Maman a ENCORE préparé des endives au jambon. Maman a ENCORE critiqué ta coiffure de hipster-footballeur. Maman a ENCORE refusé de te filer une rallonge parce que tu as dépensé tout ton blé dans les bars. Maman a ENCORE couché avec ton mec. Pauvre de toi, qui te plains à longueur de journée de ta mère tyrannique. Eh bien estime-toi heureux de ne pas avoir eu une de ces mamans animaux.

1. La pieuvre

Pas évident de survivre quand on est une mère pieuvre célibataire avec plusieurs milliers d’œufs dans un coin de l’océan où les loyers sont chers. Avec la suppression des allocs familiales, on ne mange pas toujours à sa faim. Du coup, la pieuvre ne s’emmerde pas: elle bouffe une partie de ses œufs à l’apéro sur une tartine d’algue.

Source photo : Giphy

2. La tortue marine

La tortue marine se rend sur une plage, creuse un trou et y laisse ses petits. Ensuite, ils doivent se démerder pour sortir du sable et retourner à la mer par eux-mêmes, pendant que les rapaces se jettent sur eux pour les bouffer. Et toi qui te plaignais que Môman vienne pas te chercher à la soirée parce que t’étais trop bourré pour rentrer chez toi.

3. L’aigle de Verreaux

La femelle aigle de Verreaux pond deux œufs, puis coache un petit pour qu’il bastonne l’autre jusqu’à la mort. Ensuite, elle l’oblige à enchaîner les matchs de boxe dans des arènes de plus en plus grandes pour encaisser les chèques. Toi, on te demandait JUSTE d’avoir de meilleures notes que ton frère en maths.

Source photo : Giphy

4. Le kangourou

Dans le genre compet’ entre frères et sœurs, les mères kangourous, quand la bouffe est rare, arrêtent de nourrir un petit pour s’occuper exclusivement du deuxième. « Laisse ton frère se resservir de rongeurs », « Tu as vu comme ton frère sautille bien? » Autant de phrases que le naturaliste entraîné entend à longueur de journée dans le désert australien.

5. La lapine

La lapine passe le moins de temps possible avec ses petits. Elle rentre une fois par jour au foyer pour les nourrir. Le reste du temps, elle va au centre commercial avec ses potes lièvres et belettes pour draguer du renard et s’acheter des fourrures. Imagine un peu le lapereau obligé de se faire à déjeuner tout seul avec ses toutes petites pattes.

Source photo : Giphy

6. Le coucou

Quand bébé œuf coucou demande à maman coucou s’il peut dormir chez des copains, maman coucou lui prépare sa valise, l’accompagne , tue un de ses potes œufs et abandonne son gosse dans sa nouvelle famille. Une fois éclos, bébé coucou passe pour l’enfant illégitime de la nouvelle maison: tout le monde le déteste. Et il n’y a aucun psy dans cette putain de forêt pour traiter les traumatismes d’enfance.

7. Le lézard

Quand des prédateurs sont dans le coin, la mère lézard préfère bouffer ses œufs plutôt que de les laisser à l’ennemi. Au moins, ça reste dans la famille. C’est important, la famille, chez les lézards.

8. Le hamster

On dit « aveugle comme une taupe », mais le hamster ne vaut pas vraiment mieux. Après avoir mis bas, la femelle bouffe le cordon ombilical et, si elle fait pas gaffe et qu’elle a une fringale post-accouchement, elle gobe aussi le petit. De quoi prendre plein de forces pour faire la roue toute la journée. D’ailleurs, moi, je me méfie quand ma mère me propose d’aller faire un tour sur la grande roue .

Source photo : Giphy

9. La renarde

Quand ses petits ont un an, la renarde les chasse du terrier en plein hiver pour qu’ils apprennent à se débrouiller par eux-mêmes. Elle récupère leurs chambres et les transforme en salle sauna pour recevoir ses prétendants. Pas une lettre, pas un coup de fil. Après on s’étonne que les renards soient un peuple de voleurs de poules, qui ruse, ment et joue les mignons.

Source photo : Giphy

10. Le ouistiti

Flash spécial : une mère ouistiti forcenée aurait été aperçue en train d’arracher la tête de son fils pour la dévorer avant de laisser les restes à sa fille enceinte. De quoi relativiser la phrase: « Vazy elle me prend la tête ma reum ».

Source photo : Giphy

11. (Bonus) Le Stegodyphus lineatus

La mère araignée de cette espèce imprononçable programme la liquéfaction de ses organes internes pour permettre à ses bébés d’avaler un déjeuner liquide. En même temps, quand on voit la gueule de ses petits, on comprend qu’elle ait envie d’en finir.

Si tu as hurlé « Maman! » en voyant la dernière photo, c’est probablement que ta mère est plutôt cool: tu peux sereinement lui offrir un collier de nouilles pour la fête des mères.

Sources : L’Internaute, Rue89, Sciences et avenir

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :