Comme chaque année, l’équipe de Topito s’est lancée dans le nouveau FIFA de toutes ses forces, et comme chaque année l’équipe des développeurs d’EA a recueilli les impressions des rédacteurs pour améliorer son produit. Après quelques heures de jeu intense et assez plaisant il faut bien le reconnaître, nous avons tout de même trouvé quelques bémols, en tout cas quelques innovations qu’on attend pour le prochain FIFA.

1. Un mode "VAR activée" pour aller chercher des bières

Globalement tu ne peux plus jouer pendant 10 minutes le temps que sur une action litigieuse l’arbitre se décide à aller voir l’action, puis la regarde 10 fois en échangeant avec la régie. Ca te laisse le temps d’aller chercher une petite binouze au frais, ou au pire du chocolat si t’as oublié de faire le plein d’Heineken.

Crédits photo : Topito

2. Un mode machiste "off"

Depuis 2016, les équipes féminines ont fait leur apparition sur FIFA, et on a pu constater que le niveau de remarques sexistes en plein match avait quadruplé. On a la solution : Sur Kinnect, une phrase sexiste prononcée à voix haute comme « vivement la fin du match qu’on la voit sous la douche », ou « pas foutu de mettre une frappe, elles sont quand même mieux à la cuisine », entraînera la mise en pause automatique du jeu pendant 10 minutes. Le temps pour le joueur de, par exemple, démarrer une machine à laver, faire faire les devoirs au petit ou simplement réfléchir à ce qu’il vient de dire.

Crédits photo : Topito

3. Une commande "envahissement du terrain" avec un mec à poil

Vous êtes mal embarqué ? Pas de souci : Faites X + Y + L1 + L2 et un streaker apparaît sur la pelouse, la bite à l’air. Si en plus vous faites un tour entier avec la manette droite, c’est tout le stade qui envahit le terrain. Si vous jouez avec une équipe grecque ou turque, il suffit d’appuyer sur Start.

Crédits photo : Topito

4. Demander le hors-jeu en s'arrêtant de jouer et en levant le bras

On est pris en contre ? Pas de panique : on crie et on lève le bras, la Kinect (ou le Move) repère le mouvement et il y a une petite chance que le juge de ligne signale un hors-jeu imaginaire. Au besoin, insister en poussant le 4e arbitre par l’entraîneur avec L1 + R1 + X

Crédits photo : Topito

5. Une extension "Qatar", "Oligarque Russe" ou "Repreneur Yankee"

Pour le mode carrière. Vous êtes mal en championnat, votre propre public caillasse votre bus et vous êtes obligé d’acheter des internationaux autrichiens au Mercato parce que c’est la crise ? Activez l’extension Qatar qui débloque le marché des transferts. Disponible uniquement par abonnement (12,99 euros). Pour 10 euros de plus par mois, l’option Qatar vous facilite la vie et commande des pizzas dans la vraie vie, livrées en 30 minutes sans que vous bougiez du canapé. C’est qui le roi du pétrole ?

Crédits photo : Topito

6. Un mode "Commentaire façon l'Equipe 21"

Un mode hyper complexe, vu que tu dois jouer sans voir l’écran de ton match mais en te basant uniquement sur les commentaires de Yoann Riou et Raphaël Sebaoun comme sur l’équipe 21. L’avantage c’est que tu n’auras pas à te taper les commentaires de Pierre Menes, et rien que pour ça, cette option vaut le coup. L’inconvénient c’est que tu ne pourras pas enregistrer tes buts vu qu’il n’y a rien à voir.

Crédits photo : Topito

7. Un mode "Neymar Sound On"

Tu es systématiquement sifflé à chaque fois que tu touches le ballon, même quand tu joues à domicile. C’est un peu frustrant au début, mais vu que tu as déclaré à tout le monde que tu préférais PES, c’est pas si cher payé. Petit bonus: tu peux faire une très longue roulade sur plusieurs mètres avec un simple « LB-RB » pour tenter d’influencer l’arbitre en simulant un attentat du défenseur adverse. Attention, ça ne marche pas toujours et tu peux aussi passer pour une grosse buse.

8. La commande Payet "mettre l'arbitre sous pression"

Une commande délicate : votre joueur ira saouler l’arbitre régulièrement, montrer du doigt les joueurs adverses et souligner les récidives, « lui, ça fait deux fois que vous le rappelez à l’ordre… » votre joueur insultera l’homme en noir dans sa langue natale, prendra un rouge et plusieurs matchs de suspension comme Payet. Soyez donc prudent avec cette combinaison de touches.

9. Une option "tête de turc" dans les paramètres

Quand votre équipe joue à domicile, vous pouvez, avant le match, désigner le joueur adverse que votre public va siffler à chaque fois qu’il touchera la balle. C’est l’option « Bilic ». Le joueur en question sera déstabilisé et recevra des projectiles si d’aventure il doit tirer un corner. L’édition russe de FIFA pourra même prévoir des insultes racistes. Le réalisme avant tout.

10. Un mode "RMC Sport", encore plus réaliste

En achetant le jeu, vous pourrez disputer la Ligue 1. Mais pour débloquer la Ligue des Champions, il faudra payer 11 euros par mois.

Crédits photo : Topito

11. Le mode "savon à la mi-temps"

Vos joueurs jouent comme des merdes? Et bien évidemment, ce n’est pas de votre faute. Rassurez-vous, grâce à ce nouveau mode, vous pourrez les pourrir à la mi-temps, en sélectionnant des insultes ou mieux, en les criant directement dans le micro (vendu séparément, 17 euros prix maximum conseillé), ça n’améliorera pas leurs performance, mais ça vous fera un bien fou.

Crédits photo : Topito

12. Le combo "Finish Him"

Comme dans Mortal Kombat : une combinaison velue au moment d’une sortie du gardien permet de réaliser un geste propre à chaque joueur : un tour de manette droite + X + Y + gâchette gauche : la sortie de Schumacher sur Battiston; Gauche+Y+Select : le pétage de jambe de Djibril Cissé à distance par un Chinois; Code Konami : le High-kick de Cantona sur un mec du public.

Crédits photo : Topito

13. Une option "Affaires de Mœurs"

Pour pimenter le mode Carrière, à tout moment les joueurs de votre effectif peuvent se faire poisser dans une sale histoire, suspicion de viol, prostitution, trio amoureux au sein d’une même équipe… Il faudra alors faire des choix, faut-il titulariser un joueur fraichement entendu au tribunal ? Faut-il le prêter au Brésil ? Faut-il le faire castrer chimiquement ? Une édition de FIFA plus stratégique que jamais.

Crédits photo : Topito

14. L'ajout de plusieurs "Notes du match"

En fin de partie, on découvre la note « Canal », là aussi très largement au-dessus du vrai niveau de la partie. Chaque joueur sur le terrain est aussi noté par Pierre Menès (« Ridicule », « Dégueulasse », « Lamentable », « 2 »). Si vous jouez à 4, vous pourrez enfin découvrir la note de chaque joueur par manette et faire comprendre à votre coéquipier que le maillon faible, c’est lui. Et qu’à la prochaine soirée foot, ça serait bien qu’il aille au théâtre avec les filles.

Crédits photo : Topito

15. La question SMS

En bas de l’écran pendant la partie, une question, à peu près aussi con que celle de TF1, apparait. Le premier des joueurs qui donne la bonne réponse en réussissant à envoyer un SMS surtaxé au 6 22 22 en tapant 1 ou 2, le tout sans lâcher sa manette de l’autre main, gagne le droit à un 4e remplacement pendant le match.

Crédits photo : Topito

16. Un éditeur de banderoles

Pour pimenter un peu la Ligue et faire chier Le Graet, il sera désormais possible d’écrire des insanités, notamment homophobe, en tribune grâce à une éditeur très complet, avec correcteur d’orthographe intégré.

Crédits photo : Topito

17. Une version nostalgique cachée

A débloquer en cas de victoire en Champion’s League ou de montée en Ligue 1 avec Dijon. Une version simplifiée avec les poteaux en veste de survet, goal volant, le droit de tirer des gros boulards de n’importe où, et un format « baston » pour savoir celui qui va chercher le ballon quand il est parti à perpette.

Crédits photo : Topito

18. (bonus) Les stats de chaque manette quand on joue à 4

Soyons honnêtes quand on joue à 4, on a toujours l’impression que c’est à cause de son partenaire qu’on paume. Alors avoir les stats de son équipe c’est bien sympa, mais il serait temps qu’Electronic Arts nous montre que c’est son partenaire qui est un gros nullos avec un peu plus de détails.

Et aussi : « le Match des légendes » mais avec le poids actuel des anciennes stars comme Ronaldo, l’option « Poteaux carrés »…bref, vous en pensez quoi de FIFA 20 ?