une_bite
Crédits photo : romain-d-moostik

C'est samedi, c'est l'instant sesque ! Votre moitié vous réclame via Snapchat une photo de vos parties intimes et vous ne savez pas comment faire ? Deux solutions s'offrent à vous : lui envoyer la plus belle photo de bite que vous trouverez dans Google Images ou suivre un à un les conseils précieux de ce top et nous remercier avec une petite boîte de chocolats.

  1. Pas de contre-plongée
    Sauf si évidemment vous avez très envie de donner l'impression que vous souffrez d'une hypertrophie des bourses et que celles-ci font huit fois la taille de votre pénis. Ça peut être un délire comme un autre hein, on ne juge pas.
  2. On travaille le décor
    Votre destinataire va avant tout regarder la tronche de votre pénis, oui, mais une fois qu'il aura fini d'ausculter Popaul vous pouvez être sûr qu'il va jeter un coup d’œil à l'arrière plan. D'où l'intérêt de ne pas prendre la photo devant vos chiottes cracras et cuvette relevée, mais plutôt devant une composition florale de bon goût.
  3. On élargit le cadre
    Le centre de la composition doit rester votre bite, nous sommes d'accord, mais avouons tout de même qu'il y a plus captivant qu'un pénis sur fond blanc. Pour donner un peu de dynamisme à tout ça, le mieux reste donc d'inclure un bout de torse ou de cuisse. Parce qu'il y a une personne derrière cette bite.
  4. Surtout pas de tête
    C'est l'erreur de débutant. Pour peu que la personne qui vous demande cette photo soit maléfique vous pourriez vous retrouver avec votre tronche + votre bite partout sur les internets. Qui plus est, il n'y a pas de bonne tête quand on pose à côté de sa bite, du coup mieux vaut s'abstenir.
  5. Un peu de ménage ça fait pas de mal
    Sans tomber dans l'épilation totale qui n'est pas au goût de tout le monde, un petit coup de ciseaux ça n'a jamais fait de mal à personne. Votre destinataire se dira "oh tiens, voilà quelqu'un qui sait entretenir son potager" et non "oh mon dieu, y a-t-il une bite derrière cette forêt vierge ?".
  6. Pas besoin d'échelle
    Légèrement paranos sur la taille de leur manche, les personnes de sexe masculin aiment bien mettre un objet à côté de leur bite afin de rendre compte de l'échelle de la photo et donc de la taille respectable de leur zizi. C'est inutile. Et ça vous donnera l'air de ne pas avoir confiance en vous, en lui (on parle de votre zob là) et donc d'être un coup médiocre.
  7. NON à la mollesse
    Cette photo n'est a priori pas destinée à votre urologue. Le but est donc d'être excitant, or, breaking news : un zgeg tout ramollo ce n'est pas DU TOUT sexy. Alors on fait un petit effort les enfants, merci.
  8. Pas de filtres Instagram (par pitié)...
    On a le droit d'être accro à Instagram, oui, mais honnêtement, ce filtre Brannan ne rend pas votre engin plus joli. Bien au contraire ça poussera votre interlocuteur à s'imaginer que vous avez quelque chose à cacher et personne n'a envie de fricoter avec quelqu'un qui a quelque chose à cacher de ce côté là.
  9. ... Mais une bonne dose d'humour
    Si la bite c'est du sérieux, il ne faut pas non plus s'empêcher de faire preuve d'humour. Vous pouvez par exemple compléter le cliché avec l'accessoire de votre choix ou déguiser votre sexe. Vous prouverez ainsi à votre destinataire qu'en plus de votre énooorme engin, vous avez aussi de l'humour. Et ça c'est un sacré plus.
  10. On fait TRÈS attention au destinataire
    D'abord parce que ça serait con de l'envoyer à "Maman" au lieu de "Mathilde", mais aussi parce que sans aller aussi loin on envoie pas une photo de bite à quelqu'un qui ne nous l'a pas expressément demandé, ni à quelqu'un que l'on ne connaît pas. Alors avant de balancer votre photo, vous vous assurez bien que vous n'allez pas faire une grosse connerie, merci.

Bientôt, les conseils pour vous mesdames !

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :