Crédits photo (creative commons) : Mycael

On parle beaucoup de sexe (et même tous les samedis dans l'instant sesque), mais souvent en faisant les malins, sans trop être sûr qu'on maîtrise complètement la chose. Et on peut passer une vie entière avec des certitudes un peu douteuses sur qui fait quoi, qui aime quoi et combien de fois tout ce petit monde passe à l'acte. Il est donc bon, de temps à autres, de faire tomber quelques croyances un peu primitives sur la gaudriole. Dans le domaine du sexe, une seule chose est sûre : ce n'est pas sale.

  1. Les hommes ont davantage de besoins sexuels que les femmes
    Faux, même si c'est bien pratique pour excuser l'adultère...
  2. Les femmes n'aiment ni le porno, ni les pratiques un peu sales
    Faux, et un passage dans les rayons des objets rigolos à destination d'une clientèle féminine suffit à lever ce mythe. Par ailleurs, certaines femmes envisagent des inconnus dans le métro, comme vous, Messieurs.
  3. Les hommes sont toujours disponibles et prêts à dégainer
    C'est peut-être vrai pour un jeune garçon de 17 ans un peu sur les nerfs, mais dès 20 ans, un homme a déjà tendance à consacrer son énergie et sa concentration sur autre chose. Et des fois, et ben il est pas d'humeur.
  4. Les vieux n'ont pas de rapport sexuels
    Une étude de 2007 a montré que 75% d'un panel de personnes âgés de 57 à 64 ans ont des rapports sexuels au moins une fois par mois. Pas tous ensemble, qu'on soit bien clair... Petite précision, un bon tiers des 75-85 ans de la même région ont des relations bucco-génitales (des turluttes et des tyroliennes pour que tout le monde comprenne).
  5. Les hommes préfèrent passer rapidement à la pénétration
    Faux. Une étude canadienne de 2004 montrent que cette idée, si elle marche pour les lapins, n'est pas vérifiée au sein des couples humains hétéros. Les hommes, comme les femmes, ne rechignent pas à faire durer le plaisir.
  6. La ménopause réduit la libido
    Faux. Une étude texane montre que la sensibilité des femmes ménopausée aux stimuli sexuels est la même, et qu'éventuellement, seule une sécheresse vaginale devait être compensée (mais on vous épargne les détails). A priori, le statut matrimonial ou l'état de santé général ont bien plus d'influence sur les envies sexuelles des femmes.
  7. Le premier problème des hommes plus âgé au niveau sexe, c'est l'érection
    Faux. C'est le deuxième problème chez les hommes de 40 à 80 ans, selon une étude italienne menée dans 29 pays, après l'éjaculation précoce. Avant d'avaler du Viagra, on pense à la guerre et à la faim dans le monde pour tenir le coup.
  8. Les célibataires ont des relations sexuelles plus fréquentes
    Faux, même en changeant de partenaires quand il le souhaite, le célibataire n'arrive pas à tenir la moyenne des couples mariés, qui ont finalement tout sous la main.
  9. La vaseline est un bon lubrifiant
    Faux. Peut-être en bricolage pour faire rentrer une vis dans du bois dense, mais pour tout ce qui est sexuel, non seulement il existe des produits bien plus adaptés dans les boutiques spécialisées, mais en cas de port de préservatif, la vaseline dégrade le latex, rendant la capote inefficace.
  10. Un homme peut agrandir son pénis en prenant des trucs
    Faux. Ni des crèmes, ni des "pompes à bite" (c'est le mot scientifique), ni des massages à l'huile... non, rien ne marche vraiment, à part la chirurgie.

Et vous, ça va les mtyho ?

Sources : Styledevie.ca, Canadian Health, et iVillage.com