9638591092_98bf4167c5_b
Crédits photo (creative commons) : ActuaLitté

Pierre Gattaz n'aura pas mis longtemps à s'installer dans le fauteuil de patron du MEDEF, succédant à Laurence Parisot et surtout à son papa, Yvon Gattaz, qui occupait le poste de Président du CNPF autrefois. Ce symbole d'une certaine idée de l'égalité des chances a décidé de "faire bouger les lignes" et d'être "force de proposition" pour moderniser le droit du travail en France. Première proposition : faire un SMIC au rabais pour les jeunes. Pas mal. mais lâche toi, tu peux aller plus loin Pierrot :

  1. Faire travailler gratuitement les enfants en échec scolaire
    Au lieu de les laisser perdre leur temps à apprendre de la géométrie ou l'Histoire de France, mettons les au boulot dès le plus jeune âge et relançons la machine France. L'expérience professionnelle, c'est indispensable. Pas le salaire.
  2. Offrir des vacances par système de loterie comme pour la carte verte aux US
    Parce qu'on sait tous que la France est un pays de feignasses, ce serait pas mal de réguler un peu ces histoires "de vacances" pour éviter l'anarchie dans notre beau pays.
  3. Supprimer le mot "férié" du dictionnaire
    Ce venin odieux qui corrompt les mentalités doit disparaître de la langue française. Et tant qu'on y est, virons aussi "juillet" et "Aubry" du dico.
  4. Reculer l'âge de la retraite à 80 ans
    La science a fait d'énormes progrès qu'il dit le Pierrot, "you may say he's a dreamer but he's not the only one", laissez parler son génie.
  5. Réclamer un "Top 100 des bonnes raisons de cesser temporairement le travail" par lettre recommandée, écrit manuellement, et en gothique avant chaque prévision de mouvement social
    Les Anglais vous le diront : les Français font la grève pour un rien. Dont acte.
  6. Donner le droit de vote aux entreprises
    Après tout, elles payent plein d'impôts, elles devraient pouvoir donner leur avis sur la politique du pays. Par contre, les assistés non imposables ont le drit de donner leur avis! Donnons des voix au prorata de la contribution de chacun. Ok ? On part sur une base 1 euro = 1 voix et on ajuste si ça coince.
  7. Fusiller les hérétiques qui défendent les 35 heures
    Il est temps d'amputer le membre malade qui corrompt tout le pays : les 35 heures et tous ceux qui les défendent.
  8. Ouvrir de grands champs de coton pour relancer l'agriculture française
    Bon celle-là, on n'est pas encore sûr, ça pourrait être mal vu.
  9. Considérer que le droit du travail est un mouvement religieux extrémiste qu'il faut interdire dans un pays laïque
    Buter un syndicaliste par semaine pour l'exemple. Et devant tout le monde. Ça les fera réfléchir les mecs
  10. Restaurer la conscription, pour un service civil obligatoire
    Et qui dure 60 ans. Tu sors de l'école, on te rase le crane et tu bosses en fermant ta gueule jusqu'à que tu n'en puisses plus. Là, t'as le droit à une retraite dont tu ne profiteras pas, mais comme tu as rendu la France compétititve, ça suffit à ton bonheur. Bravo.

Et vous, vous aimeriez travailler dans la tête de Gattaz?