Crédits photo (creative commons) : Eneas De Troya

Une étude menée à Taïwan et publiée jeudi 23 août révèle l'apparition d'une nouvelle maladie chez des asiatiques de plus de 50 ans. Cette maladie qui n'a pas encore de nom inquiète par ses symptômes, proches de ceux du Sida. Une centaine de cas ont été identifiés, mais il pourrait y en avoir beaucoup non encore déclarés. De là à parler d'épidémie, il n'y a qu'un pas. Et comme à chaque fois qu'une nouvelle maladie se déclare, le monde crie à sa perte. Pourtant, l'humanité résiste encore et toujours à cette punition divine.

  1. Le virus Ebola
    Ce virus découvert en 1976 a déjà fait 1200 morts en Afrique. Sans traitement connu, il resurgit régulièrement et provoque des épidémies à gauche à droite. L'endiguement de la maladie est d'autant plus difficile que la transmission se fait par contact et que les conditions d'hygiène des pays touchés sont pas tip-top. Et hop, ça donne une population aux symptômes de "28 jours plus tard", avec désagrégation des organes internes...
  2. La maladie de Creutzfeldt-Jakob
    En 1996, les vaches tremblent, et le monde entier avec. On vient de découvrir que la "maladie de la vache folle" peut se transmettre à l'homme par ingestion de viande d'animaux contaminés, et provoquer la maladie de Creutzfeldt-Jakob (dont l'issue est fatale). On arrête donc de manger de la viande, on abat des milliers d'animaux, on arrête d'utiliser des farines animales, et on flippe sa mère. 180 personnes mourront.
  3. Le sida
    EN 1981, des médecins découvrent que certains patients homosexuels présentent un déficit immunitaire d'origine inconnu, et développent des maladies variées. 3 ans plus tard, on découvre le HIV, responsable du SIDA, et ses modes de transmission. La suite n'est pas plus joyeuse : 30 millions de personnes en mourront, tous les continents sont atteints, et toutes les populations peuvent être touchées. Utilisez des capotes.
  4. Syndrome respiratoire aigu sévère (sras)
    En novembre 2002, une maladie respiratoire inconnue apparaît en Chine. Celle qu'on appellera "pneumonie atypique" est responsable d'un syndrome respiratoire sévère et se transmet par les voies aériennes (en toussant, pas par avion). La seule solution est de placer en quarantaine les patients infectés. L'OMS lance une alerte mondiale, de nombreux voyages vers l'Asie sont annulés, et on voit fleurir dans les rue plein de petits asiatiques portant des masques. Au total, plus de 800 personnes en mourront, mais l'épidémie est endiguée en 2003.
  5. Le chikungunya
    La maladie qui fout les jetons depuis 2005, c'est le chikungunya. A l'origine, c'est une maladie infectieuse tropicale transmise par les moustiques tigres, qui peut provoquer des douleurs articulaires, des encéphalites... La mortalité n'est "que" de 1 sur 1000, mais le moustique responsable de cette maladie a réussi à passer la Méditerranée et a fait plusieurs cas en France. Et ça fait toujours plus peur quand ça nous touche directement.
  6. La grippe aviaire
    De 2004 à 2007, une centaine de personnes sont contaminées par la souche H5N1 du virus influenza responsable de la grippe chez les volailles. Cette grippe peut être mortelle mais n'est pas transmise par l'ingestion de viande de volaille. Néanmoins, cet épisode rappelle fortement la crise de la vache folle pour les consommateurs, qui boudent le KFC et ont peur des pigeons. L'épidémie sera tout de même limitée.
  7. La grippe A
    La grippe A/porcine/mexicaine (appelez-la comme vous voulez) est une maladie respiratoire qui a provoqué une pandémie en 2009. Beaucoup de pays sont touchés, mais au fond, les symptômes sont ceux d'une "simple" grippe saisonnière. Si la maladie est plus dangereuse pour les femmes enceintes et les personnes obèses, la mortalité reste identique à celle de la grippe qu'on rencontre chaque année. Mais la France a peur et vaccine toute la population (enfin, ceux qui veulent). En Angleterre, certains jeunes s'amusent à faire des "soirées grippe A" afin de tomber malade avant que la grippe ne soit plus virulente, et pour devenir les "héros" qui réussissent à faire fermer le lycée pour cas déclaré. Malins.

Alors, qu'est-ce qui éradiquera les hommes selon vous?

Source : le parisien