Draguer en France ou Etats-Unis ça n’a rien à voir. Déjà parce que vous n’utiliserez pas la même langue (duh) mais aussi et surtout parce que les us et coutumes ne sont pas du tout les mêmes. Voici les 10 différences notables entre la drague française et la drague outre-Atlantique.

1. Les Américains fonctionnent en dates très réglementées

Avant de se dire boyfriend ou girlfriend, l’usage veut que 2 personnes apprennent à se connaître lors de plusieurs date. Il est possible de « prospecter » plusieurs personnes à la fois, avoir plusieurs « date », mais attention, à partir du moment où devient boyfriend/girlfriend, c’est terminé.

Source photo : Giphy

2. D'ailleurs on ne s'embrasse pas avant la 3ème

C’est la règle, pas de baisers avant la 3ème date, c’est comme ça, c’est inscrit dans le Grand Registre de la Date. (Bien sûr vous pouvez toujours tenter le coup hein, mais on vous aura prévenus.) La première aura lieu dans un Mall, ça ferme tôt et c’est plus facile de s’enfuir si ça devient trop awkward.

Source photo : Giphy

3. Et on ne couche pas avant la 6ème

Là encore, pour des frenchies comme vous ça peut vous surprendre, mais il n’est pas rare aux States de ne pas coucher du tout avant au moins la 6ème date. Bon, on fait des généralités mais cela est bien plus vrai qu’en France où, si le courant passe et que vous n’êtes pas un catho traditionaliste, il y a de fortes chances pour que vous vous retrouviez nu avec une autre personne nue.

Source photo : Giphy

4. Ils utilisent un lexique sportif très malin : les bases du base-ball

La métaphore du base-ball pour parler de cul est un truc vachement pratique qui n’existe pas vraiment en France. 1st base : on s’embrasse (avec la langue), 2nd base : caresses des parties intimes (le plus souvent en glissant la main sous les vêtements), 3rd base : on part sur le cunni et la fellation et le Home Run désigne la totale. Nous on essaye vaguement de se comprendre en disant « pécho » mais c’est plus flou.

Source photo : Giphy

5. Les filles ne font pas le premier pas

Encore une fois, c’est une généralité, mais si on en croit nos sources diverses, les filles font beaucoup moins le premier pas aux Etats-Unis qu’en France. C’est souvent mal vu, ou considéré comme trop agressif. On est clairement mieux chez nous ou n’importe qui peut faire le premier pas.

Source photo : Giphy

6. Si la relation n'est pas officialisée sur Facebook, il n'y a pas de relation

On ne sait pas comment ils faisaient avant mais apparemment nombreux sont les couples à accorder énormément d’importance au « relationship status » de Facebook. Moi personnellement je me suis mis en couple avec un pote en 2007 pour faire une blague à sa mère et depuis je suis in a relationship with la page fan de Pierre Bellemare, voilà à quel point la France accorde de l’importance à ce truc.

Source photo : Giphy

7. Les Français flirtent beaucoup plus que les Américains

On ne le sait peut-être pas mais ce cliché sur le Français romantique ou flirtant à outrance est très répandu à l’étranger car il se vérifie : le flirt en France est instinctif, c’est un jeu, tant chez les femmes que chez les hommes, et souvent il ne se veut rien de plus que ça : un simple jeu.

Source photo : Giphy

8. Les Français font beaucoup plus attention à leurs vêtements lors d'un rendez-vous

Si on en croit les témoignages d’Américaines, ce qui les choque quand elles datent un Français (ou un Européen d’ailleurs) c’est le soin porté aux vêtements. Certaines précisent même que le Français « attend un sourire ou un compliment en retour quand un Américain mettra un vieux t-shirt de son groupe préféré de 1999« .

Source photo : Giphy

9. Avant une date, les "besties" de la meuf doivent valider le boy en question

En France aussi une meuf peut demander l’avis de ses copines sur sa target mais là c’est quasi-institutionnalisé : est ce qu’il a daté une meuf du même clan ? Est-ce qu’il trompe? Est-ce qu’il est populaire dans l’équipe de foot ou de basket ?

Source photo : Giphy

10. Si un Américain ne parvient pas à faire rire sa date au premier rdv, la famille de cette dernière a le droit de l'abattre

Encore une fois, c’est une généralité et on ne veut pas dire que TOUTES les familles américaines sont comme ça mais c’est assez répandu, il faut le savoir.

Source photo : Giphy

Maintenant vous êtes paré.e.s pour la drague aux States non ?

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :