115261535
source photo : cdandlp

Si vous suivez un peu Topito, vous avez dû vous rendre compte qu'il y a deux sujets qui amènent irrévocablement des vagues de trolls déchaînées dans les commentaires : les 10 raisons de détester "place ici le nom de n'importe quel groupe" et les tops sur le metal. Comme on n'aime pas trop Internet et que l'humanité n'a plus grand chose à nous apporter, on a décidé de provoquer l’e-apocalypse en vous donnant 10 raisons de détester un groupe de hard, culte si possible : les Guns N'Roses.

  1. C’est le groupe de metal préféré des gens qui n’y connaissent rien
    "Le metal ? J'adooore ça ! J’ai tous les albums des Guns et même un t-shirt alors tu vois ! Par contre le reste j'écoute pas, ça crie trop." Une phrase qui fonctionne aussi très bien avec Iron Maiden, qui vend au moins autant de pochettes que de disques.
  2. Les ¾ de la fanbase sont des filles qui trouvent tous les membres du groupe sexy
    On ne sait pas si elles ont vu l'état des mecs aujourd'hui, mais même si on remonte le temps et qu'on regarde le line-up des débuts, les gaziers ne font pas rêver. Slash est plus proche de Cousin Machin que d'un être humain, Axl Roux s'est approché un peu trop des flammes de l'Enfer quant aux 3 autres ils ressemblent plus à des travestis chanteuses de dance des 80's qu'à des vrais rockeurs.
  3. Axl Rose a décrédibilisé le port du bandana pour des générations de metalleux
    Vous pensiez avoir la classe, votre bandana rouge fièrement noué sur votre front, mais tout ce que vous récoltez de votre entourage sont des « Chananananananiiiiz niiiiz » moqueurs et vous ne leur pardonnerez jamais.
  4. Slash fait toujours plus ou moins le même solo
    Ça n’a l’air de déranger personne, mais rien ne ressemble plus au solo de November Rain que le solo de Don’t Cry, lui-même rappelant étrangement Estranged et The Garden. Et si vous aviez encore un peu foi en lui, souvenez-vous que ce mec ne shred pas et qu'il fait des duos avec Fergie.
  5. La grande fierté du groupe était d’être meilleur et plus metal que Poison dans les 80’s
    Ce qui revient à se proclamer Maître Capello parce qu’on a battu Franck Ribéry à la dictée ou geek parce qu’on a un macbook.
  6. Le groupe est ostensiblement homophobe et raciste
    Vous ne nous croyez pas ? Regardons ensemble les paroles de la chanson One In A Million : "La police et les nègros/C’est ça/Barrez-vous de mon chemin/ J’ai pas besoin d’acheter/Des chaines en or", suivi plus loin d'un superbe "Les immigrés et les tarlouzes/Je ne les comprends pas/Ils viennent dans notre pays/Et pensent qu’ils font comme ils veulent/Comme installer une mini-Iran/Ou répandre une putain de maladie". Bon esprit Axl.
  7. Aller à un concert des Guns est une expérience... particulière
    Pour peu que vous ayez envie de prendre une photo souvenir, ça peut très vite déraper et vous risquez de voir Axl d'un peu plus près que prévu. On ne parle même pas des retards de 3 heures, de la loterie concernant la voix du chanteur ou de votre possible refoulement par la sécurité pour peu que votre T-shirt ne soit pas à leur goût. Le petit plus : Comptez 90 euros minimum pour une place.
  8. Même entre eux les fans se déchirent
    D'un côté il y a les pro Axl Rose, estimant que le dernier album, Chinese Democracy, est excellent et que le groupe continue à vivre avec Axl. De l'autre il y a les pro Slash, qui ont décidé que les Guns c'était le guitariste et personne d'autre, et qu'Axl usurpe le nom du groupe. Tout ça pour dire que si même entre eux ils n'arrivent pas à se mettre d'accord, c'est que ce groupe est un beau bordel. Passez votre chemin.
  9. Le seul type vraiment talentueux du groupe s’est barré dès qu’il a arrêté l’héroïne en 91
    Le guitariste Izzy Stradlin, pourtant à l'origine du groupe, a préféré se casser dès 1991 après une tournée où Axl Rose s'est révélé être un mec insupportable, un control-freak qui voulait avoir les Guns pour lui tout seul. Bien joué Izzy, c'est la meilleure décision de ta vie.
  10. Les Guns ont tué le hard-rock
    Avant les Guns, les "hardos" étaient peinard, ils lisaient leurs "Hard Rock Magazine" et se laissaient pousser les cheveux et les "patchs" sur le blouson. Et Use Your Illusion est arrivé, en même temps que Nevermind de Nirvana, on a commencé à entendre "Knocking on Heaven's Door" et "November Rain" à la radio avec l'étiquette "hard-rock", c'était la fin.
  11. Parce que le leader est un fou psychopathe
    Soyons sérieux 5 minutes, ce type a plus d’ennemis que Raymond Domenech : Kurt Cobain, Slash, Dexter Holland, Vince Neil, Bret Michaels, Tommy Hilfiger, Gene Simmons, Mick Wall, James Hetfield… Il aime aussi insulter les journalistes, battre ses femmes, frapper des types dans le public, se faire arrêter par les flics (plus de 20 arrestations en 51 ans) et prendre le contrôle le plus dictatorial possible des affaires du groupe. En outre, il croit en la réincarnation et annule ses concerts pour aller déposer des clopes sur la tombe de Jim Morrison. Comble de l’horreur, on lui prêterait même une liaison avec Courtney Love. ANGOISSE ULTIME.

Si après ça vous voulez encore écouter les Guns, pourquoi pas, mais commencez par ce morceau.