Aujourd’hui, les plus riches, c’est Jeff Bezos et Bill Gates, avec respectivement environ 130 et 100 milliards de dollars chacun dans les poches. C’est énorme, oui, à tel point qu’on se dit que personne n’a jamais atteint un tel niveau de richesse. Pourtant, si on regarde dans le passé, et qu’on essaie de tenir compte de l’inflation, on peut voir qu’il y a eu des hommes plus riches encore. C’est ce qu’ont fait Business Insider et d’autres, et voici leur classement des hommes les plus riches de l’Histoire.

Ps : Peut-être qu’il y en avait d’autres, genre Alexandre le Grand ou Néron, mais on n’a pas assez de documentation pour calculer leur richesse, donc tant pis pour eux.

1. Mansa Moussa : environ 400 milliards de dollars

Il était empereur du Mali et a vécu entre 1280 et 1337. Il dirigeait l’empire à son apogée, et beaucoup considèrent qu’il était l’homme le plus riche ayant jamais vécu (beaucoup le contestent aussi, forcément c’est difficile de savoir qui a raison ou tort). Avec tout ce fric, il a construit beaucoup d’édifices religieux et d’écoles. C’est mieux que de tout claquer dans le crack non ?

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

2. John Rockefeller : environ 340 milliards de dollars

Plus connu que Mansa Moussa, on a un peu plus d’infos sur la fortune de Rockefeller, qui a fait fortune dans le pétrole en co-fondant la Standard Oil. Il a profité de son argent pour faire des bonnes actions, comme construire l’Université de Chicago et l’Université Rockefeller. Oui, parce que, quitte à avoir plein de pognon, autant foutre son nom partout pour rester célèbre.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

3. Andrew Carnegie : environ 310 milliards de dollars

Carnegie, né Écossais et ayant émigré aux Etats-Unis au milieu du 19ème siècle, est l’un des meilleurs exemples de self-made men qui ont bien investi leur argent. Il a fondé US Steel, une entreprise d’aciéries, qui lui a permis de s’en mettre plein les poches. Son argent, il en a donné une grande partie aux œuvres de charité, parce que c’était quand même un chic type.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

4. Nicolas Alexandrovitch de Russie : environ 300 milliards de dollars

Considéré comme très intelligent dès son enfance, le deuxième enfant de l’empereur Alexandre II a quand même été aidé dans la constitution de sa fortune. Il avait des terres et des actifs dans des sociétés qui lui ont permis de s’enrichir. Malheureusement pour lui, il n’aura pas vraiment eu le temps d’en profiter puisqu’il est mort à 21 ans après avoir passé trois années à souffrir de rhumatismes. Vaut peut-être mieux vivre pauvre et vieux que riche et jeune.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

5. Mir Osman Ali Khan : environ 230 milliards de dollars

On n’en parle jamais dans nos livres d’Histoire, mais ce bon monsieur a régné pendant 37 ans sur l’État d’Hyderabad en Inde dans la première moitié du 20ème siècle. Il a construit beaucoup d’infrastructures, comme des écoles et des chemins de fer. Enfin, quand on dit qu’il a construit, on veut dire qu’il a dépensé de l’argent pour faire construire, vous vous en doutez bien.

Crédits photo (creative commons) : S N Barid

6. Jacob Fugger : environ 221 milliards de dollars

Banquier, marchand (de textile et d’or) et entrepreneur, cet Allemand, excellent comptable, gérait son empire commercial d’une main de maître, aidé par sa famille qui gérait les succursales. A son époque, entre la fin du 15ème et le début du 16ème siècle, Jacob Fugger était la personne la plus riche d’Europe, et probablement du monde entier.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

7. Guillaume le Conquérant : entre 209 et 229 milliards de dollars

Le Duc de Normandie a réussi a faire de son duché une menace que craignait le roi de France Henri Ier. Ensuite, il est parti prendre la couronne d’Angleterre en 1066, ce qui lui vaudra son surnom élogieux de Conquérant. Avec l’argent amassé, il a construit quelques forteresses pour défendre le Royaume.

Crédits photo (creative commons) : Myrabella

8. Mouammar Kadhafi : environ 200 milliards de dollars

Il s’agit bien entendu d’estimations, et on ignore si on en saura plus un jour. Kadhafi, lorsqu’il dirigeait la Libye (avec plus ou moins les pleins pouvoirs), dépensait beaucoup pour offrir de bonnes infrastructures à son peuple. Par contre, ce qu’il n’a jamais donné à son peuple, c’est une liberté politique. Pour les Libyens, pas question de montrer leur désaccord avec leur chef, sinon c’est prison ou exécution. Jusqu’à 2011, quand la guerre civile a eu lieu et que Kadhafi est mort lynché. On s’en souvient tous. La campagne de Sarkozy aussi, on s’en souvient tous.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

9. Henry Ford : environ 199 milliards de dollars

Si vous êtes allés à l’école, on vous a forcément parlé de ce monsieur qui a créé l’entreprise automobile Ford et a mis en place des méthodes de production très précises destinées à augmenter le plus possible la productivité de ses employés et de ses usines. C’est grâce à des gens comme lui que les métiers sont de moins en moins qualifiés dans le secteur industriel de nos jours. Merci Henry.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

10. Cornelius Vanderbilt : environ 185 milliards de dollars

Grand acteur de l’expansion des chemins de fer aux Etats-Unis, mais aussi de la construction maritime, il était décrit comme un « mégalomane arrogant, secret, furieusement égoïste et superstitieux, toujours entouré d’une cour de voyantes, de spirites et de médiums ». En d’autres termes, c’était un connard, qui n’hésitait d’ailleurs pas à faire des sales coups pour s’enrichir. On ne le regrettera pas.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public