Basé sur les statistiques du FBI, de la police et de plusieurs organismes de surveillance, le classement publié en début d’année sur le site Neighborhoodscout dresse un constat relativement surprenant quant aux quartiers les plus dangereux des États-Unis. Alors qu’on pourrait s’attendre à y voir figurer des grandes métropoles comme New York et Los Angeles, ce n’est pas du tout le cas…

1. E E.H. Crump Blvd et S 4th Street, Memphis

En plein centre de la ville qui vit naître le rock d’Elvis Presley, se trouve un quartier tristement célèbre pour être le plus dangereux des États-Unis en 2017.1 chance sur 9 de s’y faire agresser.

#memphis #memphisdowntown #elvis #mural

A post shared by Piotr Baron (@conevus) on

2. Independence Avenue et Prospect Avenue, Kansas City

Plutôt inattendu de retrouver une ville du centre du pays dans un tel classement. Pourtant, les faits sont là. Ce quartier relativement important, situé lui aussi en plein centre, est à éviter.1 chance sur 10 de s’y faire agresser.

Kansas City @ Night! #GoodVibes

A post shared by #KansasCity (@hashtagkcmo) on

3. Altgeld Garden, Chicago

Plusieurs gangs se « partagent » ce coin de la ville, qui a écopé d’une réputation peu flatteuse en raison de tous les crimes qui y ont lieu tous les ans.1 chance sur 10 de s’y faire agresser.

4. Mcculloh St et W Preston St, Baltimore

Baltimore détient un triste record, à savoir celui du plus grand nombre d’homicides enregistrés en une seule année. Une ville dont le taux de criminalité est 2.9 fois supérieur à celui de l’ensemble des USA. Des statistiques qui ont inspiré à l’ancien journaliste David Simon, qui a passé une année en immersion au sein des forces de police, les séries Homicide et The Wire (Sur Écoute).1 chance sur 11 de s’y faire agresser.

5. Prospect St et S Keystone Avenue, Indianapolis

La capitale de l’état de l’Indiana est notamment connue pour son agriculture et pour les 500 miles d’Indianapolis, la célèbre course d’Indycar, mais beaucoup moins pour sa criminalité, qui est pourtant très élevée.1 chance sur 12 de s’y faire agresser.

Study break. #indianapolis #clouds

A post shared by Sasha (@hashtag_sasha_vayl) on

6. E 34th St et Sutherland Avenue, Indianapolis

Quand on vous dit que ça craint Indianapolis ! C’est la seule ville à placer deux quartiers dans le top 10 des plus dangereux des USA.1 chance sur 12 de s’y faire agresser.

I see spring #indianasunset #mapletonfallcreek #serenityandrosequartz

A post shared by Amelia McClure (@ameliadeemc) on

7. Lagrange St et Water St, Toledo

C’est là où est fabriqué la Jeep depuis toujours. Toledo est aussi la première ville a avoir été jumelée avec une autre, à savoir Tolède en Espagne (logique). Mais cela ne veut pas dire qu’on puisse s’y promener en toute sécurité à 3h du matin les poches pleines de billets. Pas dans tous les quartiers en tout cas.1 chance sur 13 de s’y faire agresser.

#skyporn

A post shared by Naomi Hernandez (@naomimuah) on

8. Kishwaukee St et Grove St, Rockford

À ne pas confondre à Rockford dans l’Iowa. Dans cette ville-là, on ne trouve pas que des amateurs de fromages moisis et de musique binaire. Le quartier concerné n’est certes pas très étendu mais reste l’un des plus risqués du pays de l’Oncle Sam.1 chance sur 13 de s’y faire agresser.

9. Kinsman Road et Minnie Avenue, Cleveland

La ville du Rock and Roll Hall Of Fame ! Concernant le quartier à contourner pour éviter les problèmes, ne pas se fier au nom Minnie Avenue, car il y a bien longtemps que la fiancée à Mickey n’y met plus les pattes…1 chance sur 14 de s’y faire agresser.

CLEVELAND.

A post shared by Kam Polat (@kam_beatbox) on

10. Central Pky et Central Avenue, Cincinnati

Il y a plein de raisons de visiter Cincinnati, l’architecture remarquable ou le sport par exemple. Il y a aussi plein de raisons de ne pas se rendre dans ce quartier, au Nord-Ouest du centre, où les choses peuvent déraper assez rapidement si on en croit les statistiques du FBI…1 chance sur 15 de s’y faire agresser.

Hey look! A river and some #cincinatti in the background.

A post shared by Andrew Simerson (@asimerson1) on

Pour info, ni Los Angeles ou New York ne sont dans les 25 premiers du classement…

Source : Source : neighborhoodscout