Il faut toujours que l'homme joue à Dieu. On clone des moutons, on tripatouille l'ADN et mieux : on crée des fruits et des légumes en croisant les arbres fruitiers comme on croiserait des chiens. Découverte la plus récente (lire point 7), des oignons qui ne font pas pleurer, mais parfois il s'agit juste de changer la forme d'une pastèque, ou de mélanger des agrumes pour voir ce que ça donne. Voilà les 10 fruits et légumes hybrides ou modifiés qui se retrouveront sûrement dans votre assiette un jour ou l'autre.

  1. La pineberry
    Ou le pineberry d'ailleurs, on ne sait pas trop. Toujours est-il que cette mystérieuse fraise blanche est issue de multiples hybridations qui lui ont donné un goût, paraît-il, d'ananas, justifiant son nom, la Fragaria ananassa.

    1
    Crédits photo (creative commons) : wikipedia
  2. Le pluot
    Le pluot c'est tout simple, il s'agit d'un croisement entre une prune et un abricot mais attention, l'hybridation n'est pas de 50/50. On partirait plutôt sur une base 75% de prune et 25% d'abricot. Certains sont commercialisés sous le nom "d'oeuf de dinosaure", ce qui est tout de même plus bandant que pluot.

    2
    Crédits photo (creative commons) : wikipedia
  3. La pastèque sans pépin
    D'après les les producteurs, il n'y a pas du tout d'OGM dans cette pastèque qui est le résultat de croisements naturels entre différents type de pastèques. Oubliez donc votre idée de mecs en blouse blanche penchés sur vos pastèques, les torturants de longues nuits d'orage dans leur labo, tout est naturel on vous dit.

    4
    Crédits photo (creative commons) : wikipedia
  4. Le tangelo
    Le tangelo c'est un mélange de pamplemousse et de mandarine. Ou plutôt de mandarine (TANGErine) et de pamplemousse (pomeLO). Si vous voulez y goûter il vous faudra demander au commerçant un "ugli" ou un "minneola" puisque c'est le nom sous lequel le fruit est commercialisé.

    3
    Crédits photo (creative commons) : wikipedia
  5. L'ananas au goût de noix de coco
    Des chercheurs australiens ont mis au point une variété d'ananas appelée "Ananas AusFestival" qui aurait un petit goût de noix de coco. On ne voit pas vraiment l'intérêt mais si vous aimez la noix de coco ça peut clairement vous intéresser.

    8
    Crédits photo (creative commons) : wikipedia
  6. La Peacotum
    Peach+Apricot+Plum = Peacotum. Si vous n'avez pas revu votre verger anglais, il y a donc ici de la pêche, de l'abricot et de la prune. Une triple hybridation donc, pas très courante, mais apparemment excellente.

    5
    Crédits photo (creative commons) : wikipedia
  7. L'oignon qui ne fait pas pleurer
    Là on ne peut qu'être d'accord. On a douté un peu quand on a vu l'info surgir un premier avril mais Le Figaro en parlait la veille, donc on y croit. On doit cette jolie avancée à des chercheurs japonais. Bon sinon, éplucher les oignons les mains dans l'eau ou juste avec des lunettes de plongée ça marche très bien.

    6
    Crédits photo (creative commons) : wikipedia
  8. Le citron sanguin
    Le citron sanguin est encore une invention des Australiens qui n'ont apparemment que ça à foutre d'inventer des nouveaux fruits. Ici ils ont fait un hybride de citron caviar et de mandarine d'Ellendale (qui est déjà un hybride mandarine et d'orange). Ça va trop loin les potes.

    7
    Crédits photo (creative commons) : wikipedia
  9. La pastèque carrée
    Peut-être pire que les Australiens niveau hybridation et modifications en tous genres : les Japonais. Là ils n'ont rien croisé du tout, ils ont juste contraint les pastèques à pousser dans des cases ce qui les rend carrées et donc plus faciles à transporter. L'homme est vraiment trop intelligent vous trouvez pas ?

    181465051_1497029029_b
    Crédits photo (creative commons) : solution_63
  10. La pomme-de-terre
    Cela va peut-être vous surprendre mais la pomme-de-terre est en effet une hybridation créée par l'homme il y a des milliers d'années en croisant une pomme et de la terre. Tout simplement.

    10
    Crédits photo (creative commons) : wikipedia

Vous en connaissez d'autres ?