Ah le cinéma, ce septième art ! Si riche dans sa profusion et dans sa capacité à nous plonger au cœur d’un univers fictionnel… Le cinéma est plus qu’un art, c’est un compagnon de vie. Un camarade. Que dis-je ? Un ami. Et que fait un ami pour lequel vous êtes animé d’un amour indéfectible ? Il vous fait rire. Ainsi en témoignent ces titres de films (principalement des comédies) qui n’hésitent pas à tordre le coup de la langue française pour un bon jeu de mots qui suscitera inéluctablement, si ce n’est une franche rigolade, du moins, un sourire.

1. Beur sur la ville

Explication du jeu de mots : le réalisateur de Neuilly sa mère (qui donnera bientôt la suite Neuilly sa mère sa mère) aime chatouiller les bonnes consciences encore une fois avec un titre résolument burlesque en transformant « peur » par « beur » tout en faisant référence au film de Henri Verneuil Peur sur la ville. Le génie ?

Niveau de merde du jeu de mots : acceptable.

2. L'Arnacoeur

Explication du jeu de mots : si vous êtes un féru d’orthographe, votre œil avisé aura certainement remarqué la faute contenue dans le titre de cette comédie romantique ! Bien entendu, il ne s’agit pas là d’une coquille mais bien d’un jeu de mots visant à intégrer le mot « cœur » (symbole relatif aux comédies romantiques) au mot « arnaqueur » dont la dernière syllabe est homophonique du mot cœur. Astucieux !

Niveau de merde du jeu de mots : fort.

3. Rock'N'Love

Explication du jeu de mots : quand on est fan de musique (comme par exemple le rap, la bossa nova ou tout autre genre musical connu), on connait généralement l’expression « rock’n’roll » (qui désigne un courant musical dansant). Or vous remarquerez dans le cas présent que le mot « roll » a été judicieusement remplacé par le mot « love ». Chapeau l’artiste !

Niveau de merde du jeu de mots : élevé.

4. Halal police d'état

Explication du jeu de mots : en effet seuls les plus cinéphiles sauront voir dans ce titre une référence cocasse à la série télévisée américaine « Hawaï, police d’état ». Le jeu de mot consistant alors à remplacer « Hawaï » par « Halal », deux mots proches dans leur prononciation mais dont le sens n’a strictement rien à voir !

Niveau de merde du jeu de mots : moyen.

5. Cinéman

Explication du jeu de mots : dans ce chef d’oeuvre réalisé par un des plus grands intellectuels français de notre époque, Yann Moix, l’histoire nous livre un personnage atypique qui a le pouvoir de voyager dans des films. Or les films correspondent à l’art du cinéma, mot auquel il suffisait de rajouter tout simplement un « n » pour en faire un nom de super-héros. Quel talent !

Niveau de merde du jeu de mots : moyen +.

6. (S)ex List

Explication du jeu de mots : les plus observateurs ne passeront pas à côté de ces parenthèses qui se sont glissées de part et d’autre du « s » invitant ainsi les spectateurs à lire « ex list » avant de lire « sex list ». Deux idées en une, un gain de temps inestimable.

Niveau de merde du jeu de mots : ne se prononce pas.

7. Raid Dingue

Explication du jeu de mots : qui n’a pas connu l’amour au point de se sentir « raide dingue » de l’être cher ? Dany Boon en pourfendeur de la bienséance s’approprie l’expression amoureuse pour en faire une comédie (pas piquée des hannetons) dont les héros sont membres de l’unité d’élite, le RAID. Celle-la, il fallait la trouver !

Niveau de merde du jeu de mots : AVC.

8. Nous York

Explication du jeu de mots : difficile de ne pas entendre la voix mielleuse de Frank Sinatra quand on entend parler de New-York la grosse pomme, la ville qui ne dort jamais. Et pourtant ce « new » prononcé à la française est assez proche du pronom « nous ». Il n’en fallait pas plus pour trouver un titre qui conjugue à merveille la toponymie au caractère amico-sentimental de cette comédie.

Niveau de merde du jeu de mots : vomi.

9. La ch'tite famille

Explication du jeu de mots : lancé dans sa croisade de réhabilitation de la culture chti, Dany Boon ne se refuse aucune excentricité linguistique. Dans ce dernier opus, il transforme avec une aisance rarement égalée l’expression « la p’tite famille » en remplaçant adroitement le « p » par un « ch » qui rappelle sans nul doute le dialecte chti.

Niveau de merde du jeu de mots : alerte rouge.

10. Alad'2

Explication du jeu de mots : en toute logique, après l’adaptation magistrale de Aladin au cinéma, il était évident que la suite allait donner lieu à ce jeu de mot qui a l’avantage d’être aussi un raccourci. En effet pourquoi perdre du temps à dire « Aladin 2 » quand on peut directement dire « Alad’2 » ?

Niveau de merde du jeu de mots : combustion spontanée.

Ah vraiment, heureusement qu’il existe des gens spécialement dédiés au travail de création de titres de films.