La suprématie britannique en matière de rock semble avoir convaincu toute l'Europe. Toute ? Non, un petit village résiste encore et toujours à l'envahisseur. La Belgique sort depuis le début des années 1990 des formations dont elle peut être fière après des années dominées par Annie Cordy et Plastic Betrand. La preuve par 10 qu'en Belgique, on n'a pas de gouvernement, mais on a des guitares.

  1. Ghinzu : un groupe qui fait de mieux en mieux à chaque album, c'est déjà rare. Mais quand en plus on commence par du "très bon", on arrive vite à de "magistral". "Mirror Mirror" est magistral. Et il s'ouvre par Cold Love.
  2. dEUS : le groupe d'Anvers a laissé quelques fans sur leur faim avec ses derniers albums. Mais sans dEUS, le "rock belge" serait un concept aussi flou que celui de "gouvernement belge". Difficile de choisir un exemple, ce sera Suds and Soda, premier contact de dEUS avec l'humanité.
  3. Venus : si dEUS est la référence du rock belge, Venus en est certainement l'âme. Tant qu'on se souviendra des arrangements de cordes torturés et majestueux de "Welcome to the Modern Dance Hall", collier de perles en guise de premier album, la scène belge restera la plus élégante d'Europe.
  4. Soulwax : avant de faire danser l'Europe entière avec le projet 2manyDJs, Soulwax avait fait entrer le rock belge dans le XXIème siècle avec "Much Against Everyone's Advice".
  5. K's Choice : prime à l'ancienneté avec le premier groupe belge à avoir fait un vrai carton. Not an Addict et "Paradise in me" traversent les années même si la vidéo a pris un coup de vieux.
  6. Hooverphonic : quand l'Europe succombe aux charmes du Trip-hop de Tricky, Massive Attack ou Portishead, la Belgique peut compter sur Hoover, devenu Hooverphonic parce que ça ressemblait trop à une marque d'aspirateur. 2 Wicky ressemble davantage à Walk on by de Isaac Hayes, allégrement samplé, mais avec un truc en plus.
  7. Hollywood Pornstars : un nom de groupe parmi les plus classes du monde qui annonce du rock sans complexes. Andy peut en témoigner.
  8. Girls in Hawaii : après les Stars du Porno de Hollywood, un mot sur les Filles de Hawaï, qui alternent chansons bucoliques et morceaux plus sombres, comme Flavor.
  9. Malibu Stacy : on peut ne pas aimer les groupes belges, mais on doit admettre qu'ils ont des noms géniaux. Hommage à la poupée préférée de Lisa Simpson avec Los Angeles, réjouissant morceau avec du Moog dedans.
  10. Sharko : un des rares groupes belges qui peuvent se permettre de sortir un best-of après 11 ans et 5 albums. Sweet Protection figure évidement dessus.
  11. (Bonus) : Pas convaincus ? Une dernière cuillerée de Ghinzu devrait faire l'affaire.

Et selon vous, qui a sa place dans cette sélection parmi Millionaire, An Pierlé, Evil Superstars, Dead Man Ray ou Montevideo?

Pour une liste plus exhaustive, cliquez ici :

Crédits photo (creative commons) : madame.impossible