Crédits photo (creative commons) : Saad Kadhi

En ces temps de crise, il est de plus en plus ardu de se nourrir correctement. De plus, les lobbys agro-alimentaires voudraient nous voir tous réduits au régime 5 fruits-et-légumes-par-jour-et-puis-ta-gueule. Sauf que les fruits sont chers, et les légumes, ben c’est pas bon. Malheureusement, même les cochonneries mauvaises pour la santé sont devenues onéreuses, bientôt surtaxées. Triste époque que la nôtre, et pourtant, il existe une solution : réhabiliter le Viandox. Voici donc les bonnes raisons de boire fièrement ce bon vieux Viandox, comme mamie à l'époque.

  1. Le Viandox, comme son nom l’indique, est à base de viande, c’est donc plein de protéines: la bière aussi me direz-vous, mais le Viandox a un délicat fumet de bidoche qu’on ne retrouve pas dans une cannette de Kro. Peut-être de Tourtel éventuellement, mais c’est pas le sujet.
  2. Le viandox, c’est ingénieux: la bouteille ergonomique permet de l’emmener partout avec soi pour une pause rôti-de-porc-liquide. Ce qui favorisera vos interactions sociales puisque vous pourrez, désormais, proposer du Viandox autour de vous et installer une saine convivialité. Avant, quand vous proposiez de la Villageoise en bouteille plastique ou une petite Suze, les gens vous lançaient un regard plein d’effroi et de dégoût, puis des cailloux. Désormais, vous pouvez sans honte suggérer une boisson raffinée, riche en oligo-éléments: vos amis/collègues/autres vous l’envieront et s’arracheront votre savoureuse compagnie.
  3. Le Viandox permet de vivre sa précarité sans avoir honte: ontologiquement, le Viandox est destiné à accompagner des plats. Il ne s’agit ni plus ni moins que d’un habile substitut saucier. Or, nous sommes dans la dèche, c'est la méga crise. Le Viandox, avec de l’eau chaude, constitue un délicieux bouillon pour qui aime l’eau chaude et le sel. Et quand on est pauvre, il est grotesque d’avoir des goûts de luxe, alors vous aimez forcément l’eau et le sel. De plus, tartiné sur du pain, il permet de maintenir une certaine illusion, vous pouvez faire comme si vous aviez les moyens de manger des rillettes. Si vous n’avez pas de pain, utilisez vos doigts. Si vous n’avez pas de doigts, vous ne pourrez pas déboucher la bouteille de Viandox alors ceci ne vous concerne pas.
  4. Le Viandox est en passe de devenir tendance: finie l’époque de la stigmatisation ! Non, le Viandox n’est plus un truc de vieux ! Bon ça reste un subterfuge de pauvres pour manger de la viande-ou quelque chose qui s’en approche, mais le Viandox peut gagner ses lettres de noblesse et se frayer un chemin au Panthéon hype des boissons de djeun’s telles que le Mojito ou La Despé. Un Viandox-vodka, des shots de Viandox, du rhum Viandox, du White Viandox  (comme le White Russian mais après la chute du Bloc Soviétique), les possibilités sont aussi alléchantes qu’infinies.
  5. Le Viandox est votre nouveau partenaire minceur: balancez vos bouteilles de Contrex, avec ce qu’il y a dans une bouteille de Viandox, vos boyaux vont se liquéfier assez rapidement pour vous faire perdre au moins 2 kilos 1 heure après ingestion. Sa forte concentration saline se chargera du reste : sachant que le corps humain contient en moyenne 65% d’eau, vous serez déshydraté, mais maigre, ce qui constitue l’épanouissement suprême de l’humanité.
  6. Le Viandox va remplacer le pétrole: le Viandox supplante déjà l’alcool de patates coupé à l’antigel dans le cœur des conducteurs de Ladas. Le prix de l’essence ne cesse de flamber à tel point que bientôt il faudra choisir entre manger et faire un plein. Grâce au Viandox, vous pourrez faire les deux ! Et plus besoin de se faire mal au fion sur un Vélib pour rouler écolo, une bouteille de Viandox dans le réservoir de votre Fiat Panda et hop, on the road sans émissions excessives de Co2.
  7. Le Viandox est propre: comme observé précédemment, nous pouvons affirmer qu’un plein de Viandox polluera moins qu’un plein de sans-plomb. De plus, le doux parfum du Viandox enchantera vos sens et ceux des autres. Essayez donc de prendre les transports en commun quand vous schlinguez la bière ou n’importe quel alcool frelaté après une nuit de débauche, vos malheureux congénères sont physiquement incommodés par votre odeur de vinasse. Tandis que si vous revenez d’une sauterie en fleurant bon le Viandox, les autres passagers seront ravis et n’auront plus aucune envie de vous lyncher.
  8. Le Viandox est réservé aux gens de bien: ce breuvage antique constitue l’apanage des êtres socialement et moralement supérieurs, puisque comme nous avons déjà pu le voir, il permet de masquer la laideur de la pauvreté sous un masque d’opulence de bon aloi, à peu de frais. Le Viandox pourrait régler la faim dans le monde, si l’on fait abstraction des risques d’ulcères.
  9. On peut aisément se faire de l’argent avec le Viandox: quand on vous disait que le Viandox était source de joie. La contrefaçon de Viandox est d’une simplicité enfantine : il suffit de deux kilos de sel, d’un peu d’eau, d’un peu de mazout, deux cuillers de fonds de veau en poudre et le tour est joué. Vous pourrez désormais distiller votre propre élixir de jouvence. Le cours du Viandox au marché noir est assez aléatoire, mais il faut bien se lancer.
  10. On sait de source sûre qu'une chanteuse à texte bien connue sur Topito boirait du Viandox: et si même les grands de ce monde s’y sont mis, c’est bien la preuve irréfutable que l’Humanité se doit de rentrer enfin dans le XXIe siècle, qui sera, subséquemment, celui du Viandox.

Et vous, d'autres raisons incontournables de boire un vieux truc noirâtre et qui ne sent pas très bon ?

Et sinon, rien à voir, mais parce que toi aussi tu détestes courir (sauf des fois), découvre notre dernière vidéo (et abonne-toi à notre page Youtube)