OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Crédits photo (creative commons) : paul bica

La Nouvelle-Zélande, une contrée lointaine qui fait rêver. Le pays du long nuage blanc qui flotte dans le Pacifique. Le bout du bout du monde à la beauté sauvage, terre de rugby aux mille et une fougères. On ne peut pas faire plus loin, et rien que ça, c'est tentant. Et comme ceux qui y sont veulent garder ce paradis bien gardé, ils vous révèlent pourquoi vous devriez vous épargner les 24h de trajet, avec une pointe de mauvaise foi.

  1. Le kiwi, vous ne comprendrez rien à ce qu'ils vous baragouinent
    Parce que le kiwi, c'est le petit nom du Néo-Zélandais. Enfin petit c'est vite dit, la plupart sont des golgoths. Ce qui ne les empêche pas d'être de nature beaucoup trop gentille, pour nous les Français. Vous avez beau comprendre l'anglais, vous ne comprendrez pas forcément le kiwi. Cet accent particulier peut prêter à confusion, exemple : ils disent "six" pour dire sex. Quand on sait qu'un pack de bière se dit "six pack", faites gaffe quand vous allez à l'épicerie du coin.
  2. Le kiwi c'est aussi un fruit, qui malgré la croyance populaire, qu'on ne trouve pas du tout sur place
    C'est un monde de croyance qui s'écroule. Une cruelle et totale désillusion, on vous a menti en vous regardant droit dans les yeux et çà c'est impardonnable. Presque assez pour annuler un voyage. Si vous disiez que les hamburgers n'étaient pas américains et que les pâtes n'étaient pas italiennes, vous iriez là-bas ? Bon ok, c'est peut-être pas le bon exemple...
  3. Le kiwi c'est aussi un oiseau, qui bizarrement ne vole pas
    Décidément ils ne veulent et rien faire comme nous ces étrangers de là-bas... Le pire en plus, c'est qu'il est impossible à voir ce piaf, mais qu'on vous en parlera sans cesse. Ce qui aura pour effet de déclencher chez vous une très intense frustration.
  4. Les paysages dont d'une beauté beaucoup trop violente pour vos yeux habitués à Mulhouse et sa banlieue
    Trop de montagnes que vous ne pourrez pas skier, trop de lacs que vous ne pourrez pas traverser, trop d'îles que vous ne pourrez pas explorer... Sans compter les glaciers, plages, fjords, déserts (oui c'est assez riche) et forêts ! Encore une fois il vaut mieux mourir ignorant que frustré.
  5. L'été, c'est l'hiver et l'hiver c'est l'été
    Et donc ça déregle tout, vous aurez des envies de raclette quand il fera 40 degrés, et de gaspacho en vous pelant les miches. Les étoiles sont dans l'autre sens, le vent du sud est froid et il fait plus chaud au nord... bref tout est inversé, et on est bien perdu.
  6. Vous croiserez énormément de geek en pélerinage
    Depuis la trilogie "le Seigneur des Anneaux" de Peter Jackson et ses décors magnifiques, les geeks de tout pays viennent des quatre coins du globe pour essayer de revivre le film sur les lieux du tournage. Ils grouillent de partout, se baladent avec des épées en cartons et se laissent pousser les poils de pieds rien que pour faire comme les hobbits. Franchement, plus vous êtes loins d'eux, mieux vous vous portez.
  7. Ces saloperies de "All Blacks"
    Ils nous ont battus volés d'un point à la dernière coupe du monde. Ils nous ont écrasés trois fois de suite en tournée. Personne ne semble les atteindre et sont même l'équipe nationale la plus victorieuse tout sport confondu. Bref, ils sont gonflants tellement ils sont forts. Et puis on ne voudrait pas les croisés éméchés dans un bar, c'est pas exactement le genre de type contre à qui on cherche les noises.
  8. L'impolitesse des volcans qui éructent, secouent, fument et crachent.
    Il n'y en a pas moins de cinquante rien que dans la région d'Auckland... Quand on sait qu'un volcan n'est jamais vraiment éteint on se dit qu'il vaut peut-être pas trop traîner ses miches par là.

Allez Ouste, c'est naze on vous dit, restez chez vous, on vous enverra une carte postale...

Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Topito Voyage qu'il te faut.