Ça y est, nous rentrons dans la saison des mariages ! Les invitations sont arrivées à bon port. Le temps des costumes mal ajustés et des robes-meringues est venu. Certains en trépignent d'avance et d'autres redoutent ce moment depuis l'été dernier. Une chose est sûre, il y a de grandes chances que le mariage auquel vous allez assister se déroule exactement de la même façon que tous les autres. Le plus beau jour d'une vie ? Pas sûr...

  1. Une musique qui fait saigner les oreille
    Souvent la musique dans les mariages est difficilement supportable. Pourquoi les DJ's se sentent-ils obligés de nous infliger la même playlist en boucle ? Même Claude François, où qu'il soit, doit en avoir plein le dos d'entendre Cette Année Là. Entre lui et Les Lacs du Connemara de Sardou, sans oublier les inoxydables Emile et Image, Frankie Vincent et autres Cotton Eye Joe, la coupe est pleine.
  2. Les jeux ridicules (tout le monde est mal à l'aise oui)
    Une tradition qui perdure et qui fait mal ! Ceux qui ont déjà assisté à un mariage qui ne proposait pas de jeux à la con ne connaissent pas leur chance. Quelques exemples ? La jarretière, les ballons placés entre les jambes de mâles robustes, que les femmes doivent éclater en s'asseyant dessus... Graveleux, aussi drôles qu'un coup de pied dans les burnes, ces jeux devraient être bannis des mariages. Juste histoire de préserver un minimum de dignité.
  3. L'incontournable Power Point qui donne envie de partir loin
    Avant, il s'agissait de passer des diapos, mais les nouvelles technologies permettent aujourd'hui à n'importe qui de proposer aux mariés un montage, en musique, histoire de faire monter les larmes. Souvent pathétiques, rythmés par My Heart Will Go On, ces films amateurs sont de plus excessivement gênants et ô combien ennuyants. Les pires, qui retracent l'existence des mariés, donnent carrément l'impression d'assister à une veillée funèbre.
  4. Le lancer de bouquet de la mariée (et la baston qui suit)
    Une légende raconte qu'à un mariage, la demoiselle qui a la chance d'attraper le fameux bouquet sera la prochaine à y passer. Depuis quand arracher un bouquet des mains de sa voisine permet de se marier ? Si on en croit les statistiques, vous avez plus de chances de vous faire une entorse et de finir avec un type quelconque, peut-être rencontré à ce même mariage, au coin des chiottes, en fin de soirée, enveloppé d'un léger fumet de vomi. Inutile donc de tomber dans l'hystérie. C'est gênant pour tout le monde, à commencer par vous.

    5zau2
    Source photo : xotheknot
  5. Les cérémonies interminables
    C'est bien joli de célébrer l'amour, mais doit-on forcement imposer à ses invités et à soi-même des cérémonies à rallonge, qui donnent surtout l'occasion de suer sang et eau dans son smoking ou sa robe de location ? Pensez-y et optez pour le mariage éclair, vous rendrez service à tout le monde.
  6. Le repas assis et souvent tiède (pour ne pas dire froid)
    Comme tous les autres points de ce top, ce n'est pas systématique, mais souvent, en voulant bien faire, les mariés proposent un repas expérimental pas toujours réussi. En plus de cela, il faut attendre trois plombes entre les plats et, quand vient la délivrance du dessert, il faut se farcir les sempiternels choux à la crème tout secs, au goût de carton. C'est aussi pour cela qu'on a inventé le trou normand. Pour oublier, tout en digérant.
  7. L'oncle bourré, qui tôt ou tard fait un esclandre
    Ce n'est pas toujours l'oncle, mais un mariage qui ne voit pas un mec complètement bourré en plein milieu de la soirée n'est pas un vrai mariage. Généralement, il a commencé à picoler en plein soleil dès la sortie de l'église ou de la mairie. Souvent à l'origine de problèmes, il se croit drôle, sort des blagues salaces toutes les 5 minutes et multiplie les gestes déplacés. Étrangement, personne ne se plaint quand il tombe, inconscient, dans un coin de la salle des fêtes.

    cake
    Source photo : toomanyposts
  8. Le protocole gravé dans le marbre
    Un mariage se doit d'être réglé comme du papier à musique. Oser opter pour le freestyle et faire preuve d'un peu d'originalité serait trop grave. On risquerait alors de vraiment s'amuser, ça va pas la tête ?! Du coup, le programme est inscrit dans la pierre et rien ne vient déranger un plan parfaitement huilé. De l'arrivée des mariés à la mairie, au réveil de ces derniers pendant la nuit de noces, en passant par le jeter de riz.
  9. Les photos "officielles"
    En général, un photographe professionnel (souvent un faux) se charge d'immortaliser la soirée. Il passe ainsi d'un groupe de convives à un autre. Il faut poser, sourire, faire croire qu'on est content de revoir des gens qu'on pensait avoir réussi à rayer de notre existence, et surtout sourire en permanence. L'arrivée du numérique a provoqué une frénésie qui a accentué le problème. Cela dit, estimez-vous heureux si le mec ne s'amuse pas à faire de sales montages sur Photoshop avec votre face...
  10. La première danse
    Le phénomène est assez récent. Avant, quand venait le moment de danser, on mettait une musique bien sirupeuse et les mariés s'exécutaient, avant d'être rejoints par la famille et les amis. Maintenant, tout le monde croit bon de préparer une petite chorégraphie, souvent sur la BO de Dirty Dancing ou sur du Michael Jackson (Je l'aime à mourir de Shakira n'est pas à exclure). Là encore, c'est excessivement gênant. Loin d'être spontanée, la chorégraphie en question craint souvent un max et à fin, tout le monde se croit obligé d'applaudir tout en faisant semblant de saluer l'originalité de la démarche et le bon goût de celle-ci. Alors si vous n'avez pas le rythme dans la peau, vraiment, abstenez-vous. Plus tard, quand vous montrerez le film de votre mariage à vos petits-enfants, vous serez content.

Courage. On est avec vous