Des clients relous, quand on est vendeur, on en voit tous les jours. Des demandes à la con, stupides ou carrément insolentes, très souvent aussi. Une twittos canadienne a demandé aux gens quelle était la pire question qu’un client leur ait posée. On vous a aussi posé la question sur Twitter et Facebook, et voici un petit mix de vos réponses à tous. Attention, vous entrez dans une zone de drôlerie de niveau « élevé », attachez bien vos ceintures.

1. Comment vous expliquer...

2. "C'est oui ou bien c'est non ?" (C'est non)

3. Et avec ceci ?

4.

5. "Qu'est-ce que l'audace ?"

6. "Non par contre on a de l'huile en poudre si vous voulez"

7. S'il faut faire des mouvements rapides pour réchauffer, peut-être qu'en faisant des mouvements très lents...

8. "Non mais on a une très jolie balançoire pour grenouilles"

9. Ça doit être vachement plus efficace

10. Alors, il peluchait ou pas ?

11. On adore les énigmes mais là c'est chaud quand même

12. Ça a jeté un froid.

13. Il parait que si on enlève aussi l'eau gazeuse et le sucre, ça fait du rhum

14. Le genre de problème qu'on ne rencontre pas en Sibérie

15. Ils étaient nuls les photographes de l'époque ?

« Le fils d’un client devait faire un exposé sur les dinosaures. Le client ne comprenait pas pourquoi on n’avait pas un seul livre avec de vraies photos de dinosaures dedans. »

16. Il l'a pris pour un pigeon

« Je travaillais dans une volière avec plus de 60 oiseaux exotiques. Un photographe est entré et m’a demandé si je pouvais faire atterrir tous les oiseaux et qu’ils se tiennent au même endroit pour une photo de groupe. Je croyais qu’il blaguait du coup je lui ai demandé s’il voulait que je les range par ordre de taille. Il a répondu sincèrement « oui s’il vous plaît ». »

17. Il avait juste une bonne oreille, où est le problème ?

« Je travaillais dans un magasins pour animaux de compagnie. Un jour un client a appelé pour une livraison. Il voulait un jouait pour chien dans sa commande mais il ne savait pas lequel. J’ai dû prendre les jouets et les faire couiner au téléphone jusqu’à ce qu’il entende « le bon ». »

18. Roulez en électrique plutôt

« Quand je bossais dans une station service, un vieux monsieur a demandé un remboursement contre l’essence qu’il venait juste de pomper parce qu’il avait changé d’avis. J’ai dû lui expliquer que maintenant que l’essence était dans sa voiture, il n’y avait rien que je puisse faire. Il s’est fâché et a demandé que je reprenne l’essence… puis il est parti en trombe. »

19. Publicité mensongère ou pas ?

« Une cliente m’a demandé un remboursement quand ses racines ont poussé avec sa couleur naturelle. Elle insistait : « couleur permanente », ça veut dire pour toujours. J’aurais préféré que ce soit une blague. »

20. L'anecdote étonnante de Céline sur Facebook :

« Une dame m’a demandé le remboursement d’une écharpe. Elle n’avait plus le ticket de caisse. Normal, l’écharpe datait de la collection hiver précédente, quasiment un an plus tôt. Et pourquoi voulait-elle la rendre ? Parce qu’elle était pleine de trous, parce que son chien l’avait mâchouillée. »

21. L'anecdote passionnante de Johanna sur Facebook :

« Un jour une petite mamie voulait se faire rembourser une paire de chaussures qu’elle avait acheté 23 ans plus tôt ! Oui oui, elle avait toujours le ticket de caisse. »

22. L'anecdote ahurissante de Vii Vee sur Facebook :

« Une autre pour le plaisir, dans une librairie, une dame demande « Le rouge et le noir » de Stendhal pour son fils, qui en avait besoin pour le lycée. Après un petit debrief, elle a demandé si elle pouvait avoir seulement le Rouge parce que ça lui paraissait assez difficile. »

23. L'anecdote déconcertante de Melissa sur Facebook :

« Quand je bossais pour un opérateur téléphonique, un client était tellement heureux que je lui propose un téléphone à un prix très abordable qu’il m’a demandé s’il pouvait me faire un enfant pour me remercier. »

24. L’anecdote épatante de Jean Frédéric sur Facebook :

« J’étais en caisse à Disney je vendais des glaces. Des gens à qui j’en avais vendu une 5 minutes avant sont revenus pour me demander si j’en avais pas une « moins froide ». »

25. L'anecdote déroutante de Marlene sur Facebook :

« On m’a demandé pourquoi il était écrit « 5 fruits » sur le paquet de 5 bananes… Et quand j’ai rigolé je me suis retrouvé face à un mur, j’ai fini par dire qu’i y avait 5 bananes dans le paquet (en m’empêchant au max de rire) et j’ai eu le droit à un « aaaah c’était donc ça » « j’aurais pas cru ». »

26. L'anecdote abracadabrante d'Emma sur Facebook :

« Je travaillais dans un magasin de thé, une marque de thé uniquement. Quand les clients entrent et ne demandent qu’une chose : du café. On a beau leur dire que nous n’en faisons pas, ils ne cessent d’en demander. »

27. L'anecdote époustouflante de Milie sur Facebook :

« Je bosse dans un magasin de bricolage, un client me montre du scotch de réparation et me demande si c’est bien celui là qu’on utilise quand on veut kidnapper quelqu’un. Je lui ai dit qu’à mon avis la personne pourra se débattre tant qu’elle veut ça devrait tenir lol. »

C’est ainsi que Milie est devenue complice de kidnapping.

28. L'anecdote extravagante de Chaima sur Facebook :

« Une dame qui demande « si j’achète une échelle et que je tombe de l’échelle c’est bien la responsabilité du magasin ? » »

29. L'anecdote ébahissante de Magdelaine sur Facebook :

« Une dame qui me demande « Le plastique protégeant le service (de plats) est déchiré, vous me faites une remise sur le service ? » Bizarrement, elle a laissé le service quand je lui ais dit qu’on allait tout simplement le remballer. »

30. L'anecdote étourdissante de Virginie sur Facebook :

« Quand je travaillais pour Apple , un mec a voulu nous attaquer en justice parce qu’on avait livré son nouvel iPad 1 jour plus tôt que prévu. Et c’est sa femme qui l’a réceptionné. Or c’était un cadeau pour sa maîtresse. »

Et on pense fort aux relous que tu te tapes quand tu es caissier.e, eux sont particulièrement forts.

Sources : Topiteurs sur Twitter et Facebook, Boredpanda