Crédits photo (creative commons) : Doyoubleedlikeme

"Femme à talons, femme à ambition" écrivait Max Weber dans L'éthique protestante et l'esprit du capitalisme. Qu'elle soit inventée ou non, cette citation rappelle l'inégalité qui subsiste entre les hommes et les femmes en entreprise. Sujet intéressant, certes, mais dont nous ne débattrons pas aujourd'hui. Non. Aujourd'hui il sera question de frivolité et de légèreté (pour ne pas dire superficialité), car il faut bien, parfois, cesser d'être sérieux.

  1. Vos jambes paraissent si longues et fines, vos fesses si rebondies et votre port de tête si gracieux que vous empêchez vos collègues masculins de travailler dès que vous allez chercher un café
    La baisse de productivité de la boite, c'est en partie de votre faute.
  2. Suite logique de la raison ci-dessus, tout le personnel féminin qui vous côtoie vous voue une haine sans nom
    Et tente régulièrement de vous déstabiliser à coups de croche-pattes bien sentis dès que vous avez la mauvaise idée de vous approcher de leur bureau. Vous vous sentez bien seule à la cantine le midi.
  3. Faire du pied à votre collègue augmente les risques d'empalement inopiné.
    Ou les risques de broyage du cuboïde. (si vous portez des compensées)
  4. On vous entend venir à 100 mètres
    Et on peut tenir une comptabilité précises de vos allées et venues aux toilettes.
  5. Les cors qui se forment régulièrement sous vos pieds vous empêchent de vous déplacer librement
    Et vous devez vous assurer d'avoir sur vous des pansements couleur "peau" quelle que soit votre niveau de bronzage.
  6. Vous n'arrivez plus à comprendre le concept de "supérieur hiérarchique" puisque vous dépassez tout le monde de deux têtes.
    Mais ça c'est parce que vous êtes un peu conne.
  7. Vous ramassez régulièrement tout ce qui traîne par terre avec vos chaussures : PQ, factures, chewing gums, capotes usagées...
    L'homme de ménage vous accuse de vouloir voler son travail.
  8. Aucun risque de coincer le talon de votre ballerine dans une bouche d'égout pendant la pause déj, puisqu'une ballerine, ça n'a pas de talons.
    Votre paire de stilettos à 600 euros en revanche...
  9. Vous avez une chaise bas de gamme, impossible à ajuster.
    Les plaies dues au frottement de vos genoux sur votre bureau ne sont pas prises en compte comme "accident du travail" par la Sécu.
  10. En fait, vous êtes un homme
    Déjà que le rouge à lèvres c'était limite...

Et vous, vous en voyez d'autres ?