Tu penses naïvement que les enfants sont des être purs, dénués de mauvaises intentions, d’aigreur et qui pètent des paillettes de toutes les couleurs ? Non, on ne l’a que trop dit ici, les enfants c’est des p’tits cons, et dès le départ, on peut voir qu’ils ont clairement un penchant pour la droite, voir même pour l’extrême droite.

1. Il ne partage pas

Prêter un jouet ? Et puis quoi encore ? Partager sa bouffe ? Non non mon gars, c’est chacun pour soi. Travailler plus pour gagner plus, tu connais ? Bah si tu veux mon jouet, va falloir bosser maggle, ça se passe pas comme ça.

2. Il est auto-centré

« Moi je », « c’est à moi », « c’est ma maman », bla-bla-bla. Tout ne tourne qu’autour de lui, puisqu’il est profondément égoïste. Il coupe la parole aux adultes qui parlent entre eux, il ne supporte pas qu’on fasse autre chose que s’occuper de lui, et si jamais tu oses avoir une vie en dehors de sa petite personne, il te gerbe dessus, prétextant une soudaine gastro. Mouais.

Source photo : Giphy

3. Il n’aime pas les autres

Surtout si c’est des gens qu’il ne connait pas. Dès qu’il rencontre quelqu’un qui n’a pas une tête qui lui revient, il pleure, se cache dans les bras de ses parents et fait une crise pas possible pour se barrer au plus vite. Et si c’est quelqu’un qui a une couleur de peau différente de la sienne, il est à deux doigts d’appeler Nadine Morano à la rescousse.

4. Son rêve est de posséder une Rolex

Même si c’est trop lourd pour son mini poignet, son rêve ultime est de posséder une énorme Rolex bien voyante, pour pouvoir se la péter à la récré face à ses potes qui n’auront qu’une modeste Flic-Flac.

5. Il est hyper territorial

« C’est MA chambre », « c’est MA chaise », « c’est MON papa », « c’est MON chat », bla-bla-bla. Il adore posséder et empêcher les autres d’avoir ce qu’il a, l’inverse total des communistes quoi. Il a une vraie notion de la propriété, c’est assez flippant.

Source photo : Giphy

6. Il n’hésite pas à se moquer des plus faibles

« Hahaha, Jean-François est tombé de sa chaise, qu’est ce qu’on se marre », « Marie-Sophie pleure encore dans son coin, quel bébé celle-là », et j’en passe. Les enfants n’ont pas de compassion naturelle, ils s’en foutent des autres, et ils adorent les voir tomber.

7. Il s’en fout de casser ses jouets, il sait que vous allez en racheter d’autres

Il pense que ta carte de crédit te file de la thune gratuitement, et de manière illimitée. Du coup il s’en fout de tout péter, puisqu’il sait très bien que tu ne vas pas le laisser sans jouets. Si les gamins sont de droite, c’est peut-être parce que les parents le sont aussi? Hum, c’est à creuser, Watson.

8. Il demande à ses potes ce que font leurs parents

Et il refuse de fréquenter les fils de boulanger ou pire, de secrétaire. Il ne fréquente que l’élite, que ceux dont les parents sont passés par Sciences-Po ou par une grande école de commerce. Les autres, il ne leur parle même pas.

Source photo : Giphy

9. Il est propriétaire à 4 ans

Oui, l’enfant de droite est déjà le futur héritier de l’appartement dans le 8ème arrondissement de Paris de ses parents, et de la maison à Saint-Malo de ses grands-parents. Oui c’est pas facile à admettre, mais il est déjà plus riche que toi.

10. Il met son pull sur les épaules

Parce qu’il a vu son père faire pareil lors d’un week-end à la Baule ou pendant la Manif Pour Tous. Du coup, il pense que c’est comme ça que se portent les pulls, mais que si on a les mocassins à glands assortis, achetés chez Jacadi.

Et vous, vos mômes sont de droite ou de gauche ?