On se la coltine depuis quatre saisons et bientôt une cinquième (pour l’été prochain) alors on sait de quoi on parle à la fin. Si la série, inégale pour certains, géniale pour d’autres (et vaginale pour moi, mais juste pour moi) suscite un intérêt grandissant, c’est clairement pas pour elle qu’on la regarde. Sauf pour affiner notre désamour pour elle épisode après épisode. Retour sur ce personnage qu’on adore détester.

1. Elle était maquée avec Larry Bloom avant d'aller en taule

Dois-je vous rafraîchir la mémoire ? Ce gars est juste le plus ennuyeux de la terre. On a du mal à capter comment elle a pu tej’ son ex Alex pour ce type tout pourri alors qu’il y a encore quelques années le gars pénétrait des tartes avec son sexe. La loose intersidérale.

Source photo : Giphy

2. Son nom est un appel vicieux à la fellation

A quel moment dans la vie, des êtres humains décemment constitués ont décidé que leur personnage principal porterait un nom aussi moisi comme « Piper ». Ou alors c’était un indice pour nous faire comprendre dès le début que la série était un gros foutage de gueule.

3. Elle veut se faire tatouer le symbole représentant l'infini sur le bras

Non mais elle a douze ans ou quoi ? En plus, elle finit par se le faire elle-même et c’est franchement dégueulasse.

4. Même les scénaristes ont capté au fil des saisons qu'elle servait vraiment à rien

Dès la saison 2 on s’intéresse moins à elle et plus aux autres personnages, la série devient une fiction orchestre et c’est tant mieux ça commençait à devenir invivable de se coltiner cette reloue.

5. Elle se prend pour un gangster alors que c'est une petite bitch bourgeoise blanche et bien née

La meuf est blindée de thunes, vit dans un palace, elle ne pense qu’à sa gueule avec ses problèmes débiles alors que les autres prisonnières ont de vraies merdes qui leur arrivent, elles. Au final, on est juste bien content de la voir se taper un cession en taule pour découvrir un peu la vie.

Source photo : Giphy

6. Son commerce de petites culottes sentait vraiment pas bon

Même si on peut dire que l’idée du commerce ne manquait pas d’humour. Ça commence à sentir le roussi quand elle commence à prendre des allures de suprémaciste blanche en dénonçant les autres pour flinguer la concurrence. LA BATARDE.

7. Elles se tape des meufs beaucoup trop bonnes pour elle ce laideron

Entre Stella Carlin et Alex Vause, allez comprendre comment celle qui avait réservé son cœur à un type comme Larry peut se retrouver avec un choix pareil, deux bombasses de ma mort qu’elle a en plus le culot de trahir toutes deux. Vraiment cette meuf n’a pas de race. JALOUSIE.

Source photo : Giphy
Source photo : Giphy

8. A force de traîner avec des néonazis elle se retrouve avec une croix gammées tatouée sur le bras

Et quand ses copines rattrapent le bordel en transformant la croix gammée en fenêtre, elle se dit « Youhou génial trop choupi c’est comme une fenêtre sur le monde ». MAIS QUELQU’UN VA-T-IL ENFIN FAIRE TAIRE CETTE SOMBRE SOTTE ?

9. Elle a un niveau d'autonomie proche d'un nourrisson, voire d'une huître

La meuf est pas foutue de faire quoique ce soit sans Alex et on se demande bien comment son gang a encore la patience de traîner avec elle et surtout de la sortir de la galère alors qu’elle y replonge à la première occasion.

10. Parce qu'elle a réussi à être encore plus chiante que la série elle-même

Bon voilà ça arrive on peut pas être fan de tout non plus.

Source photo : Giphy

Piper, je te conchie toi et chaque parcelle de ton corps de personnage de fiction.