Comme disait Franky Vincent : « Prout ça pue, prout ça pue, prout ça pue, prout ça pue. » Comme disait mon neveu de 2 ans : « Prout prout caca boudin prout prout hahahahahaha caca prout ». Comme je disais : « Non, me dis pas que je dois faire un top sur des histoires de prout ?!… » Et bah figurez-vous qu’en fait, elles sont marrantes, ces histoires.

1. Il fé une blague sur les péts, sa tourn mal

Etudiant dans une école du Mississipi, Harold Wayne Hadley a eu une drôle d’idée un jour qu’il se trouvait dans les toilettes de sa fac ; écrire un truc du genre « j’ai lâché une bombe » sur un bout de PQ. Rien de bien méchant ; sauf que les personnes qui lui ont succédé n’ont pas compris cet humour de haute volée. Ils ont déclenché l’alerte. 11 agences ont immédiatement été dépêchées sur les lieux. Un prof a reconnu l’écriture de l’étudiant qui s’est retrouvé en prison avec une caution de 20.000 dollars à payer.

2. Quand un simple prout déclenche des coups et blessures

En 2016, dans la petite ville d’Immokalee, en Floride, Deborah Ann Burns était en train de mater la télé avec son mec ; et son mec était tout ballonné, puisqu’il enchaînait prout sur prout. A un moment, Deborah a craqué et lui a demandé d’y aller mollo sur la pétoire. Là, le mec lui a répondu quelque chose du genre « ferme ta gueule salope je veux plus t’entendre », puis ça a dégénéré, la fille a lancé un couteau sur le mec, lui a planté un bout de bois dans le bras, et ainsi de suite jusqu’à ce qu’elle prenne la fuite. Elle a été arrêtée pour coups et blessures volontaires.

Source photo : Giphy

3. Quand péter entraîne ton licenciement

Richard Clem, un employé obèse de la Case Pork Roll Company, a été viré par sa boîte en 2014 parce qu’il pétait trop. Sa femme, également employée de l’entreprise, a démissionné immédiatement. Clem a porté plainte contre son ancien employeur.

4. Les prouts de la désobéissance civile

En février 2016, des flics berlinois interpellent un mec torché qui revient d’une fête. Ils lui demandent sa carte d’identité. Pendant l’échange, le type lâche deux énorme caisses. Les flics le prennent pour eux et lui collent une amende de 900 euros. Comme k’homme refuse de payer, on va au tribunal où il obtient un non-lieu en 10 minutes dans l’hilarité générale.

Mais ce qui est marrant, c’est que l’affaire a fait un bruit énorme, les contribuables reprochant à la police de faire n’importe quoi en poursuivant des pétomanes plutôt que de s’occuper des vrais problèmes des Allemands.

5. Quand un mec qui pète trop oblige un avion à se poser

C’était début 2018. Un passager d’un long courrier Dubaï-Amsterdam n’arrivait pas à se retenir de péter. C’était un homme âgé et manifestement malade, mais c’était quand même très très pénible. Comme de nombreux passagers s’étaient plaints, le pilote a dû s’en mêler en demandant expressément au mec d’y aller mollo, sans succès. Et là, deux passagers qui se tapaient les effluves ont commencé à s’échauffer, puis à se battre, le tout obligeant le pilote à poser l’appareil.

6. Quand un type asphyxié par ses propres pets

En 2004, on retrouve le cadavre d’un homme obèse dans sa chambre aux Etats-Unis. De quoi est-il mort ? Difficile à dire : le corps ne présente aucune marque. A l’autopsie, on se rend compte que le type a été intoxiqué au méthane. D’où ça peut venir ? Une fuite quelconque ? Non : après investigation, il apparaît que l’homme se nourrissait exclusivement de choux et de haricots, et que sa chambre était très mal ventilée. Résultat, il est mort dans son sommeil en respirant ses propres pets.

7. Quand une erreur de tuyotage tue une exploitation agricole

En 2015, l’employé d’une ferme suisse rebranche mal un tuyau d’évacuation des odeurs dans la porcherie. Résultat : en quelques heures, les 135 cochons de l’exploitation meurent, asphyxiés par le méthane de leurs propres excréments, dans une sorte d’horreur méphitique qu’on n’aimerait pas voir sur grand écran. Cette perte énorme a généré un trou dans les finances de l’exploitation qui s’est retrouvé en grande difficulté financière.

Source photo : Giphy

8. Les pets sataniques (et le jugement débile)

En 2013, un avocat roumain décide d’attaquer 4 prêtres et un évêque orthodoxe en justice : il leur reproche de n’avoir pas su exorciser les flatulences démoniaques de sa maison. Oui, vous avez bien lu. La maison de l’avocat puait la mort et, pour lui, ça ne faisait aucun doute : il était entouré des pires races de démons de l’univers, les démons qui ont mangé des flageolets. Mais les différents prêtres qui se succèdent chez lui échouent à régler le problème. Il a évidemment été débouté, mais ce fou a saisi la Cour européenne des Droits de l’Homme.

9. Quand un prout déclenche un incendie

En 2016, une femme qui allait subir une intervention chirurgicale à Tokyo a lâché une telle caisse qu’elle a enflammé un laser, lequel a brûlé les 2/3 de son corps. Bon, l’avantage c’est qu’elle était déjà à l’hôpital, ce qui évitait de devoir faire le trajet avec la honte qui va avec.

10. Le prout qui déclencha une guerre

Au premier siècle, à Jérusalem, on raconte que, durant une fête religieuse, un soldat romain a eu la bonne idée de baisser son froc et de lâcher une caisse, par provocation. La foule, totalement choquêeeeeee, se serait alors rebellée fortement contre les Romains, l’émeute débouchant sur la mort de 10000 personnes.

Tire sur mon doigt.

Sources : Listverse, France Tv Info, LCI, The Daily Beast