Le problème, avec la BD, c’est que c’est cher. Et que c’est lourd. Tenez, moi qui viens de déménager (je le sais que ma vie vous passionne), j’ai eu mal aux bras.

Par contre, le truc cool, avec la BD, c’est que c’est génial.

1. L'Été Diabolik d'Alexandre Clerisse et Thierry Smolderen

Quelque chose entre Amicalement vôtre et John le Carré. Le dessin de l’Eté diabolik est magnifique, l’histoire prenante par l’ambiance qu’elle dégage. Les auteurs de Souvenirs de l’empire de l’atome changent de couleur dominante mais travaillent toujours sur les thèmes de l’enfance et du père idolâtré. C’est vraiment mortel.

2. L’Arabe du futur, tome 3 Une jeunesse au Moyen-Orient (1985-1987) de Riad Sattouf

Le troisième tome des aventures du petit Riad tout blond dans la Syrie d’Al Assad père. En parlant de père, le sien est absolument terrifiant. C’est toujours aussi drôle et gênant, comme souvent chez Sattouf.

3. Stupor Mundi, de Néjib

Dans une ambiance qui rappelle Le nom de la rose, Stupor Mundi met en scène des religieux et des alchimistes au Moyen-âge, avec enquête criminelle, mystère et un dessin brillant de simplicité. Super roman graphique.

4. Patience de Daniel Clowes

Le retour à son meilleur de Daniel Clowes, l’auteur de Ghost World et de Comme un gant de velours pris dans la fonte. Toujours de la bizarrerie, du voyage dans le temps, de la lose et de l’ambiance fifties. Surtout de la bizarrerie.

5. Pouvoirpoint, d'Erwan Surcouf

Star Trek + message à caractère informatif = Pouvoirpoint. Complètement débile, à hurler de rire et dans le cosmos. Du génie.

6. Le mystère du monde quantique de Mathieu Burniat et Thibault Damour

Dans la lignée des BD pédagogiques, Le mystère du monde quantique se propose de vulgariser en BD la physique quantique, ses implications réelles et sa mécanique. Tellement bien fait qu’on a l’impression d’avoir compris à la fin.

7. La Légèreté de Catherine Meurisse

Survivante de l’attentat ayant visé Charlie Hebdo, Catherine Meurisse esquisse dans La légèreté une superbe recherche de la beauté et de l’apaisement. Vraiment très beau.

8. Revoir Paris, Tome 2, La nuit des constellations de Schuiten et Peeters

Les auteurs des Cités obscures poursuivent ce qu’ils font de mieux, à savoir des aventures architecturales complexes dans des ambiances rétrofuturistes. Revoir Paris est magnifique et fait rêver.

9. Providence d'Alan Moore et Jacen Burrows

Les deux tomes de Providence sont sortis cette année. Scénarisée par Alan Moore, la série s’aventure dans la vie fictive de Lovecraft en reprenant les codes de l’univers qu’il a créé et en explorant le thème de l’homosexualité dans l’Amérique puritaine et rurale des années 20.

10. Last Man, tomes 8 et 9, de Balak, Vivès et Sanlaville

La saison 2 du petit bijou de Balak, Vivès et Sanlaville est bien partie et procure orgasmes sur orgasmes. On est de plus en plus amoureux de Elorna, et on a les yeux qui brillent devant Adrian et Richard. D’ailleurs on vous conseille la série animée Lastman qui nique bien des mères.

Source photo : Giphy

11. (Bonus) Z comme Don Diego de Fabrice Erre et Fabcaro

Cette BD, dont l’intégrale est sortie cette année, reprend l’univers de Zorro, mais avec une petite différence : tous les personnages sont des gogoles. Des vrais bons gros gogoles. Comme les auteurs sont un peu plus malins que ça, et qu’ils savent que la gogolerie ne suffit pas à faire une bonne BD, il y a une vraie histoire, très absurde et très drôle. A noter que c’est Fabcaro, l’auteur de Zai Zai Zai Zai, qui est au scénario.

12. (Bonus Bonus) Un monde en pièces, de Ulysse et Gaspard Gry

Une BD numérique mortelle sélectionnée parmi les 10 finalistes du challenge digital à Angoulême. Prouesse visuelle et scénario à tiroirs.

Vous avez tellement de chance de ne pas encore les avoir lues. Et pour les amoureux du vintage, voilà le classement 2015.

Et sinon, t'as 2 minutes (allez 3) ? Alors découvre notre dernière vidéo !