Au quotidien, nous utilisons des trucs comme des bouteilles d’eau, un ordinateur, un stylo ou de la mousse à raser, pour n’en citer que quelques un parce que s’il fallait tous les citer, on n’en sortirait pas. Et parfois, ces trucs ont un manuel d’utilisation qui nous incite à ne pas en faire n’importe quoi. Jusqu’à ce que quelqu’un d’autre ait une idée géniale et que l’objet devienne multifonctionnel. Ou change carrément de mission.

1. La litière pour chat est utilisée pour stocker des déchets nucléaires

La litière contient en effet du zéolithe, un cristal que l’on retrouve aussi dans les lessives et qui s’avère très efficace quand il s’agit d’absorber de la matière radioactive.

2. Certains agriculteurs utilisent de l'herbe à chat pour repousser les moustiques

La plante dégage une odeur qui éloigne les moustiques de manière plus drastique que la citronnelle ou les anti-moustiques industriels. Bon à savoir pour cet été en Camargue.

Source photo : Giphy

3. Des gastroentérologues utilisent le coca pour dissoudre le phytobézoard gastrique

Le Bézoard est un corps étranger logé dans l’estomac qui a pendant longtemps été considéré comme une protection contre les microbes aux propriétés alchimiques mystérieuses. Jusqu’à ce qu’on se rende compte qu’en fait c’était juste un corps étranger dans le bide et que ça pouvait créer des problèmes. Ce corps peut être de différentes natures : animal, minéral ou végétal, dans le cas du phytobézoard. Et quoi de mieux qu’un bon litre de coca pour dissoudre de la matière végétale ? Je vous le demande. 92% des personnes ayant tenté le coup ont été guéris.

4. La superglue sert aux musiciens pour se fabriquer des médiator sur les ongles

Quiconque a eu un joueur de flamenco dans sa famille se revoit, petit, le regarder en train de s’appliquer consciencieusement de la superglue sur le pouce sans comprendre ce qu’il fout. Eh bien c’est simple : il consolide son ongle de pouce pour bénéficier d’un amplificateur de jeu naturel, et donc remplacer un médiator pour des jeux complexes.

5. Le savon est utilisé par les pêcheurs pour piéger les poissons chats

Il s’agit de marques de savon à l’odeur neutre. On ignore pourquoi les poissons chats mordent à l’hameçon, mais le fait est qu’ils mordent. Après, la vraie question c’est : pourquoi pêcher un poisson chat ? C’est pas très bon, même si c’est comestible.

Source photo : Giphy

6. Des vétérinaires utilisent des godemichets pour débloquer le transit d'animaux constipés

Un bon gros gode, du chatterton, on accroche tout ça sur le ventre de l’animal, le bouton on, et HOP ! Ca vibre et ça débloque l’estomac. Il fallait y penser.

7. Les tisserands indiens utilisent des capotes pour lubrifier leurs métiers à tisser

Pourquoi s’emmerder à acheter un produit spécial quand on peut se procurer des capotes pour pas cher : c’est solide, très lubrifié, ça ne tâche pas les fringues et c’est maniable. On les comprend.

8. Quand du Cillit Bang est utilisé pour faire disparaître le plutonium d'une centrale nucléaire

Lors de la phase préalable au démantèlement du centre de recherche nucléaire de Dounreay, en Ecosse, les autorités devaient faire disparaître les résidus de plutonium à même d’exposer les ouvriers à une contamination ultérieure. Que faire ? « Bah on n’a qu’à prendre du détachant de supermarché » qu’ils se sont dit. Et ça a marché.

9. On utilise du talc infantile pour reproduire des modèles volcaniques

Le système, utilisé en laboratoire, permet de visualiser la répartition des débris volcaniques et ainsi d’aider les autorités à prévoir des plans d’évacuation en cas d’éruption.

10. Les caisses à fruits qui se transforment en instrument de musique

Au XVIII° siècle, les esclaves péruviens bossaient dans les plantations et pour la musique, c’était tintin. Ils ont donc eu une idée : utiliser les caisses prévues pour recueillir la cueillette comme percussions. C’est ainsi qu’est né le cajon, un instrument très populaire dans la musique criolla et caribéenne, et qui n’a pas beaucoup changé depuis sa forme première. Son nom signifie d’ailleurs littéralement « tiroir ».

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

Sans compter l’utilisation du téléphone portable en vibromasseur.

Source : Cracked