Si la Thaïlande est depuis longtemps le pays du sourire et Bangkok sa capitale, c’est qu’ils sont sympas mais aussi qu’ils se marrent parfois un peu à l’avance des petites arnaques qu’ils nous ont réservées. Parce que, comme partout dans le monde, touriste = pigeon potentiel. Voici donc les petits pièges dans lesquels ne pas tomber.

1. L’arnaque au permis de conduire

Vous roulez cheveux au vent (ou avec un casque à pointes ridicule, chacun son délire), quand soudain, un agent de police local vous fait signe de vous arrêter. Grâce à vos rudiments de thaï et quelques relents d’anglais, vous captez que votre interlocuteur vous demande votre permis de conduire, que vous lui tendez avec votre plus beau sourire. Problème, ce n’est pas un permis de conduire international (que vous auriez dû obtenir en France). Votre bonne foi n’y peut rien (et enlevez-moi ce casque, vous n’êtes franchement pas crédible), vous êtes bon pour une amende carrément salée qu’il va d’ailleurs falloir négocier avec le type au képi, bien décidé à se faire du gras sur votre dos.

2. L’arnaque des agences de voyage faussement officielles (TAT)

Heureusement que vous êtes tombé sur un Thaïlandais sympa juste en sortant de votre hôtel. Sans lui vous seriez rentré dans n’importe quelle agence de voyage qui pullulent à Bangkok et vous vous seriez fait arnaquer comme un bleu. Alors que là, vous sentez que vous êtes entre gens honnêtes et professionnels. Il suffit de jeter un œil aux dizaines de recommandations manuscrites des touristes que vous tend fièrement la charmante demoiselle assise en face de vous. C’est donc en total confiance que vous vous apprêtez à réserver votre excursion dans les îles (ou ailleurs) pour 2 fois plus cher qu’ailleurs… et avec le sourire.

3. L’arnaque aux mégots

A Bangkok, on ne mégote pas avec les mégots, surtout si vous ressemblez à un touriste. De toute façon, on vous connaît, ce n’est absolument pas votre genre de jeter votre clope dans la rue. Remarquez, peu importe, à Bangkok, certains policiers zélés jureront vous avoir vu jeter votre mégot par terre, que ce soit vrai ou pas, l’important c’est de vous coller une amende qui risque de vous faire tousser. Le plus simple : éviter carrément de fumer dans la rue.

Source photo : Giphy

4. L’arnaque des temples fermés

A peine arrivé devant le temple que vous aviez décidé de visiter (histoire de pouvoir dire que vous aviez vu autre chose que la piscine et le bar de l’hôtel pendant votre séjour), vous vous retrouvez bloqué par une dizaine de Thaïlandais (en fait des rabatteurs de taxis et tuk-tuk) amassés devant l’entrée, qui vous indiquent que le temple est exceptionnellement fermé pour la journée. Heureusement, vous n’avez pas tout perdu puisque un autre palais bien plus grand, est lui ouvert et à portée de tuk-tuk. Ok, c’est à l’autre bout de la ville, ok ça va vous coûter l’équivalent de votre budget binouze de la semaine, mais franchement qu’est-ce que vous ne feriez pas pour la culture (et un selfie aux côtés d’un Bouddha) ?

5. L’arnaque des taxis au forfait

Et ça commence dès l’aéroport de Bangkok. Tous les taxis vers le centre fonctionnent au forfait et non au compteur. Idem dans la ville, la plupart des taxis proposent des courses aux forfaits entre 50 % et 100 % plus chères que si vous payiez le montant affiché au compteur. Surtout, mettez-vous d’accord avant de monter dans le véhicule, sur le tarif ou sur l’utilisation du « taximeter ». Une fois en route, il sera trop tard.



6. L’arnaque des tuk-tuk gratuits

A Bangkok plus qu’ailleurs, ce qui est gratuit peut vous coûter cher. Exemple, les chauffeurs de tuk-tuk qui vous proposent généreusement de vous conduire où vous le souhaitez pour zéro kopeck et autant de baht. Pour ce prix, vous allez même avoir le droit à une visite imposée à une boutique de souvenirs, une autre de bijoux, une agence de voyages, et si vraiment vous avez de la chance, à une réunion de timesharing… Veinard va !

7. L’arnaque des street food pour farang (touriste naïf en thaï)

Les restaurants de rue sont partout à Bangkok. Normal, les habitants disposent rarement de cuisine chez eux, et ont donc l’habitude de manger dans ces cantines improvisées. Dans le quartier de Khaosan par contre, le street food se transforme souvent en attraction pour touristes en mal d’exotisme. Résultat, votre pad-thai crevette(s) est quasiment aussi cher que dans un restaurant classique, il est tellement épicé que vous perdez 2 kilos de transpi rien qu’en humant votre plat, sans parler que vous avez beau chercher, il n’y a bien qu’une seule crevette dans votre assiette (d’où le « s » entre parenthèses).

8. L’arnaque à la carte à gratter

100 % des victimes ont tenté leur chance. Pourquoi pas vous ? Une carte grattée et la promesse d’un superbe cadeau d’une valeur inestimable plus tard, vous voilà pris au piège entre 4 murs, avec des vendeurs d’appartements en timeshare. L’enfer sur terre ! A côté de ces types, les vendeurs de fenêtres sont des enfants… On n’aimerait pas être à votre place.

Source photo : Giphy

9. L’arnaque à la beer Tower

Une Beer Tower c’est officiellement 3 ou 5 litres de bière, point final. Sauf à Bangkok où les quantités se font souvent au doigt mouillé, ce qui est dégueulasse en plus de ne pas être très précis. Pire, certains bars n’hésiteraient pas à fausser l’histoire en glissant un verre plus petit à l’intérieur du Beer Tower, sans parler des glaçons planqués au fond. Des glaçons dans de la bière !!!

10. L’arnaque des massages cheap cheap

Après une longue journée harassante à ne rien faire, rien de tel qu’un massage thaïlandais pour se remtre d’aplomb. A moins de 10 € l’heure, vous n’allez certainement pas bouder votre plaisir. Vous devriez ! Si vous avez déjà fait des massages en France, vous allez vite comprendre votre douleur. Primo, les masseuses s’y prennent comme des manches (et vas-y que je te masse les jambes du haut vers le bas, que je t’écrase les omoplates). Deuzio, elles n’y vont pas avec le dos de la cuillère baguette. C’est pas tonic, c’est carrément violent. A moins d’aimer vous faire maltraiter, passez votre chemin

Bon pour autant on ne va pas se mentir, cette ville est très chouette et mérite carrément le détour !

Tu ne sais pas quoi offrir pour la fête des mères ? On a déniché les trucs les plus cool :

Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Topito Voyage qu'il te faut.