Après une saison qui prenait bien son temps pour mettre en place son intrigue, le season finale a frappé fort avec des twists et des révélations majeures pendant 1h30. Certes pas mal de défauts de la saison se retrouvent encore dans le finale mais c’est aussi pour des moments comme ceux-là qu’on aime les séries, avec leur rythme bien particulier et leur temps différent de celui du cinéma. Si tout n’est pas bien clair (et c’est normal) dans votre petite tête, on a tenté un peu de vous expliquer tout ce bordel.

1. Que voulait Arnold ? Et Ford était donc d'accord avec lui ?

Si vous voulez comprendre les motivations de Ford et pourquoi il agit comme il le fait dans le dernier épisode, il faut comprendre ce que voulait son partenaire, Arnold. En créant les robots, Arnold s’est rendu compte qu’ils pouvaient surpasser les humains, et qu’ils pouvaient atteindre, développer, une conscience. Du coup, l’idée de les laisser se fatire torturer par des humains dans un parc d’attractions lui était insupportable. Il a préféré ordonner à Dolores de tuer tous les hôtes puis de le tuer lui.

Source photo : Giphy

Malheureusement, cela n’a pas convaincu Ford qui a insisté pour ouvrir le parc malgré tout. Sauf que très vite, il s’est rallié à l’avis de son défunt partenaire et s’est rendu compte de l’horreur de l’humanité, des atrocités commises par les joueurs, et du fait que les hosts pouvaient en effet, par un long processus (on va y revenir), accéder à leur conscience.

Source photo : Giphy

2. Mais du coup, le labyrinthe c'est quoi ?

Le labyrinthe que l’homme en noir tente vainement de terminer est en fait ce long processus permettant aux hosts d’accéder à leur conscience. Plus précisément il s’agit d’un chemin, d’une expérience mise en place par Arnold et déclenchée chez les hosts par l’ajoute des « rêveries ». Les hosts commencent à avoir des souvenirs, très vagues, souvent liés à des expériences traumatiques, et doivent faire tout un travail, un chemin de croix qui les mènera au coeur du labyrinthe, au coeur de leur « cerveau », à leur conscience. (Pourquoi un mec avait le plan du labyrinthe tatoué sous le crâne, ça ça reste un mystère…)

Source photo : essinsider.com/westworld-m

3. Qui est Wyatt ?

Wyatt, l’homme brutal traqué par l’homme en noir n’est autre que Dolores. Plus exactement, c’est une personnalité qu’Arnold a greffée à Dolores pour lui permettre de buter tout le monde. Dans le scénario final de Ford (que nous avons regardé en fait sans le savoir toute la saison), Dolores parvient enfin à accepter entière sa personnalité de Wyatt et se met à tirer sur la foule. Contrairement au « suicide » d’Arnold où elle tire parce qu’elle a été programmée pour ça, elle abat Ford de son plein gré, embrassant pleinement sa conscience et son libre arbitre.

Source photo : Giphy

4. Et Maeve alors, elle était libre ou pas ?

Toute la rébellion progressive de Maeve à laquelle nous assistons n’est que tromperie : elle est programmée pour ça par Ford qui en fait une diversion. Cela occupe les dirigeants et la sécurité du parc, lui permettant de mettre au point la vraie rébellion des hosts de son côté. On ne sait pas cependant si le fait qu’elle descend du train est une preuve de libre arbitre ou encore une ligne de son scénario. On l’apprendra la saison prochaine.

Source photo : Giphy

5. L'homme en noir c'était William DEPUIS LE DÉBUT ?

Un des principaux twists de ce season finale (qui ne change pas grand-chose à la grande Histoire cependant), c’est que le personnage de William et l’homme en noir ne sont en fait une seule et même personne. Au début de l’aventure, amoureux de Dolores, il se rend vite compte (après son reboot) que tout n’est qu’illusion. Devenu actionnaire principal du parc, son but dans le jeu est d’y trouver de vrais enjeux, de faire en sorte que les hosts puissent riposter, sensiblement le même but que Ford finalement. Ce qui explique son sourire final, quand il voit les hosts prendre le contrôle.

6. Sizemore, c'était quoi sa mission ?

Là c’est plus complexe. On imagine que son but était de retrouver Abernathy (qu’on connait comme étant le père de Dolores au début de la série) qui sert de clé USB géante et de le mettre sur un train direction le monde extérieur. Sauf qu’en arrivant dans le hangar, Sizemore se rend compte qu’il est vide, et que quelqu’un (Ford sûrement, ou Maeve) a déjà libéré tous les hosts qui s’y trouvaient. Il ne peut pas donc pas faire sortir tout le code des hosts jalousement gardé par Ford jusque là hors du parc.

7. C'était quoi ces samouraïs ?

Quand Felix donne à Maeve la localisation de sa fille on voit sur le papier qu’elle se trouve quelque part dans le « park 1 » ce qui sous-entendrait qu’il existe peut-être d’autres parcs, d’autres univers (un peu comme dans les films originaux des années 70). Peut-être même que la saison 2 se déroulera dans le parc 2, au Japon.

8. Ça augure quoi de bon pour la suite ?

Que Dolores, en évoquant les « créatures géantes qui erraient sur la Terre avant » et dont il ne reste des « os et de l’ambre » fait 2 choses : la première c’est un clin d’œil à Jurassic Park (toute la saison en était truffée et ça se comprend, on est dans un parc d’attractions après tout), la seconde c’est qu’elle explique sereinement que les hosts, les robots, allaient prendre le dessus et qu’ils étaient l’étape suivante de l’évolution : la Terre leur appartient et ils comptent bien se battre pour la récupérer.

Alors, saison 2 le soulèvement des machines ?