L’Australie est réputée pour être l’un des pays possédant la faune sauvage la plus dangereuse du monde. Et c’est vrai. Mais en matière d’animaux fils de pute qui foutent la trouille, la Thaïlande suit l’Australie de près. De si près, d’ailleurs, que j’ai plus aucune envie d’y aller depuis que j’ai rédigé ce top.

1. La vipère de Russel

C’est simple, la vipère de Russel est le serpent qui tue le plus d’hommes au monde. Non pas qu’elle soit l’espèce dotée du venin le plus puissant, mais simplement parce que c’est une vraie petite méchante de super mauvaise humeur qui agresse les humains pour un oui ou pour un non. Elle peut mesure un mètre vingt et sa compagnie est vraiment pas super agréable.

Crédits photo (creative commons) : CC BY-SA 2.5

2. Le cobra de mer

Chaque morsure d’un cobra de mer peut tuer jusqu’à 10 personnes. Ce serpent d’un mètre cinquante au corps bleu clair strié de noir est redoutablement venimeux. Il vit dans la mer mais pond à terre. S’il est assez rare en Thaïlande, des spécimens y ont été aperçus.

Crédits photo (creative commons) : Jens Petersen

3. Le poisson-pierre

Ce poisson dont la taille peut atteindre un demi-mètre est considéré comme le poisson le plus dangereux du monde. S’il se nourrit de poissons et de crevettes qu’il chope en se fondant à son environnement (sa peau fabrique un mucus capable de capter des débris de l’environnement pour s’y fondre), il peut aussi blesser un homme de bonne taille grâce à ses épines dorsales qui secrètent du venin. Le venin est puissant et dangereux pour le malheureux baigneur qui aurait marché sur son dos en prenant le poisson pour une pierre et les vessies pour des lanternes. En vrai, cette morsure peut engendrer un arrêt cardiaque ou la mort par noyade suite à une perte de conscience.

Crédits photo (creative commons) : SeanMack

4. Les poissons lions

Les scorpions lions vivent loin des rivages mais peuvent menacer les plongeurs aventureux. Dotés d’un venin puissant, ils peuvent engendrer des douleurs de ouf sa race qui, à défaut de conduire à la mort directement, peuvent paralyser le plongeur et lui provoquer des vomissements et donc un risque de noyade.

5. Les méduses

Il existe tout un tas de méduses qui vivent au large des eaux thaïlandaises, mais les plus dangereuses de toutes sont les cuboméduses, ou méduses-boîtes. Peu communes dans les eaux thaïlandaises, elles sont toutefois considérées comme les animaux les plus venimeux du monde et leur morsure génère une douleur que personne ne veut connaître. La morsure de certaines variétés peut même entraîner la mort chez l’être humain.

6. Les scolopendres géantes

S’il y a bien une sale bête qu’on retrouve partout en Thaïlande, c’est la scolopendre géante. Géante, ça veut dire géante, c’est-à-dire que ces petites merdes font quand même la taille d’un avant-bras tranquilles et n’hésitent pas à se glisser dans les baraques quand il pleut puis, des baraques dans les chaussures ou dans les sacs à main. Et si on a le malheur de leur faire sentir une menace, ils mordront. Mieux vaut éviter parce que sur l’échelle de la douleur, la morsure de la scolopendre géante se situe très très haut. Morphine impuissante, cicatrice, l’horreur.

Crédits photo (creative commons) : Tod Baker from Tianjin, China

7. Les scorpions noirs

Les scorpions sont nombreux en Thaïlande et, parmi eux, on trouve de nombreux scorpions noirs. Vous ne risquez pas de mourir suite à pareille mauvaise rencontre, mais de douiller sévère, ça oui. En cas de piqûre, il est indispensable de se rendre à l’hôpital car il y a peu de chances que vous sachiez si vous êtes ou non allergique à son venin.

Crédits photo (creative commons) : Hectonichus

8. Les gecko tokay

Ce petit reptile de 35 cm n’est pas infiniment dangereux, mais sa morsure peut faire mal. Aussi vaut-il mieux éviter de l’approcher lorsqu’on le croise. Lorsqu’elle protège ses oeufs, la femme peut se montrer agressive et mordre.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

Perso je pars à Bénodet cet été.