Ville la plus peuplée de la Nouvelle-Zélande, terre maori, carrefour des cultures et des peuples, Auckland a vu naître Jonah Lomu et Lorde. Un endroit en tout point recommandable, garant d’une culture aussi riche que passionnante. À Auckland, ce ne sont pas les activités qui manquent. Dans la ville et en dehors car ici, le spectacle est partout.

1. Grimper en haut de la Sky Tower

La Sky Tower d’Auckland, c’est du sérieux ! Jugez plutôt : une tour de 328 mètres de haut plantée en plein centre de la ville. Du coup, quand on est là haut, on voit super bien tout ce qu’il y a à admirer tout autour (jusqu’à 82 kms par temps clair). Mais comme les choses sont bien faites, on peut aussi manger dans l’un des deux restaurants, dormir dans l’hôtel et tenter de remporter le jackpot au casino. Comme ça, ensuite, vous pourrez vous vanter d’avoir gravi, à la force d’un super ascenseur, la plus haute tour de tout l’hémisphère sud.

3. Boire du bon pinard

La Nouvelle-Zélande sait faire du vin. Dans la région d’Auckland, tout particulièrement sur l’île Waiheke, le vin a réussi à séduire les épicuriens les plus exigeants, au point de se bâtir une solide réputation. À vous le Cabernet Sauvignon et le Pinoooooot nooiiiiir !

4. Explorer le Shakespear Park

En voilà un qui porte bien son nom ! Ici, tout n’est que beauté. Comme une pièce de ce cher William S.. Le Shakespear Park peut s’enorgueillir d’abriter le kiwi tacheté, qui ne vit qu’ici et nulle-part ailleurs. Un paradis naturel protégé par le pays, où il est néanmoins possible de randonner grâce aux fabuleux sentiers.

5. Grimper en haut du Mont Eden

Oui encore de la grimpe ! Sauf qu’avec le Mont Eden, ce n’est pas la même histoire qu’avec la Sky Tower. Ici, pas d’ascenseur. Le panorama se mérite. Mais bon, l’un dans l’autre ce n’est pas plus mal. On s’oxygène, on fait du sport et à la fin, on se laisse impressionner par la nature environnante, avec cette ville qui s’étale à nos pieds. Tout un poème.

6. Sauter depuis le Harbour Bridge

C’est un peu l’activité extrême de ce top : sauter à l’élastique au-dessus des eaux impétueuses depuis le Harbour Bridge. Certains s’amusent aussi à sauter sans élastique, mais ça, on le déconseille vivement.

7. Faire la fête dans le quartier de Ponsonby

C’est le spot parfait pour s’encanailler à Auckland. Des bières artisanales, avec de la IPA à foison si c’est votre truc, de la bouffe succulente, de la musique, des bars, des magasins, de l’artisanat, une super ambiance. Parfait pour s’immerger dans la vie nocturne d’Auckland.

8. Arpenter Karioitahi Beach

Parce que le sable blanc, c’est « So 2018 », la plage de Karioitahi propose un sable noir de toute beauté. Au sud d’Auckland, elle offre du rêve en permanence. Surtout quand on est branché sport mécanique car c’est l’une des seules plages entièrement ouvertes aux quads et autres engins nécessitant le port d’un casque aux normes.

9. Faire le plein de sensations fortes à Rainbow End

Même les parcs d’attractions ont des noms super cool en Nouvelle-Zélande. Le top ici, c’est donc Rainbow End. Pas de souris aux grandes oreilles ou de kangourou malicieux, mais plein d’attractions pour petits et grands, dont certaines sont vivement déconseillées aux personnes qui sortent de table.

View this post on Instagram

#Auckland #rainbowsend

A post shared by ?????(YUKA) (@yuuuucan113) on

À ne pas confondre avec Oakland. Non seulement ça ne s’écrit pas pareil mais en plus, ce n’est pas du tout au même endroit.