Voyager avec une clope électronique n’est pas toujours simple. et ça commence dès l’avion, où votre e-cigarette, ses batteries ainsi que ses recharges de liquide peuvent vous faire passer pour un terroriste en puissance. Et encore, si ça se trouve, vous ne le savez pas encore mais le pays où vous vous rendez a carrément interdit le vapotage. De quoi transformer vos vacances au soleil, en séjour à l’ombre !

1. L’Inde

En matière de cigarette électronique, les indiens sont parfois de véritables cowboys. Le genre à vous jeter en taule pour avoir oser vapoter en public. C’est en tout cas ce qui est arrivé à un jeune homme de 25 ans condamné en 2016 à 3 ans de prison après avoir été arrêté en possession d’une e-cigarette. Le dingue quoi ! 6 états indiens : le Jammu, le Cachemire, le Karnataka, le Pendjab, le Maharashtra et le Kerala ont ainsi interdit la cigarette électronique car considérée comme potentiellement mortelle.

2. La Thaïlande

Le pays du sourire ne plaisante pas avec la cigarette électronique. Les vapoteurs y sont en effet passibles de 10 ans d’emprisonnement s’ils sont pris en flag en train de tirer sur leur sèche en plastique. Une peine normalement suffisante pour couper radicalement l’envie de fumer. A moins de vouloir connaître la même mésaventure que ce touriste suisse qui a passé 6 jours derrière des barreaux thaïlandais pour une simple latte électronique.

3. Hong-Kong

Jusqu’en octobre 2018, il était possible de vapoter à Hong-Kong à condition que le liquide ne contienne pas de nicotine. Mais le gouvernement a décidé de ne plus mégoter sur les sanctions et a carrément interdit l’usage de l’e-cigarette sur tout le territoire. Et la peine a de quoi faire tousser puisque vapoter peut vous valoir 2 ans de prison assortie d’une amende de plusieurs milliers de dollars.

4. La Malaisie

En 2015, le Concile national de la Fatwa (le nom qui fait bien flipper) a déclaré les e-cigarettes officiellement haram (illégales). Cette mesure religieuse est appliquée depuis dans 4 états à majorité musulmane (Penang, Kedah, Johor et Kelantan) et peut vous envoyer en zonzon pendant 2 longues années. Dans le reste du pays, vapoter est autorisé si vous avez plus de 18 ans.

5. Les Émirats Arabes Unis

L’interdiction de vapoter en place dans tout le pays depuis plusieurs années, n’est en réalité qu’un écran de fumée qui peine à masquer une consommation d’e-cigarette en forte hausse. Et s’il est toujours risqué de se balader aux Émirats Arabes Unis une clope électronique au bec, la législation pourrait bien évoluer dans les prochains mois. Philip Morris ( Philippe Maurice in French) ferait actuellement les yeux doux aux autorités pour qu’elles assouplissent leur position. En attendant, mieux vaut planquer votre matos, y compris lors de votre arrivée à l’aéroport.

6. Le Brésil

Au Brésil, la fabrication, la vente et l’usage de cigarettes électroniques sont interdites depuis 2014. Si vous vous faites choper en train de vapoter, vous risquez une forte amende en plus de voir votre jouet définitivement confisqué. Idem dans pas mal de pays d’Amérique du sud comme l’Argentine, l’Uruguay, la Colombie, ou encore le Venezuela.

7. Le Mexique

Le Mexique est engagé depuis de longues années dans une lutte contre le tabagisme et a décidé de mettre les cigarettes électroniques dans le même paquet afin d’en limiter la consommation. Un temps interdite, la cigarette électronique a finalement été réhabilitée en appel en 2015 sous la pression des lobbys du tabac. Ce qui n’empêche pas les autorités mexicaines d’entretenir le flou sur le sujet, certains touristes ayant même dû abandonner leur e-cigarette à leur arrivée à l’aéroport, quand d’autres racontent au contraire avoir pu vapoter librement pendant leur séjour.

8. Au Cambodge

Le Cambodge n’a pas longtemps tourné autour du (Pol) pot à propos du débat sur l’e-cigarette puisque sa vente et son utilisation sont strictement interdites depuis 2014. Et dans la région, mieux vaut filer droit, quitte à se sevrer de nicotine et de saveurs pomme-caramel le temps du séjour.

9. La Turquie

Au pays du narguilé, l’e-cigarette n’est pas vraiment la bienvenue. Enfin, ça dépend du sens du vent et des virements de cap du gouvernement, qui navigue entre tolérance, interdiction rarement appliquée, et petits arrangements sous le tapis. En gros, en Turquie, vous croiserez plein de vapoteurs, mais qui n’ont en théorie pas le droit d’acheter leur matos dans le pays. Si vous planifiez un séjour là-bas, vérifiez avant de partir que la législation n’a pas encore évolué.

10. Taïwan

La consommation de e-liquid contenant de la nicotine est considérée à Taïwan comme une prise de médicament… Le seul moyen de vapoter tranquille consiste donc à demander un permis au Ministère taïwanais de la Santé en lui apportant la preuve que votre e-cigarette fait partie du traitement qui vous a été prescrit ! En gros, c’est pas gagné ! Si l’expérience vous tente quand même, tous les détails sont expliqués sur ce site : etaipei.customs.gov.tw.

Source : redvape.com