Whiplash-5547.cr2
Source photo : francetvinfo

Vous savez tous ce qu'est un batteur, mais en connaissez-vous un personnellement ? En avez-vous approché un, côtoyé un de près ? Vous savez, les batteurs sont une race à part, souvent considérés comme des dieux vivants, c'est vrai, comme des musiciens à part, c'est aussi vrai. Mais il y a plus. Si on vous disait que tout n'est pas rose quand on est cogneur de caisse claire ? Si on vous disait qu'il y avait aussi plein de désavantages ?

  1. Tu as fait une croix sur les coupés-cabriolets
    C'est triste mais c'est comme ça, quand on est batteur on roule à bord d'une bonne Citroen C15 généralement achetée d'occasion au vieux fermier du coin. De toute façon, n'importe quel utilitaire fera l'affaire tant que vous n'aurez pas votre propre tour bus.
  2. Tu es toujours le dernier prêt, toujours
    Pendant que le guitariste pousse avec fierté sa flight caisse à roulette dernier cri tu galères comme un con, essoufflé par tes nombreux allers-retours pour chercher tes toms, tes pieds de cymbales etc...
  3. Et quand on dit le dernier, c'est le dernier
    La bière fraîche attendra, tu dois maintenant tout installer sur scène, tout seul. Parce que personne n'a le droit de toucher à ton matos. Alors que les amplis sont branchés depuis une bonne dizaine de minutes, tu continues à te battre avec ce pied de charley qui n'est toujours pas à la bonne hauteur et à repositionner le tom au mm près. A quand les batteries dépliables façons tentes Quechua ?
  4. Tu oublies TOUJOURS quelque chose lors d'un concert
    Tiens, j'ai oublié mon tapis, ah non il est là, par contre où sont mes baguettes fétiches ? Il me manquerait pas une clé ? Où j'ai foutu ce stand de caisse claire ? Par chance, une âme charitable (un autre membre de la famille des batteurs) te prêtera ce qu'il faut pour pas que le reste de ton groupe te vire pour faute professionnelle.
  5. Les ingé-sons sont tes pires ennemis
    Il se peut très bien que tu tombes sur un ingé-son qui connaît son boulot, et les balances sont faites avec professionnalisme. Mais il se peut aussi que tu tombes sur un débutant qui va te demander de taper non-stop sur la grosse caisse et qui, au bout de 5 minutes va s’apercevoir qu'il a oublié de mettre un jack au micro. Et c'est ce même ingé-son qui va disparaître lors du concert pendant que tu tenteras en vain de lui faire des signes pour avoir plus de guitare dans les retours...
  6. Tu dois souvent prêter ta batterie à d'autres batteurs
    C'est comme ça, ça se fait dans le milieu. Alors quand tu dois partager ta batterie avec un batteur de brutal death, tu pleures déjà. Tu sais que tu peux faire une croix sur tes peaux, voir même tout ton kit. Surtout quand il te dit que son batteur préféré est Aaron Kitcher... « Adieu ma petite Pearl.. On faisait une fine équipe ensemble... »

  7. Tu dois TOUJOURS avoir un stock de baguettes à proximité
    Car oui, casser une baguette en plein concert, c'est lourd. Mais ce qui l'est encore plus, c'est quand tu as oublié de poser une ou deux baguettes sur ta grosse caisse. Tu aimerais être un Jedi pour pouvoir attraper par la pensée cette baguette posée à quelques mètres, derrière l'ampli du bassiste, mais tu ne peux pas, et tu as passes pour un con.
  8. Tout ton fric y passe
    Entre les cymbales qui se fissurent les baguettes qui se cassent, et les peaux qui s'usent, il faut avoir le compte en banque qui suit derrière. C'est sûr que tu aurais moins dépensé en étant chanteur...
  9. Tu es condamné à rester dans l'ombre
    Qui a eu cette idée de mettre le batteur au fond de la scène ? Certainement un gus qui s'était fait piquer sa meuf par un frappeur de fûts. Entre les spots dans la gueule qui te chauffent et les machines à fumée qui te brûlent la gorge et qui te piquent les yeux, on ne peut pas dire que la place soit idéale.
  10. Tu te retrouves toujours tout seul à ranger ton matos
    Pendant que les guitaristes, bassistes et chanteurs se détendent en dégustant une bonne bière fraîche, toi, tu dégustes aussi. En rangeant ta batterie seul en compagnie de l'ingé-son de tout à l'heure qui range ses câbles en te racontant comment il s'est aperçu que le micro de la grosse caisse n'était pas branché...

Alors, la prochaine fois que vous verrez un batteur, soyez sympa, tapez-lui dans le dos, parlez lui, demandez lui comment va son coude, ou s'il a besoin d'un coup de main pour ranger tout son bordel.

Source photo: francetvinfo