L’Inde regorge de temples extrêmement spectaculaires, qui témoignent d’une ferveur religieuse certaine mais aussi d’un savoir-faire indéniable en matière de construction et d’architecture. Des endroits qui ne sont d’ailleurs pas fermés aux touristes, qui s’y pressent généreusement à longueur d’année. En Inde, mais pas seulement comme le prouve ce top…Grandiose non ?

2. Le Temple Akshardham (Inde)

Construit en 2005 pour rendre hommage à Swaminarayan, le fondateur du courant moderne hindou Swaminarayan Sampraday, ce superbe temple fait office de gigantesque lieu d’exposition autour de la culture et de la spiritualité indienne et hindoue. On peut même y trouver une salle de cinéma IMAX.

3. Le Golden Temple de Sripuram (Inde)

Ce temple porte bien son nom pour la simple raison qu’il est en effet recouvert d’or. De 1500 kg exactement. Un bâtiment qui a demandé un travail d’une minutie incroyable, dont les dorures et autres détails ont tous été réalisés à la main.

#goldentemple #Vellore #sovellore

A post shared by @so.vellore on

4. Le Temple de Prambanan (Indonésie)

Il s’agit en fait d’un ensemble de plusieurs temples. 240 au total. Un site exceptionnel qui se doit de figurer sur tous les carnets de route quand on se rend en Indonésie.

Crédits photo (creative commons) : Arabsalam

5. Le Temple de Virupaksha (Inde)

Faisant partie intégrante du Pattadakal, un site inscrit au Patrimoine Mondial de L’UNESCO, ce temple en côtoie d’autres, tout aussi remarquables, comme le Mallikarjuna et le Papanatha. Tous les trois ayant en plus la possibilité de rapporter un max au Scrabble.

6. Kailasanatha de Kanchipuram (Inde)

Bâti au VIIIème siècle en l’honneur de Shiva, il est souvent cité parmi les plus beaux du pays. C’est d’ailleurs l’un des plus visités par les touristes. Pour son architecture, mais aussi pour les incroyables représentations des divinités et de la mythologie indienne.

7. Le Temple d'Annamalaiyar (Inde)

Également dédié à Shiva, ce spectaculaire temple prend place dans la ville de Thiruvannamalai, dans le Tamil Nadu. Avec ses 10 hectares, c’est l’un des plus vastes de la région.

8. Le Neasden Temple (Angleterre)

Le premier grand temple hindou bâti en dehors des frontières de l’Inde, à Londres. Débutée en 1992, la construction n’a pris qu’un peu plus de 2 ans et a respecté les méthodes et les matériaux traditionnels. D’un blanc immaculé, majestueux au possible, il témoigne presque à lui seul de l’aspect cosmopolite de la capitale anglaise.

Sparkling light

A post shared by Olivier (@olivierso) on

9. Le Temple de Laxminarayan (Inde)

Un temple emblématique de la ville de New Delhi, qui se démarque notamment par ses couleurs rouge et or. Il fut inauguré par le Mahatma Gandhi en personne.

10. Le Temple de Jagannath (Inde)

Un pôle de pèlerinage important pour les adorateurs de Vishnu et de Krishna. C’est également à Jagannath que prend place le festival annuel du Ratha Yatra, durant lequel les divinités sont transportées sur d’imposants chars, pour l’occasion généreusement décorés.

Grandiose non ?