source photo : homme-moderne

La fin d'année approche et vous appréhendez déjà le défilé de ces professions respectables, pompiers, facteurs, éboueurs, bien décidés à arrondir leur fin d'année avec le traditionnel commerce des calendriers. C'est certes sympathique, mais vous avez vérifié : la fonction "calendrier" est bien disponible sur l'iPhone 5 qui vous a valu un lourd endettement et vous n'avez aucune intention d'accrocher sur vos murs des photos de petits chats dans des paniers dans votre appartement. Alors comment décliner avec courtoisie cette offre sans risquer de se mettre à dos une profession toute entière? Les astuces ne manquent pas, attrapez donc de quoi noter.

  1. Exagérez vos difficultés financières
    N'hésitez pas à placarder sur votre porte un avis d'expulsion bricolé sur Photoshop, à disposer un tronc habillé d'un post-it "Une petite pièce SVP" et à mettre la clim' à fond pour accueillir les visiteurs en étant vêtu de haillons. Remplacez votre porte en un panneau de carton fermé avec un bout de ficelle, le démarcheur le plus déterminé devrait passer son chemin.
  2. Affirmez vos convictions religieuses
    Prétendez que vous suivez le calendrier musulman qui devrait vous amener en 1391. Il n'a que le calendrier 2013 ? C'est con. Mais qu'il se rassure, les années hégiriennes et grégoriennes seront concordantes en l'an 20 874. Qu'il revienne à ce moment-là, vous serez ravi de lui prendre un calendrier, peut-être même deux.
  3. Misez sur la fin du monde
    Expliquez à votre visiteur qu'avec cette apocalypse et tout ça, vous n'allez certainement pas mettre vos derniers deniers dans un calendrier dont personne n'aura l'usage. Pour montrer votre foi dans l'imminence du Jugement dernier, habillez-vous d'une toge et armez-vous d'une cloche en gueulant "REPENTEZ-VOUS MES FRÈRES!", le démarcheur devrait rapidement aller taper chez votre voisin de palier.
  4. Soyez exigeant, voire pénible
    Demandez si le panier d'osier dans lequel s'ébattent les chatons est bien fabriqué en France, si celui avec les poneys est disponible en alezan et non en palomino, et expliquez que vous êtes prêt à laisser passer une semaine s’il contacte son fournisseur de calendrier. Et tant qu'on y est, si vous pouviez enlever Juillet et Août, et garantir une réduction de prix au prorata de la suppression de ces deux mois, merci.
  5. Faites jouer la concurrence
    "Les Postes ? Les pompiers sont passées hier, et je ne vais pas vous mentir, ils m'ont fait une offre très compétitive. Après, si vous revenez me voir avec un 13e mois ou des Saints que je ne connaissais pas, je suis prêt à discuter..."
  6. Prétextez que vous n'avez pas besoin de calendrier
    Et d'ailleurs, vous ne recevez jamais de courrier, vous ne produisez aucun déchet et vous ne mettez jamais le feu chez vous. Donc les facteurs, les pompiers et les éboueurs, ce n'est pas votre problème.
  7. Soyez suspicieux
    Vous avez lu cette histoire de "faux-éboueurs" dans Le Parisien, et on ne vous la fait pas. Demandez ses papiers à votre visiteur, mais également son contrat de travail, ses trois dernières fiches de paie et une photo récente. L'achat du calendrier fera l'objet d'un contrat validé par un notaire, et par mesure de précaution, prenez ses empreintes digitales.
  8. Dites "Je suis de la maison!"
    Soyez tour à tour facteur réserviste, pompier bénévole ou éboueur free-lance, en fonction de votre visiteur. Assurez-vous d'avoir un accessoire appuyant vos dires, couvre-chef des PTT, casque de pompier ou gilet fluo des services de la voirie. Agrémentez le tout d'une anecdote crédible, une histoire de poubelle à livrer en recommandé qui a pris feu...
  9. Proposez de faire du troc
    Là, vous n'avez pas de liquide sur vous, mais en échange de son calendrier, vous lui proposez ce magnifique napperon ou un grip pour une raquette de squash. Et un briquet qui ne marche plus, mais il y a encore du gaz dedans, c'est cadeau, ça fait plaisir.
  10. N'ouvrez à personne pendant deux mois. Ou avec des codes.
    Pour les visites vitales, prévoyez un code : le livreur de pizza sonne un coup long, deux coups courts et encore un coup long. Il devra ensuite montrer la trois fromages et vider son sac devant le judas pour prouver qu'il n'a pas de calendrier sur lui. "Ok, c'est bon ? Laissez la pizza sur la paillasson et reculez de deux pas, je vous ouvre."

Et vous, vous avez économisé pour les étrennes ?