Quand tu grandis, ou, soyons honnête, quand tu vieillis, y’a deux trois détails qui te sautent à la gueule et qui te prouvent que t’es plus proche de ton caveau que du berceau de ta naissance. Ouais c’est trash, mais c’est la vie. Et même si tu t’acharnes à penser que tu restes un « djeun’s » (qui dit ça?), bah t’es quand même en train de devenir un adulte pour de vrai et de ressembler de plus en plus à tes parents.

1. Quand tu remplis ta feuille d’impôts

Sans demander l’aide de tes vieux, non non tu fais ça tout(e) seul(e) comme un grand, et sans te planter en plus. Et cerise sur le gâteau: t’es trop content(e) parce que tu vas moins payer d’impôts, depuis que tu as déclaré que tu avais un enfant à charge. Bienvenue dans le monde fascinant des adultes.

2. Quand tu changes des couches sans demander d’argent en retour

Parce que c’est ton môme, et que tu ne peux décemment pas lui demander des thunes à chaque fois que tu lui changes sa couche ou que tu lui donnes à bouffer. C’est fini l’époque où tu étais juste baby-sitter.

3. Quand tu n'as plus de carte SNCF qui correspond à ton âge

Trop vieux pour la 12-25, pas assez vieux pour la senior, t’es dans la période bâtarde entre les deux, où tu n’as plus le droit à aucune réduction (alors que t’en aurais bien besoin).

4. Si tu ne fais pas de lessives, personne ne le fait pour toi

Et tu t’en rends rapidement compte, quand t’es obligé(e) de porter ton maillot de bain comme sous-vêtement parce que t’as encore oublié de faire tourner une machine.

5. T’adores les soirées vin rouge et planche de charcut’

Le tout en discutant avec tes potes en terrasse, pendant que ton môme commence sa nuit dans sa poussette, pépouze. Tu préfères ça aux soirées chips avalées rapidement en before, avant de te pointer en boite pour boire une vodka-pomme à 25 euros.

6. Tu dis à 23h « j’vais pas tarder à rentrer, sinon demain ça va piquer »

Parce que le lendemain tu bosses, en plus t’as une présentation hyper importante et il faut que tu sois un minimum frais, sinon on va trop cramer que t’as passé ta soirée à picoler dans un rade dégueulasse. Tu es raisonnable, et tu rentres chez toi te faire une tisane. Bio, la tisane.

7. Tu parles d’achat immobilier avec tes potes

Mais aussi de taux d’emprunt, des quartiers où investir, et de la superficie idéale pour accueillir ta moitié et tes marmots, en prévoyant de t’endetter pendant les 25 prochaines années, le tout sans sourciller.

8. T’envisages de faire un mois sans alcool

Parce que tu sens que ton foie te traite régulièrement de connard, tu envisages de passer quelques semaines sans boire, pour aussi te prouver que tu n’es pas alcoolique à 30 ans et que tu peux t’arrêter quand tu veux. Mais le vin, ça compte comme alcool ? Vraiment ?

9. T’es trop content parce qu’un magasin bio vient d’ouvrir en bas de chez toi

Et que tu vas pouvoir enfin faire tes courses de légumes bio en passant par un circuit court de petits producteurs sélectionnés avec soin, sans pesticides, pour faire des purées anti-Monsanto à ton bébé de 6 mois.

10. Tu ouvres un livret A à la naissance de ton héritier

Et tu proposes à ceux qui le veulent de mettre un peu de thunes dessus, pour qu’il puisse se payer son permis à ses 18 ans. En vrai, tu ponctionneras dedans de temps en temps parce que tu n’as plus un rond depuis qu’il est né.

11. Tes parents font enfin des blagues de cul devant toi

Sans chuchoter, sans dire « chut, pas devant les enfants », et en riant franchement avec toi. Ils osent se lâcher un peu plus parce que ça y est, tu es passé de l’autre côté de la barrière, ils savent que tu ne seras pas complètement traumatisé et perverti parce que tu entends une blague vaseuse.

12. T’es plus assis à la table des enfants dans les mariages

Alors qu’en vrai, ça te plaisait pas mal, au moins y’avait des steaks frites et des coloriages, c’était quand même mieux que de devoir taper la convers’ à Tata Huguette et son 6ème mari.

13. D’ailleurs, t’es choisi comme témoin

Là, tu prends clairement conscience de ton entrée dans l’âge adulte, le vrai, celui où tes potes décident de franchir le cap et te demandent d’être témoin de tout ça. Paye ton coup de vieux.

14. Pire encore, tu vas te marier à ton tour

Ouais, à force de traîner dans les mariages de tes meilleurs potes, ça a fini par t’inspirer, et tu te dis que ça serait pas mal de franchir le cap toi aussi, surtout que t’as déjà 3 gosses, un monospace et un labrador, alors le mariage, c’est de la gnognotte à côté.

15. T’as désinstallé Snapchat parce que t’y comprends rien

T’as bien essayé de t’y intéresser, mais t’as rapidement compris que c’était plus de ton âge, surtout quand tu as vu que ta petite cousine de 13 ans était vachement plus balèze et populaire que toi sur ce réseau. Non, tu vas te contenter de Facebook, Instagram et peut-être Twitter, c’est largement suffisant.

16. Tu planifies tes prochaines vacances en fonction des endroits « kids friendly »

Est-ce que l’hôtel a une garderie ? Est-ce qu’il y a des tables à langer dans les toilettes ? Les restaurants proposent des menus enfants et des chaises hautes ? Elle est loin l’époque où tu partais juste avec un sac à dos et où tu dormais dans les dortoirs des auberges de jeunesse.

17. Quand il va pleuvoir, t’as mal aux articulations

Que ce soit les genoux, les poignets, les doigts, tu craques de partout et tu es capable de dire que le temps va changer parce que tu le sens dans tes os. Ouais bon bah là y’a plus de doutes, t’es clairement vieux.

18. Tu mets deux jours à te remettre d’une cuite

Alors qu’avant, t’étais capable d’enchaîner une énorme cuite et une journée de boulot ou de fac, sans trop bailler. Maintenant, tu passes la journée à dire que tu es au bout de ta vie et que tu ne vas pas survivre, et ce à partir de 10h du matin, tout ça parce que tu a un peu abusé du vin blanc la veille.

19. Tu ne manges plus au Macdo parce que « c’est de la saloperie »

Si t’as envie d’un burger, tu préfères le faire toi-même avec de la viande achetée chez le boucher, et encore le mieux c’est de faire des steak vegan à base de haricots rouges et de quinoa. T’es foutu.

20. Tu comprends les choix de tes parents

Parce que tu as l’impression de les entendre quand tu engueules tes mômes, faut dire que tu leur sors pratiquement la même chose au mot près, c’est assez flippant. Et bien évidemment, tu te jures toi aussi qu’il n’auront jamais, ô grand jamais un scooter, et pas de téléphone portable avant leur 15 ans. Tu parles !

Et vous, qu’est ce qui vous a fait réaliser que ça y est, vous étiez des adultes ?