Crédits photo (creative commons) : john_a_ward

Hadopi, Loppsi, PIPA, SOPA, ACTA, DAVIDSI... que des noms enchanteurs de lois proposées par les majors et les grandes enseignes pour faire régresser toutes les avancées technologiques d'Internet et surveiller encore plus les internautes. Autant de lois qui pourraient disparaitre avec le dernier rapport Lescure pondu pour le gouvernement. En taxant de nouvelles choses, comme les Smartphone par exemple. Alors oui, durcissons le ton et allons encore plus loin dans la répression, ils ne comprennent que ça ces punks de pirates !

  1. Interdire de chanter dans la rue ou dans la douche
    C'est horrible ! Tes voisins ou des passants peuvent entendre du contenu copyrighté ! Tu t'es cru sur la scène de l'Olympia ? T'as l'accord de l'artiste ? De la maison de production ? Non, même siffler, c'est tuer la création!
  2. Interdire la distribution libre des paroles de chansons
    c'est déjà le cas. Mais il faut durcir cette règle et l'appliquer aux écoles qui apprennent du Pierre Perret.
  3. Interdire la prononciation d'un nom de groupe ou de titre de chanson
    "- Clara, sache que je..."*BLAM* - POLICE PLUS UN GESTE! C'est le titre d'une chanson de Goldman". Vous êtes d'accord avec cette règle? Dîtes le, "Je suis pour!... "BLAM! Une chanson de Sardou!
  4. Interdire les caméscopes, baladeurs, téléphones...
    Eh oui ces appareils peuvent enregistrer le son et l'image. Comme un cerveau. Mais on n'a pas encore réussi à mettre une taxe pour la cration sur le cerveau d'un nouveau-né. C'est un scandale.
  5. Interdire les parodies et les imitations
    On ne plaisante pas avec la création, c'est sacré.
  6. Interdire les instruments de musique
    Mon Dieu! Les gens peuvent reproduire l'oeuvre et la montrer à leur amis qui sont dans le cercle familial (eh oui, on est techniquement tous cousins!)
  7. Diffusion sur les radios d'extraits uniquement
    Un morceau entier, ça se mérite. Oui, c'est ça, ça se paie.
  8. Interdire les karaokés
    Chanter une chanson copyrightée, c'est déjà criminel, la chanter faux et un peu bourré, c'est carrément passible de la peine de mort.
  9. Limiter le nombre d'écoutes d'un morceau
    Logique. Comment accepter qu'un consommateur, sous prétexte qu'il a payé un euro pour un morceau de 3 minutes, puisse l'écouter toute sa vie s'il en a envie? 3 écoutes maxi : une pour découvrir la chanson, une deuxième pour danser dessus, et une dernière pour comprendre les paroles. Si tu n'as pas compris, remets un euro dans le cochon.
  10. Interdire la musique, d'une manière générale
    Parce que toutes les mélodies du monde ne sont rien d'autre qu'un agencement de notes qui ont été utilisées à un moment ou un autre par Barbelivien ou Goldman. Là par exemple, t'allais faire un La mineur, le La mineur est déposé à la SACEM, donc il va falloir sortir ton chéquier. Mais ne discute pas! t'es en train de tuer la création!!!!

Et vous, est-ce que vous vous félicitez aussi de ce combat salutaire pour les revenus de nos artistes?

source : Quelques explications sur le conflit de droit d'auteur et de piratage