Tu la connais l’histoire du type qui part acheter des clopes au coin de la rue et qui ne revient plus jamais ? Eh bien c’est ce que font en moyenne 5000 français chaque année. Disparus du jour au lendemain pour fuir leur vie et ne jamais remettre les pieds dedans. Parfois les disparitions sont liées à une maladie mentale, parfois les disparitions sont des séquestrations ignobles…

1. Les sœurs Yates et leur mère disparaissent en 1985... pendant 30 ans

Elaine Yates se dispute avec son mari. Il lui colle une beigne et elle n’apprécie pas (on comprend). Elle embarque donc ses deux filles Kimberly et Kelly en 1985 alors qu’elles ne sont âgées que de 3 ans et 10 mois. Pendant trois décennies le père a essayé de les retrouver avec l’aide de la police mais en vain jusqu’à ce qu’un appel anonyme ne révèle leur existence. Sale ambiance pour le prochain repas de famille…

Source

2. Trois jeunes femmes ont été retrouvées 10 ans après leur disparition alors qu'elles avaient été séquestrées

L’affaire des séquestrées de Cleveland a défrayé la chronique. Amanda Berry, Georgina DeJesus et Michelle Knight disparaissent respectivement en 2003, 2004 et 2002. Elles sont retrouvées vivantes en 2013 chez Ariel Castro qui les avait séquestrées depuis une décennie. Violées à plusieurs reprises, les trois femmes ont fait chacune plusieurs fausses couches, l’une d’elle a même eu un enfant. Ariel Castro mourra malencontreusement peu de temps après son emprisonnement en se pendant pour se masturber. C’est con, il avait l’air vachement sympa.

Source

3. Petra Pazsitka disparaît en 84, est déclarée assassinée en 89 et repointe le bout de son nez en 2015

Alors qu’elle ne se rend pas à l’anniversaire de son frère en 84, la jeune allemande âgée de 24 ans est vite recherchée par les autorités. Comme en 85 on met la main sur un charpentier suspecté de viol, on l’accuse du meurtre de la jeune femme. L’affaire est classée bien que le corps ne soit jamais retrouvé. Mais c’était sans compter sur le retour de la bonne vieille Petra en 2015. Elle porte plainte pour cambriolage à 300 bornes de sa ville d’origine ce qui permit de remettre la main sur son existence. Elle a fini par expliquer que sa fuite était bien organisée, elle a vécu sans papier, ni sécurité sociale ni compte en banque pendant trois décennies afin qu’on ne la retrouve pas.

Source

4. Une petite fille disparaît à l'âge de huit ans avant d'être retrouvée 4 ans plus tard saine et sauve

L’histoire de Layla Leisha n’est pas banale. La petite Australienne a été portée disparue en 2014 et retrouvée en 2018 âgée de 12 ans. Pour le moment on ne sait pas exactement comment elle a survécu, il y a fort à parier qu’elle ait été récupérée par une tribu aborigène. Alors forcément la petiote a un peu de retard sur le plan scolaire mais n’a pas de problèmes de santé majeurs.

Source

5. Un père disparaît de la circulation avant de retrouver sa fille 40 ans plus tard

Pour le coup, on ne peut pas dire que ce soit vraiment la fille qui ait effectué les démarches pour retrouver celui qui l’avait disons-le clairement, abandonnée. Alphonse s’explique. Il débarque de la Réunion dans les années 70 en Seine-Saint-Denis et fait un enfant trop vite. Avec sa compagne, ils n’arrivent pas du tout a gérer cette nouvelle venue, ils sont en dèche de thune. Ils refilent leur môme à une nourrice d’abord pour dépanner jusqu’à ce qu’ils se volatilisent progressivement. Facebook aidant, c’est Emeline l’autre fille d’Alphonse qui parvient à prendre contact avec sa sœur afin qu’elle rencontre son père, enfin.

Source

6. Lucy Ann Johnson disparaît en 1961 pendant... 50 ans

Alors mère d’une petite fille de 8 ans, Lucy Ann Johnson quitte sa maison au Canada en 61. Après des années sans nouvelle, sa fille crut naturellement que sa mère était morte… jusqu’à que des ailes de détectives lui poussent et l’incitent à reprendre l’enquête. Elle fait passer l’information dans des encarts publicitaires, reçoit de nombreux appel inutiles jusqu’à ce qu’une femme lui révèle être sa demi-sœur. C’est donc en 2013 que sa fille retrouve sa mère. C’est beau putain.

Source

7. Une grand-mère syrienne retrouve sa famille après... 68 ans

C’est l’histoire de Rachel Elkayam. Juive originaire de Haïfa, elle quitte sa famille alors âgée de 16 ans pour suivre son amoureux qui se trouve être arabe et dont elle se trouve être enceinte. Après un mariage secret, son mec meurt tué par un sniper. Sa belle famille l’emmène avec son fils en Syrie. Résultat des courses, elle attendra ses 85 ans pour revenir dans sa terre natale raconter son histoire.

Source

8. Edgar Latulip disparait de la circulation pendant 30 ans

Déclaré mort en 1986 par la police canadienne, le jeune homme âgé de 21 ans avait disparu alors qu’il était atteint de troubles mentaux. La dernière fois qu’on l’a vu il prenait un bus en direction des chutes du Niagara, un lieu plutôt sympa pour attirer les futurs suicidés (la vue est imprenable pour y mourir). La police n’a toutefois jamais retrouvé sa trace. Il faudra attendre 2016 pour qu’on mette la main sur un homme d’une cinquantaine d’années un peu paumé à Saint Catharines, à 130 km de Kitchener, sa ville d’origine. Tout ça grâce à Latulip lui-même qui, par quelques fulgurances, parvint à se remémorer qui il était et d’où il venait. Il suffit d’un prélèvement ADN pour confirmer ce scénario fou, Latulip était bien lui-même. Il semblerait qu’il ait perdu la mémoire suite à une chute ce qui a entraîné cette petite parenthèse de trois décennies.

Source