Les films et les séries sur le monde hospitalier nous ont pas mal induit en erreur en ce qui concerne les premiers secours. Bien sûr, on ne peut que vous conseiller de faire une vraie formation premiers secours ce qui reste encore le meilleur moyen de venir en aide à autrui. En attendant, voici quelques idées reçues à oublier.

1. Ne jamais se lever et marcher quand tu penses avoir une entorse

Les entorses c’est un des accidents les plus courants qui se produisent dans le milieu sportif. Pourtant on fait tout plein d’erreurs quand on veut aider quelqu’un qui en est victime comme par exemple le tester en lui conseillant de marcher un peu. ERREUR. On ne teste pas ! On se met dans un coin, on surélève sa cheville douloureuse (au dessus du genou pour réduire le gonflement) et on met de la glace dessus. Ça s’appelle le protocole RICE (Rest, Ice, Contraction, Elevation). Et ça n’a rien à voir avec le riz.

2. Il ne faut pas faire mordre un portefeuille (ou n’importe quel objet) à une personne qui fait une crise d'épilepsie

Contrairement à une idée reçue, les personnes victimes de crise d’épilepsie ne peuvent pas avaler leur langue. Elles peuvent certes la mordre mais il est plus dangereux de leur donner un objet à mordre car elles peuvent l’avaler ou être empêchées de respirer. Face à une crise, il faut donc éloigner tous les objets sur lesquels la personne épileptique pourrait se cogner, lui enlever ses lunettes, appeler les secours et noter l’heure exacte du début de la crise.

3. Ça ne sert strictement à rien de mettre de la viande crue sur un œil au beurre noir

Le seul truc bien avec la viande crue c’est qu’elle est froide et mettre un truc froid sur un coquard ça apaise et c’est plus souple que la glace. Mais ce n’est pas la viande crue en tant que tel qui agit sur la zone endommagée donc pas besoin d’aller braver les rayons de supermarchés après une baston en quête d’un foie de veau. Sois plus végan dans tes soins.

4. Respirer dans un sac en papier 20 minutes en cas d'hyperventilation

ATTENTION : quand on est sûr à 100 % de faire une hyperventilation, respirer dans un sac quelques instants peut en effet aider à se rétablir parce qu’on ré-inspire du gaz carbonique. Toutefois, il ne faut pas le faire non plus pendant 20 minutes et il faut être vraiment sûr qu’on soit sujet à l’hyperventilation (c’est à dire le fait de respirer très vite en situation de stress ou de panique). En effet, l’hyperventilation peut avoir d’autres causes comme un arrêt cardiaque auquel cas il n’est pas du tout recommandé de respirer dans un sac en papier.

5. Il n'est pas toujours conseillé de faire du bouche-à-bouche

Contrairement à ce que l’on peut voir dans les films, le bouche-à-bouche n’est pas à mettre en pratique dans toutes les situations, bien au contraire. Il ne marche qu’en cas d’arrêt cardio-respiratoire. Par ailleurs, on n’apprend généralement pas ce geste dans les premiers secours parce qu’il peut être mal appliqué et que c’est pas ultra hygiénique comme on s’en doute.

6. Ne surtout pas mettre de la crème dans l'immédiat sur une brûlure

En cas de brûlure, la crème peut être apaisante, ça, on est d’accord. En revanche, il ne faut pas te tartiner la zone tout de suite après l’avoir cramée. Il est au contraire préférable de tremper la zone dans l’eau froide pendant une dizaine de minutes afin d’enlever l’excès de chaleur. En appliquant de la crème tout de suite après tu risques d’augmenter la chaleur de la zone calcinée.

7. Non on ne fait pas de garrot à tout va

Le garrot c’est super stylé quand on en voit au cinéma mais dans la vraie vie c’est pas si évident. Tout d’abord il faut bien distinguer deux choses :

– L’hémorragie artérielle : qui se reconnaît aux jets de sang (MIAM).

– L’hémorragie veineuse : qui se reconnaît par le sang qui coule en nappes.

Dans les deux cas, le sang ne s’arrête pas de couler et il faut faire un garrot immédiatement sinon la victime peut mourir en très peu de temps. Si en revanche le saignement de la blessure s’arrête par lui-même, ce n’est pas une hémorragie et donc la victime n’a pas besoin de garrot.

8. En cas de membres congelés, il ne faut surtout pas les plonger directement dans l'eau chaude

Même si ça ne nous arrive pas tous les quatre matins, je vous préviens quand même. Pour soigner un bras congelé par le froid, on ne doit surtout pas le plonger directement dans l’eau chaude mais le réchauffer progressivement sinon tu risques d’aggraver ton état.

9. Ne pas te ruer pour secourir quelqu'un sans avoir évalué la sitation

En cas d’accident, on peut être tenté de jouer les super-héros et de courir à la rescousse d’une personne sans savoir exactement ce qui s’est passé. Alors bien sûr, si la personne s’est fait écraser par un 38 tonnes, la situation est assez claire mais on apprend toujours lors de premiers secours à ne pas se mettre également en danger (en s’électrocutant, en s’asphyxiant dans un incendie ou en se noyant parce qu’on a voulu sauver quelqu’un d’un torrent…).

10. Non il n'est pas utile de porter un maillot de bain très échancré et très moulant pour venir en secours à quelqu'un sur la plage

Alerte à Malibu a fait naître beaucoup de vocations de secouristes… mais c’était pas forcément pour les bonnes raisons.

Source photo : Giphy