On savait que les avocats et les médecins prêtaient serment mais on ne se doutaient pas que d’autres professions étaient aussi exposées à cette sorte de promesse de bonne conduite. Si dans la plupart des cas ça se comprend (l’ensemble des professions juridiques doivent prêter serment), certaines professions se tapent aussi des serments sans qu’on pige vraiment pourquoi.

1. Les architectes

Apparemment on ne veut pas que les architectes nous mentent. C’est pour cette raison qu’ils doivent prononcer ce serment : « Dans le respect de l’intérêt public qui s’attache à la qualité architecturale, je jure d’exercer ma profession avec conscience et probité et d’observer les règles contenues dans la loi sur l’architecture et dans le code des devoirs professionnels. ».

Le serment qu’on aurait imaginé : « Je jure sur la vie d’ma mère que je ferai des jolies maisons avec des fenêtres au mur comme dans les dessins moches pour enfant. »

2. Les expert-comptables

Autant les comptables on s’en bat les reins, mais il s’agirait de pas déconner avec les expert-comptables. Ces derniers jurent ainsi devant le Dieu des comptables : « Je jure d’exercer ma profession avec conscience et probité, de respecter et faire respecter les lois dans mes travaux ». Ouais bah comme les architectes quoi, faites pas les fiérots non plus.

Le serment qu’on aurait imaginé : « Je jure de savoir bien compter j’vous promets »

3. Les géomètres-experts

Eh oui parce que les géomètres, contrairement à une idée reçue, ne sont pas des auteurs des exercices de géométrie. En fait, les géomètres experts sont les seules personnes aptes à dessiner le plan d’une superficie et tous les documents topographiques à incidence foncière. Alors oui, vaut mieux pas qu’ils déconnent si tu veux pas te prendre la tête avec ton voisin sur l’exact périmètre de propriété de ton jardin. Voici leur serment en bonne et due forme : « Je jure sur l’honneur d’exercer la profession de géomètre-expert avec conscience et probité, de garder le secret professionnel, de manifester une attitude loyale et correcte vis-à-vis de mes confrères et de respecter les textes régissant la profession. »

Le serment qu’on aurait imaginé : « Je jure de faire chier tous les élèves et de pourrir leur cours de maths jusqu’à ce qu’études littéraires s’ensuivent »

4. Les facteurs

Alors qu’on livrait il y a peu les petits secrets de facteurs, on découvrait par la même occasion que la profession devait elle aussi prêter serment (tous les employés de La Poste à vrai dire). Et le pire c’est que leur serment est suuuuuuper long (le bordel d’apprendre ça par cœur je vous raconte pas) : « Je fais le serment de remplir avec conscience les fonctions qui me seront confiées. Je m’engage à respecter scrupuleusement l’intégrité des objets déposés par les usagers et le secret dû aux correspondances, aux informations concernant la vie privée dont j’aurai connaissance dans l’exécution de mon service. Je m’engage à exécuter avec probité les opérations financières confiées à La Poste. Je m’engage également à signaler à mes responsables hiérarchiques toute infraction aux lois et règlements régissant La Poste. ». J’ai juste mis en gras une partie qui me plaisait bien. Mais je ne ferai pas d’autre commentaire. Motus et bouche cousue. Zip.

Le serment qu’on aurait imaginé : « Je jure de vous écrire moi-même si vous n’avez pas reçu de courrier depuis plus d’un mois »

5. Les agents de France Telecom

Euh ouais OK. Si vous y tenez les gars. Voici donc leur serment : « Je fais le serment de remplir avec conscience et probité les fonctions qui me seront confiées. Je m’engage à respecter scrupuleusement le secret dû aux correspondances émises par la voie des télécommunications, aux informations à caractère privé et aux faits dont j’aurai connaissance dans l’exécution de mon service. Je m’engage également à signaler à mes responsables hiérarchiques toute infraction aux lois et règlements sur les télécommunications. ».

Le serment qu’on aurait imaginé : « Je jure de pas me suicider et d’être vachement heureux dans mon travail trop cool »

6. Les agents de l'Administration pénitentiaire

OK ouais là je veux bien. Si la majorité des professions judiciaires doivent prêter serment, ça ne me semble pas déconnant qu’on demande un engagement moral auprès de tous ceux et celles qui travaillent dans les prisons. Après… bon bah… imaginez si tous les agents de d’administration pénitentiaire dans la série Oz respectaient leurs serments ? On se ferait chier. En attendant, voici leur serment : « Je jure de bien et loyalement remplir mes fonctions et d’observer les devoirs qu’elles m’imposent dans le strict respect des personnes confiées au service public pénitentiaire et de leurs droits. Je m’engage à me conformer à la loi et aux ordres reçus et à ne faire qu’un usage légitime des pouvoirs qui me sont confiés. ».

Le serment qu’on aurait imaginé : « Je jure de pas taper sur vos conso de shit ».

7. Les traducteurs

Attention ce serment n’existe qu’en Suisse. Mais il n’est pas nécessaire de prononcer ce serment avec un accent suisse surtout si vous ne savez pas le faire : « Je jure ou je promets solennellement : de remplir avec dévouement les devoirs de la fonction à laquelle je suis appelé ; de me conformer complètement à ce qu’exigent les lois et règlements qui la concernent ; et, en général, d’apporter à l’exécution des travaux qui me sont confiés, fidélité, discrétion, zèle et exactitude. »

Le serment qu’on aurait imaginé : « Je jure de ne pas traduire des livres de merde pour vous en éviter la lecture ».

8. Les pharmaciens

On parle plus précisément du serment de Galien , autrement appelé le serment des apothicaires et qui doit être prononcé par tous les étudiants pharmaciens en soutenance de thèse. Bon ce serment existe depuis 1608 donc il a été pas mal revu et corrigé depuis. Il est super long donc je vous renvoie directement à au texte de référence si vous voulez le lire parce que vous avez du mal à vous endormir.

Le serment qu’on aurait imaginé : « Je jure de fournir du Doliprane gratuitement en cas de gueule de bois avérée de mes clients ».

Serment un autre verre, tiens.

Source : Wikipédia