Crédits photo (creative commons) : CarbonNYC

C'est aujourd'hui la Journée Mondiale du Don du Sang, l'occasion de rappeler que l'on peut rendre service à des gens dans le besoin sans dépenser un rond et même si on est un vrai bon à rien. Parce que vous ne pouvez pas creuser un puits en Afrique Sub-Saharienne ni inventer un remède contre le cancer, mais à priori, vous savez fabriquer du sang. Et rien que pour ça, ce serait dommage de gâcher un tel talent en gardant toute cette hémoglobine pour vous. Allez-y donc, vous ne regretterez pas, il y a dix bonnes raisons pour ne pas faire son radin.

  1. C'est bon pour la santé
    Une bonne saignée de temps à autre, couplée avec une diète spartiate, y'a que ça de vrai. Un bon remède de grand-mère.
  2. C'est un bon moyen de perdre du poids
    Un litre de sang ou un litre de graisse, sur la balance, ça revient au même.
  3. C'est un sandwich et une canette gratos
    Alors que si vous donnez un rein, on vous offre que dalle. Même pas une salade.
  4. C'est un moyen comme un autre de se débarrasser de son alcool avant de prendre le volant
    Même si c'est n'importe quoi comme stratégie.
  5. Ça a un côté communautaire
    Et de se dire que cette personne dans la rue a peut être votre sang dans ses artères. On partage tout.
  6. Vous n'en ferez rien d'autre
    Si vous avez un excédent de sang, ne comptez pas en faire du boudin humain, vous n'arriverez pas à le vendre. Même fourré aux pommes.
  7. C'est une expérience extrême à deux pas de chez vous
    Se faire saigner par des professionnels qui expédient dans divers endroits des poches de votre fluide corporel sans aller à Montréal, c'est possible.
  8. C'est gratuit
    Comme le téléchargement illégal. Donner son sang, c'est dire merde au capitalisme. On ne rémunère pas les donneurs en France, parce que tout n'est pas à vendre dans ce monde (et dans vos artères).
  9. C'est un bon moyen de se faire dépister une cochonnerie
    Si on vous refuse votre sang, c'est qu'il est temps de vous prendre en main : de l'anémie à des problèmes plus sérieux, proposer son sang, c'est aussi s'assurer qu'on en a suffisamment de bonne qualité en soi.
  10. C'est indispensable
    Le sang est irremplaçable et vital pour un million de malades chaque année. D'ailleurs, si on vous demande "Qu'est-ce que tu as foutu cet après-midi, t'es tout pâle ?", dites : "j'ai sauvé des vies". C'est mieux que "j'ai regardé un porno".

Et vous, vous savez où aller pour vous débarrasser de ce sang qui ne vous sert à rien ?