aussi n'en avoir rien à battre et vouloir apprécier la musique comme vous l'entendez, en ce cas allez-y, après tout, hein. #YOLO
  5. Ne pas taper dans ses mains, ni chanter les paroles
    Si on peut tolérer que vous secouiez un peu la tête, il est hors de question de vous laisser taper des mains en rythme ou chanter à tue-tête comme vous le feriez dans la fosse du Stade de France pendant un concert de Muse. On n'est pas chez les sauvages ici. C'est un peu comme un mec qui siffloterait pendant un enterrement, ça ne se fait pas, c'est tout.
  6. Ne pas venir sur-habillé
    Si vous n'avez pas l'habitude, vous pouvez vous dire qu'il faut bien s'habiller pour aller à un concert de musique classique. Certes, si vous venez en haillons comme la petite souillon que vous êtes, vous aurez des problèmes. Il s'agit de faire un petit effort, au moins de sentir bon. Mais ce n'est pas la peine d'en faire trop. Le noeud papillon sur un costume 3 pièces avec boutons de manchettes et guêtres blanches n'est vraiment pas nécessaire. Il n'y a que les vieilles de la file d'attente qui se sapent comme pour rencontrer la Reine.
  7. Murmurer son contentement à l'annonce d'un morceau
    Au début du concert, un musicien va peut-être vous présenter brièvement les morceaux qu'il va jouer. N'hésitez pas à murmurer votre assentiment et votre contentement à l'annonce du programme. Même si vous n'avez rien compris à ce qu'il a dit. "L'Allegro energico e passionato de la Symphonie n°4 en mi mineur opus 98 de Brahms ? GÉ.NIAL, je l'adore, surtout la fin." Un simple "Aaah" fera aussi l'affaire si vous le faites assez fort pour que votre voisine l'entende.
  8. Rire poliment si un des musiciens fait une blague
    Il ne faut pas croire qu'on ne rit jamais lors d'un concert classique. Certains musiciens facétieux se permettent même quelques petits bons mots. Vous ne les comprendrez pas, mais ce n'est pas grave, riez. Pas trop fort, mais riez quand même. "...Et là sa femme lui dit Termine plutôt ton concerto brandebourgeois, et pas en si mineur ! ahahah !" Votre réaction.
  9. Essayer de manger avant le concert
    Le problème avec les airs classiques, c'est qu'il y a souvent des changements de rythme et d'intensité. Parfois épiques et puissants, ils savent aussi se faire doux, discrets, presque inaudibles. C'est généralement ce moment que choisit votre ventre pour lancer sa Suite pour Estomac et Intestins vides. De quoi faire exploser votre voisine, déjà bien vénère par votre headbanging et vos applaudissements intempestifs. Profitez de l'entracte pour aller vous acheter un bon grec, et mangez-le dehors. (On ne mange pas de grec devant une Cantate, désolé.)
  10. Rester tout au long des 6 rappels sans broncher
    Même si c'est long, même si vous êtes épuisés et que vous n'en pouvez plus des cordes et du piano, il va falloir être sage : on ne sort pas d'un concert avant la fin. A un moment tout le monde applaudit, les musiciens sortent, et vous vous dites que c'est bon : rasseyez-vous tout de suite. Il y aura au moins 3 rappels qui vont durer 6 plombes, c'est comme ça. En partant, n'hésitez pas à vous fendre d'un commentaire du type "J'ai beaucoup aimé son interprétation, très personnelle quoiqu'un peu familière sur les 2 derniers mouvements, non ?".

Voilà, vous êtes parés, tout devrait bien se passer. Vous allez voir, ça vaut le coup.

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :