Prendre rendez-vous pour la première fois chez un gynéco n’est pas toujours une mince affaire. Déjà parce qu’on n’est pas forcément habitué à ce qu’une personne étrangère mette le nez dans notre culotte, mais aussi parce qu’on a tendance à beaucoup appréhender cette première consultation. C’est normal, mais détresse-toi, tout va bien se passer.

1. Si tu ne veux pas te foutre à poil, tu ne te fous pas à poil (mais si tu veux faire un frottis, il faudra quand même te foutre un peu à poil)

En fait le plus important à retenir c’est que lors d’une première consultation, tu n’as pas forcément besoin de faire de frottis (si tu n’as pas encore eu de rapport sexuel). Il est toutefois vivement recommandé de consulter un premier gynéco avant tes premiers rapports sexuels : il/elle pourra te conseiller sur le choix de contraception le plus adapté, te renseigner sur les règles, les pertes blanches, enfin bref à peu près n’importe quelle question que tu te poses sur ton appareil génital, cet obscur objet du désir.

Source photo : Giphy

2. Sois honnête avec ton gynéco ça sert à rien de raconter des craques

Ça ne sert à rien de dire que tu n’as pas niqué sans capote, ni que tu n’as niqué qu’avec un seul partenaire les six derniers mois alors que tu as encore ken y’a deux jours et sans protection. Ton gynéco ne pourra t’aider et te conseiller que si tu es honnête avec lui/elle. Alors bien sûr on te demande pas de raconter les détails de ta dernière sodomie avec un rencard Tinder dans les couloirs d’un métro. En revanche, c’est bien de lui dire à peu près dans les grandes lignes à quoi ressemble ta vie sexuelle (ou ton absence de vie sexuelle) et non, il/elle ne te jugera pas.

3. Tu n'es pas obligée de passer par un médecin généraliste pour prendre RDV chez un gynéco

La plupart des médecins spécialisés (kiné, cardiologue, dermato, etc) nécessitent une ordonnance de ton médecin traitant afin d’être pleinement remboursé de ta consultation. Pour le gynéco, c’est pas la peine, tu peux directement prendre RDV auprès d’un gynéco de préférence conventionné-e secteur 1 car les tarifs seront moins élevés. Toutefois si tu as trouvé un gynéco de confiance conventionné-e secteur 2, et que tu n’es pas totalement en rade de thune, garde-le. Une seule consultation par an, ça devrait être possible de gérer ça, non ?

4. C'est bien de consulter un premier gynéco avant de commencer à recevoir un pipou extérieur dans ton pipou

Selon le Congrès des Obstétriciens et des Gynécologues Américains, la première visite devrait se faire aux alentours de 15 ans. En fait, tout dépend de où tu en es dans ton corps, si tu as tes règles ou pas, si tu commences à songer à avoir des rapports sexuels ou pas, ou si tout simplement tu te poses des questions sur ton corps (pourquoi mes règles sont douloureuses, pourquoi elles sont irrégulières, pourquoi j’ai des chtars sur la gueule ?) et tu voudrais que quelqu’un te renseigne. En tout cas, une chose est sûre c’est qu’il ne faut pas attendre d’avoir vu le loup pour consulter.

5. Le gynéco ne te juge pas

Des pipous, il en voit toute la journée, il s’en fiche du tien, pour lui c’est aussi anodin que d’examiner une pomme ou une feuille de papier (attention, on n’a jamais dit que ton vagin ressemblait à une pomme). Pour lui, ça n’a vraiment rien rien rien de sexuel, donc détends-toi et tout va bien se passer.

6. Une fois que tu es lancée, prépare-toi à avoir un RDV annuel

Mais le frottis n’est pas OBLIGATOIRE au premier rendez-vous, donc ne stresse pas.

7. Prépare TOUTES les questions possibles et inimaginables

Que ce soit sur la contraception (laquelle je dois prendre ? laquelle est remboursée ? laquelle me demande le moins d’attention ?), les maladies (je peux attraper quoi à part le SIDA ?), les mycoses (pourquoi ça me gratte à un point que j’ai envie de me mettre une râpe à gruyère dans le vagin ?), les règles (est-ce que je peux faire l’amour avec mes règles ?), le sexe avec les garçons (pourquoi les garçons c’est nul ?), le sexe avec les filles (est-ce que je peux attraper des MST en couchant avec une fille alors que je suis une fille ?)… Bref, tu es face au seul pro qui saura te répondre.

Source photo : Giphy

8. Tu n'es pas obligée de prendre RDV avec le gynéco qui reçoit déjà toute ta famille

Parce que ça peut te gêner ou parce que tu ne te sens tout simplement pas en confiance avec cette personne, bref tu fais comme tu sens y’a pas d’obligation. Si ça te rassure d’être plutôt avec un homme ou une femme, tu choisis.

9. Ne considère pas ta lecture assidue de Doctissimo comme une consultation gynécologique

C’est bien sympa Internet toussa toussa, mais en fait c’est bien aussi (et surtout) d’avoir l’avis d’un vrai professionnel et pas de Minou72. Donc réserve tes vraies questions pour ton gynéco.

10. Ne te prends pas la tête sur le look pileux de ton pubis

Il n’y a rien de plus agaçant qu’une patiente qui se rase ou s’épile juste pour le gynéco. Encore une fois, il s’en fout totalement que tu sois intégralement épilée ou couverte d’une forêt vierge. C’est une précaution inutile, vraiment, je te promets.

Source photo : Giphy

Et non, les chansons de Doc Gynéco de constituent pas une consultation non plus.